Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Les musées d'Espagne font peau neuve



De splendides transformations pour présenter certaines des meilleures collections de peinture au monde. Des bâtiments historiques réhabilités permettant de vivre l'art contemporain. Des centres d'avant-garde dont l'aspect extérieur séduit tout autant que le contenu. Les musées d'Espagne changent : les espaces s'adaptent aux visiteurs afin qu'ils puissent participer activement, et leur architecture constitue un chef-d'œuvre supplémentaire à admirer.

En Espagne, la visite d'un musée commence à être une expérience différente. Peu à peu, les musées sont devenus des endroits où le public peut apprécier, sous des angles différents, à la fois le contenu et le contenant. De plus en plus souvent, se rendre à un musée en Espagne ne signifie pas seulement contempler des œuvres d'art, mais aussi découvrir de nouvelles tendances architecturales, dîner dans des restaurants de premier ordre, assister à des spectacles multimédias, ou encore prendre un verre dans une cafétéria.

Les musées d'art contemporain récemment inaugurés sont marqués par cette tendance. Le célèbre musée Guggenheim Bilbao n'est pas le seul centre à attirer l'attention par son esthétique. Le MUSAC de León, par exemple, a gagné le prix Mies van der Rohe d'architecture de l'Union européenne. À Vitoria-Gasteiz, le complexe Artium, en plein centre, est quant à lui conçu comme une grande place publique sous laquelle, à l'image d'une cave, sont situées la plupart des salles d'exposition.

D'autres villes d'Espagne mêlent l'avant-garde à la tradition, en réhabilitant des bâtiments historiques qui accueillent aujourd'hui de l'art moderne. Tel est le cas du musée Marco de Vigo, ou encore de l'Es Baluard de Palma de Majorque, installé dans une forteresse Renaissance, qui se distingue par un étonnant système de rampes, de claires-voies et de balcons reliant ses différents étages. Mais ce ne sont pas les seuls : le cloître du XVIe du monastère de San Benito de Valladolid est le siège du musée Patio Herreriano, et le monastère de la Cartuja, à Séville, abrite le Centre andalou d'art contemporain (CAAC).

Sans oublier les musées " classiques ", qui font également peau neuve. Les trois piliers de la Promenade de l'art de Madrid - le musée du Prado, le Thyssen-Bornemisza et le musée national Reina Sofía - ont agrandi leurs installations, modernisé leur image, et offrent à leurs visiteurs des espaces innovateurs, plus chaleureux et attrayants. Après l'agrandissement du Reina Sofía, confié au grand architecte Jean Nouvel, le plus récent a été celui du musée du Prado, réalisé par l'espagnol Rafael Moneo, dont les solutions architecturales ne reçoivent que des louanges. L'IVAM de Valence est également un musée consolidé, aujourd'hui tourné vers ses projets d'expansion.

Visitez les musées d'Espagne, et découvrez une nouvelle façon de vivre l'art.





À ne pas manquer