Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




La culture celte dans les castros de Galice et des Asturies




Nous allons vous faire voyager dans le temps et vous montrer les premières " villes " de la Préhistoire : les castros celtes qui, dans le nord-ouest de l'Espagne, ont donné lieu à une culture aux traits de caractère typiques. À travers les sites archéologiques de Galice et des Asturies, vous pourrez découvrir la richesse artistique et architecturale de cet ancien peuple aujourd'hui empreint de légendes.

Vers la fin de la préhistoire, à l'âge du Fer, l'être humain décida d'abandonner sa vie itinérante pour s'établir dans des hameaux de plus ou moins grande importance. C'est ainsi que sont apparus les castros ou villages fortifiés celtes du nord-ouest de l'Espagne, en Galice et dans les Asturies, dont certains ont même survécus après l'arrivée des romains. Dans cette région, la culture des castros a laissé en héritage un précieux patrimoine architectural et artistique, que l'on peut admirer dans les musées et dans les nombreux sites archéologiques existants. Leur visite constitue l'occasion unique de découvrir personnellement l'histoire de ces peuples légendaires : leur richesse artisanale, leurs traditions, leur mode de vie...

Villes fortifiées

L'une des caractéristiques les plus frappantes de ces castros galiciens et asturiens est leur emplacement. Ils sont généralement situés sur des montagnes et des lieux surélevés, ou à proximité de la côte, et se servent ainsi de la nature comme moyen de défense. Aujourd'hui, ces emplacements privilégiés vous permettent de jouir de vues spectaculaires.

Les castros étaient des enceintes fortifiées, entourées de douves et de remparts. À l'intérieur, les demeures en pierre, de forme circulaire et avec des toits de chaume, étaient distribuées en quartiers, eux-mêmes séparés par des rues et des places. D'autres constructions plus allongées servaient d'espaces de réunion ou de culte, et certains villages possédaient même des bains de vapeur. Le Castro de Coaña, dans les Asturies, et celui de Santa Tecla dans la localité galicienne d'A Guarda (province de Pontevedra), sont deux exemples représentatifs parmi tant d'autres.

L'embarras du choix

En Galice, citons le Castro de Viladonga, dans la commune de Castro do Rei (à quelques 30 kilomètres de la ville de Lugo). À proximité du site, se trouve le musée archéologique, qui est un bon complément à la visite. Entre autres lieux d'intérêt, vous pourrez également connaître les castros de Baroña et Elvira, à moins de 65 kilomètres de Saint-Jacques-de-Compostelle (province de La Corogne), ou encore ceux de San Cibrán de Lás et Castromao, à un peu plus de 25 kilomètres d'Orense.

Dans les Asturies, mis à part le castro de Coaña, à 25 kilomètres de Luarca, d'autres sites méritent d'être mentionnés. Tout près, à seulement 10 minutes en voiture, vous pourrez voir le Castro de Mohías et celui de Pendía. Et à moins de 50 kilomètres de la localité de Pendía, vous attendent les castros de San Isidro et de Chao Samartín. Ce ne sont que quelques-uns des sites les plus significatifs : pour être sûr de ne rien manquer, nous vous recommandons de contacter les offices de tourisme, qui vous fourniront une information détaillée.

Si vous en avez le temps, n'hésitez pas à visiter l'un des musées archéologiques que vous proposent ces provinces. Les salles des musées des Asturies, de Pontevedra, Lugo, La Corogne ou Orense vous permettent de contempler les abondants objets et matériaux découverts dans les différents castros : céramiques et riches pièces d'orfèvrerie, mais aussi ustensiles de fer et de cuivre. N'hésitez pas : l'Espagne met la culture celte à portée de votre main.





À ne pas manquer