Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies






Emplacement

Communauté autonome:
Baléares

Province / Île:
Majorque

Mallorca


Palma, capitale des îles Baléares, est une ville lumineuse, toujours surprenante, à l’ambiance marine. Son patrimoine culturel est gigantesque, et les patios des nombreuses maisons seigneuriales du centre ville en sont un bon exemple. Ces grands espaces architecturaux sont le reflet de l’identité de Palma. Nous vous proposons de les découvrir à travers une route.

Majorque est une destination privilégiée : ses près de 550 kilomètres de littoral vous offrent quelques-unes des plus belles plages et criques de la Méditerranée. Mais c’est un endroit qui retiendra également votre attention par son patrimoine artistique, avec des monuments comme le château de Bellver ou encore la cathédrale de Palma. Cette fois-ci, nous vous proposons de découvrir un autre de ses charmes, peut-être moins connu : les patios de sa capitale. Certains considèrent en effet Palma comme la ville des patios. Pour les découvrir, rien de tel qu’une promenade à travers le centre historique de Palma ou de suivre le circuit organisé à l’occasion de la Fête-Dieu.

Plus de 40 patios

La beauté et le caractère pittoresque des patios de Palma fascinèrent Jules Verne au point d’en faire le décor des aventures de ses personnages dans « Clovis Dardentor ». En tout, plus de 40 patios se distribuent dans le centre de Palma. Beaucoup sont le siège d’institutions publiques, comme le musée d’art espagnol contemporain, le Palau March, la Cour supérieure de justice, l’hôpital de San Pere i San Bernat. D’autres, comme le Can Oleza ou Can Sureda, sont privés et ne peuvent être observés qu’à travers leur grille, sauf pendant la Fête-Dieu. Tous ces patios renferment un riche patrimoine architectural, fidèle reflet de l’histoire de Palma. Dans certains cas, ils sont quelquefois utilisés pour donner des concerts de musique classique.

L’origine des patios de Palma remonte à l’époque romaine, mais ils ne prirent une véritable importance qu’à partir du XIIIe siècle. Ils étaient tout d’abord d’apparence austère et de style gothique, mais la prospérité des XVIIe et XVIIIe leur apporta une décoration beaucoup plus luxueuse et raffinée, dans des styles Renaissance et baroque.

Circuit spécial à l’occasion de la Fête-Dieu

Pendant la célébration de la Fête-Dieu, événement religieux qui se déroule entre les mois de mai et juin, un itinéraire guidé à pied, durant un peu moins de deux heures, relie les plus de 40 patios du centre ville de Palma.

Vous avez également la possibilité de les visiter sans guide. Voici quelques-uns de ceux que vous ne devez surtout pas manquer sur votre parcours : le Can Berga, siège de la Cour supérieure de justice, est le plus grand patio de Palma. On peut y admirer l’escalier impérial qui relie ses trois étages. Le patio du palais Oleza, l’un des plus beaux édifices de Palma, et le Can Vivot, avec ses colonnes en marbre rouge, sont représentatifs du style baroque. Can Pásquela, pour sa part, offre un parfait mélange de styles, avec un escalier caractéristique du novecentismo, des fenêtres néogothiques et des colonnes baroques. Le Ca la Gran Cristina, siège du musée de Majorque, le Can Marquès, de nette influence moderniste, le Can Lladó, d’origine médiévale, le Marquès del Palmer, avec sa monumentale façade Renaissance, ou encore le Can Catlar del Llorer et le Can Alemany, témoins de l’origine gothique des patios, sont des étapes recommandées de votre route.

Pour organiser votre visite, contactez les offices de tourisme de Palma. Vous y trouverez toute l’information sur les principaux patios et la meilleure route à suivre. À peine quelques heures vous suffiront pour succomber au charme des patios.




À ne pas manquer