Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Vista aérea de A Coruña © Turismo de A Coruña

Emplacement

Communauté autonome:
Galice

Province / Île:
La Corogne

Coruña, A

Située face à l'océan Atlantique, La Corogne est une ville dont l'histoire est étroitement liée à son ancien port de commerce et de pêche. La péninsule sur laquelle s'édifia la vieille ville abrite, outre la tour d'Hercules qui est l'un des symboles de la ville, un intéressant ensemble roman de rues, de places et d'églises médiévales. L'aquarium Finisterrae, le Domus et le musée des Sciences sont quelques-uns des espaces dénotant le caractère plus moderne et distrayant de cette capitale, dont les vastes plages de Riazor et d'Orzán offrent l'un des plus beaux clichés. Tout ceci est complété par une gastronomie reconnue dans tout le pays qui se distingue par la qualité de ses produits de la mer et sa viande provenant de l'intérieur de la province.

Lire la suite

L'aquarium Finisterrae, le Domus et le musée des Sciences sont quelques-uns des espaces dénotant le caractère plus moderne et distrayant de cette capitale, dont les vastes plages de Riazor et d'Orzán offrent l'un des plus beaux clichés. Tout ceci est complété par une gastronomie reconnue dans tout le pays qui se distingue par la qualité de ses produits de la mer et sa viande provenant de l'intérieur de la province. Bien que l'origine de La Corogne remonte peut-être à une ancienne implantation celte, l'histoire de la ville commença à prendre de l'importance dès l'époque romaine, lorsque son port devint un lieu de passage clé sur les routes de navigation. La tour d'Hercules, seul phare romain encore en service et véritable symbole de la ville, est le témoin de cette époque. Déclarée monument historique national, elle fut construite au début du IIe siècle sous le mandat de l'empereur Trajan. Elle fit l'objet de nombreux remaniements au fil de son histoire, la dernière datant de 1791, lorsque l'architecte Giannini se chargea de sa restauration et de son revêtement sur ordre de Charles III. De tout temps, le port a été au cœur des événements historiques les plus importants de la cité, comme par exemple en 1589, lorsque le corsaire anglais Francis Drake fut défait grâce à la résistance de ses habitants avec à leur tête l'héroïne María Pita. La bourgade médiévale primitive est délimitée par la péninsule de La Corogne. Vous trouverez, dans ses rues animées, de beaux exemples de l'architecture romane. L'un des plus remarquables est l'église Santiago. Construite au XIIe siècle, elle est la plus ancienne de la ville, bien qu'elle compte des ajouts ultérieurs datant du XIVe et du XVe s. Sa grande nef avec des arcs en ogive abrite une sculpture polychrome de l'Apôtre Saint Jacques datant du XIIIe siècle. Pour son intérêt architectural, elle a été déclarée monument historique et artistique. Dans la partie haute de l'ancienne cité, vous trouverez une autre église, Santa María del Campo, elle aussi classée monument historique et artistique. La construction de cette ancienne collégiale remonte aux XIIe et XIIIe s. et fut menée à bien par la Corporation des marins. La visite du musée d'Art sacré qu'elle abrite et qui compte des œuvres allant du XIIe au XVe s., constitue l'un des ses plus grands attraits. Quant au couvent de Santa Bárbara (XVe s.) et à la belle placette du même nom, ils ont été classés Site historique. L'enceinte de couvent, construite sur un ancien ermitage consacré à cette sainte, fut agrandie entre le XVIIe et le XVIIIe s. Le baroque de La Corogne La Corogne abrite d'autres édifices religieux de style baroque, comme l'église des Capucines, qui possède une belle façade de style baroque du XVIIIe siècle, propre à Saint-Jacques-de-Compostelle. Dans les environs de celle-ci, vous trouverez les églises San Nicolás et San Jorge, toutes deux construites au début du XVIIIe s., en suivant les canons baroques. La construction de la première, située près de l'hôtel de ville, fut projetée par Domingo de Andrade. Quant à la seconde, elle recèle une remarquable niche avec une représentation la Vierge de Los Dolores, datant la même époque. De même, il convient de mentionner le couvent Santo Domingo, avec sa façade élancée du XVIIIe siècle et dont l'intérieur recèle une chapelle consacrée à la Vierge d'El Rosario, patronne de la ville. Ne manquez pas non plus de visiter les constructions civiles les plus importantes de la ville. L'édifice de l'hôtel de ville se trouve sur la place de María Pita, centre névralgique de la ville. Il s'agit d'une bâtisse élégante et monumentale construite au début du XXe siècle qui se caractérise par ses arcades et galeries, ainsi que par trois tours couronnées de magnifiques coupoles. Non loin de là, vous trouverez la maison-musée d'Emilia Pardo Bazán, demeure nobiliaire du XVIIIe siècle dans laquelle vécut cette écrivain galicienne, importante figure de la littérature espagnole du XIXe siècle. À l'heure actuelle, une partie de cet édifice est occupée par le siège de l'Académie royale de Galice. Le Jardín de San Carlos (déclaré Site historique) qui se trouve dans le centre de La Corogne constitue aussi un passage obligé. Cet espace singulier se trouve dans l'enceinte de la forteresse de San Carlos qui date de 1843. Au centre de celui-ci, se dresse la tombe de Sir John Moore, général britannique mort en 1809 lors de la bataille d'Elviña et il abrite aussi le siège des Archives du Royaume de Galice La vieille ville est bordée par la zone côtière où La Corogne allie tradition et modernité. Face au port, sur l'Avenue de la Marina, se dressent les maisons typiques avec des galeries blanches vitrées (XIXe s.), éléments architecturaux ayant fait la célébrité de La Corogne et qui lui ont valu le nom de « ville de verre ». Le château de San Antón, situé à l'une des extrémités du port, fut construit à la fin du XVIe siècle à titre défensif, puis il fut remanié au XVIIIe s. Il abrite actuellement le musée provincial d'Archéologie qui retrace de façon intéressante la préhistoire de la Galice avec diverses pièces d'orfèvrerie, ainsi que des objets et des outils datant de l'époque des « castros » (anciennes villes fortifiées). Le front de mer de La Corogne vous réservera d'autres activités culturelles importantes. L'aquarium Finisterrae, situé non loin de la tour d'Hercules, est l'un des plus importants d'Espagne et abrite aussi des salles d'expositions interactives en rapport avec la mer. L'être humain est le thème central du Domus ou Maison de l'Homme, situé dans un édifice futuriste conçu par l'architecte Arata Isozaki. Il comprend plusieurs salles interactives présentant l'homme à partir d'une approche pluridisciplinaire. Le front de mer vous mènera jusqu'aux vastes plages de Riazor et d'Orzán, largement fréquentées par les habitants de La Corogne. La visite des musées pourra s'achever avec celui des Sciences, situé dans le parc de Santa Margarita qui est l'un des espaces verts les plus importants de la capitale. Il se distingue par son planétarium et sa collection permanente aborde les principes scientifiques, technologiques et du monde naturel de façon interactive.Gastronomie et environs La gastronomie de La Corogne offre le meilleur de la côte et du terroir. La côte propose d'excellents fruits de mer :étrilles, pousse-pied, araignées de mer, langoustines, etc. Les recettes à base de poisson sont aussi délicieuses : « caldeirada » de baudroie (plat en sauce), le colin à la mode de Galice (avec des oignons, de l'ail et des carottes) ou la sole grillée. L'empanada (sorte de friand) est le lien avec les produits du terroir puisqu'il peut être farci de poissons et de fruits de mer ou de viande. En ce qui concerne la viande, celle de porc est utilisée pour préparer la fameuse épaule cuite aux feuilles de navet, et le veau de Galice porte le Label d'origine. N'importe quel excellent vin A.O.C. galicien (Monterrei, Ribeira Sacra, Ribeiro, Rías Baixas et Valdeorras) accompagnera parfaitement ces plats. Et en dessert, la célèbre tarte de Santiago (à base d'amandes, de sucre et de farine). Dans les environs de la capitale, vous trouverez d'intéressantes localités, comme Betanzos, déclarée Site historique, Saint-Jacques-de-Compostelle, capitale de la Galice et ville délarée Patrimoine mondial, ou Ferrol. À Saint-Jacques-de-Compostelle, vous pourrez vous loger dans le Parador « Hostal de los Reyes Católicos » (XVe s.) déclaré monument national. Quant au Parador de Ferrol, il s'agit de l'un des meilleurs hôtels de cette ville côtière. La province de La Corogne abrite quelques-uns des écosystèmes les plus importants de Galice, comme le Parc naturel de Fragas do Eume ou le Parc naturel de l'ensemble de Dunes de Corrubedo et des Lagunes de Carregal et Vixán. La Costa da Morte qui est une route longeant les falaises abruptes de la côte atlantique offre des paysages magnifiques et vous conduira à villes comme Camariñas, Corcubión ou Fisterra.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement