Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies






Emplacement

Communauté autonome:
Madrid

Province / Île:
Madrid

Madrid


Si vous passez par Madrid, n’hésitez surtout pas à consacrer une demi-journée à la découverte de San Lorenzo el Real, l’Escurial : une visite incontournable. Son monastère, classé au patrimoine de l’humanité par l'UNESCO, abrite les plus grands secrets de l’histoire d’Espagne. Vous y découvrirez également une ville remplie de charme, au cœur d’un magnifique environnement naturel.



COMMENT S’Y RENDRE DEPUIS MADRID

Autobus : lignes 661 et 664 de l’échangeur de Moncloa. Durée approximative du trajet : 1 heure. Tarif approximatif : 4,20 €. Les billets s’achètent dans l’autobus. Train : ligne C8a de la gare d’Atocha. Durée approximative du trajet : 1 heure. Tarif approximatif : 3,30 €. Les billets s’achètent auparavant au guichet. Par la route : Madrid-San Lorenzo de El Escorial ; A-VI, jusqu’à Las Rozas, bifurcation vers la M-505 ; A-VI, bifurcation vers la M-600.

08h00. Départ de Madrid :

Nous partons de bonne heure pour bien profiter de la journée. Le mieux est de choisir la ligne 664 d’autobus, qui est la plus directe et nous laisse à seulement 200 mètres du monastère (il suffit de descendre la rue Juan de Toledo). Le train, dont la gare est à plus d’un kilomètre de la localité, est une meilleure solution pour le retour. Si l’on veut cependant effectuer l’aller en train, de la gare, il est possible de rejoindre San Lorenzo de El Escorial en marchant (forte pente) ou en autobus local pour environ 1,50 €.

Monastère de San Lorenzo el Real, l’Escurial. La visite par excellence.

(Environ deux heures et demie - horaire suggéré : 09h00 -11h30) L’office de tourisme située face à l’entrée du monastère nous permet de connaître son centre d’interprétation (en anglais, allemand et espagnol) et de prendre des informations sur les différents circuits, les restaurants, l’histoire de la localité ou les activités pour les enfants. Son personnel sera enchanté de vous orienter. La halte suivante et la plus emblématique est le monastère de San Lorenzo de El Escorial, l’Escurial. Cet édifice majestueux en granite qui se dresse devant nos yeux nous transporte à une époque révolue, quand l’Escurial était le centre politique d’un empire. Il faut savoir qu’il ne s’agit pas seulement d’un monastère, mais aussi d’un grand musée abritant un panthéon, un palais et une basilique. Entrons à l'intérieur pour découvrir ce que l’on appelle la « Huitième merveille du monde ». Après une visite approfondie du monastère, nous pouvons faire quelques achats dans la boutique de souvenirs et prendre un rafraîchissement à la cafétéria du monument (juste à l’entrée). CE QU’IL FAUT SAVOIR Le monastère est fermé le lundi. Les visites guidées sont réalisées en groupes réduits, environ toutes les 15 minutes. Leur durée est d’une heure. L’audioguide offre de l’information en espagnol, anglais, français, allemand, italien et portugais. Il est possible d’entrer et de sortir de l’enceinte autant de fois qu’on le souhaite tout au long de la journée, à condition d’être muni de son billet. - La basilique et la salle des batailles sont actuellement en travaux.  

Jardins du Fraile et Casita del Infante La nature à nos pieds

(Environ 1 heure - horaire suggéré : 11h30 - 12h30) A la sortie, nous traversons l’esplanade en pierre du monastère et en profitons pour prendre des photos inoubliables des Casas de Oficios (chambres de métiers) et de la Casa de Infantes y de la Reina (pavillon des Infants et de la Reine). A l’extrémité de la façade ouest (à droite de l’entrée au monastère), se trouve le petit accès aux jardins du Fraile. Nous pouvons y admirer un superbe paysage avec un étang où nous laisserons voler notre imagination jusqu’au XVIe siècle.

A ce stade, notre route change selon l’époque de l’année. Si nous continuons tout droit par le Paseo de Carlos III suivant un trajet ascendant d’environ 15 minutes (direction route d’Ávila. Parfaitement signalé), nous rejoignons la Casita del Infante (pavillon de l’Infant) et ses jardins. L’effort réalisé est récompensé par une vue panoramique du paysage de la Herrería. Prenons alors la rue Leandro Rubio jusqu’à son extrémité, où se trouve la Casa de Jacometrezzo, la plus ancienne demeure de la localité.

Site monumental. Une promenade à travers la tradition

(Environ 1 heure - horaire suggéré : 12h30 -13h30) Les trajets à travers la vieille ville de San Lorenzo de El Escorial sont courts, et il est agréable de les réaliser à pied pour contempler ses places colorées et apprécier l’amabilité de ses habitants. Le mieux consiste à traverser la cour de la façade nord du monastère pour monter jusqu’à la rue Floridablanca, au centre-ville. Elle nous conduit à la découverte d’édifices historiques (tous pourvus d’une plaque informative) comme les trois Casas de Oficios (chambres des métiers) à notre gauche et les Reales Cuarteles (appartements royaux) et le Real Coliseo de Carlos III (colisée royal de Charles III) à droite. En été, nous trouverons également des stands de horchata et de glaces (délicieuses) nous donnant la possibilité de nous rafraîchir et de faire une halte.
  Ensuite, une promenade tranquille dans les trois rues parallèles Reina Victoria, Rey et Juan de Leyva nous permet d’apprécier l’ambiance de cet endroit unique. Nous y trouvons de nombreuses boutiques où acheter en souvenir des produits artisanaux, de la céramique et des livres anciens . Sur notre chemin, nous admirons des monuments du XVIIIe comme la Casa de las Columnas (maison aux colonnes) ou les Cocheras del Rey (au bout de la rue Juan de Leyva). Ces anciens dépôts renferment un musée passionnant qu’il vaut la peine de visiter. Un conseil ? Visiter la librairie adjacente au musée pour acheter quelques souvenirs, comme par exemple une médaille de saint Quentin. Avant le déjeuner, n’oublions pas d’acheter des friandises typiques comme les bonbons à la violette ou les savoureuses bizcochelas (biscuit au chocolat et au jaune d’œuf). CE QU’IL FAUT SAVOIR Il est préférable d’effectuer les achats avant de déjeuner, car beaucoup d’établissements ferment de 14h00 à 17h00. Même si les distances sont courtes, ne pas oublier de porter des chaussures confortables. Le musée de las Cocheras del Rey possède de l’information en anglais, français et espagnol.  

Déjeuner dans la vieille ville

(Environ 1 heure et demie - horaire suggéré : 13h30 -15h00) Après une matinée intense, le moment est venu de faire une halte et de déguster dans l’un des établissements du centre historique certaines spécialités traditionnelles comme la viande (filet ou côte de bœuf), les rôtis ou le cocido (pot-au-feu aux pois chiches). La meilleure solution consiste à prendre la rue Patriarca pour déboucher à nouveau dans la rue Floridablanca et manger dans un établissement avec vue sur le monastère. De toutes façons, de nombreuses rues du centre historique (San Antón, Camino Horizontal, place San Lorenzo) sont jalonnées de restaurants, bars et tavernes si vous préférez manger, par exemple, du lomo ou du jambon de pays. Rien de tel que de déguster des plats délicieux tout en contemplant le superbe cadre de ces établissements. De plus, les prix sont raisonnables.

Casita del Príncipe. Retour à Madrid

(Environ 1 heure - horaire suggéré : 15h00 -16h00) Il est temps de prendre la route du retour. Le mieux est d’emprunter le train, puisque la gare est située juste à côté de la Casita del Príncipe (pavillon du Prince). Pour ce faire, de la rue Floridablanca, nous rejoignons la place Virgen de Gracia jusqu’à laisser sur notre gauche la Casa de Familias de Infantes. Plus loin, il faut traverser la route pour accéder aux jardins. Laissant le monastère derrière nous en guise d’adieu, nous parcourons émerveillés l'allée bordée d’arbres qui conduit à la Casita. Après la visite, une façon idéale de terminer cette journée peut être de prendre un rafraîchissement à la terrasse de l’entrée. La gare est située juste en face. Le voyage de retour à Madrid dure environ une heure, aussi arrivons-nous à la gare d’Atocha vers 17h00. N’oublions pas que nous avions acheté les fameuses bizcochelas. Le moment est venu de les goûter. CE QU’IL FAUT SAVOIR Pour la visite de la Casita del Príncipe, il est nécessaire de réserver par téléphone au +34 91 890 59 02-03

DATES RECOMMANDÉES

En août, à l’occasion des fêtes patronales en l’honneur de saint Laurent. En septembre, pendant la Romería de la Virgen de Gracia qui se célèbre dans les rues. A Noël, pour admirer la crèche avec des personnages grandeur nature de la place Benavente. PROPOSITIONS POUR LA SOIRÉE Ségovie, Ávila, Tolède ou Salamanque sont proches et facilement accessibles depuis cette localité.




À ne pas manquer