Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Réserve de biosphère de Grande Canarie




Données de contact

Grande Canarie  (Canaries)
www.grancanaria.com
Tél.:+34 928771550
Fax:+34 928767848

Emplacement

Communauté autonome:
Canaries

Province / Île:
Grande Canarie

Réserve de biosphère de Grande Canarie

  • x

    Réserve de biosphère, reconnaissance par l'UNESCO de certains espaces naturels.




Description

Un continent miniature

La réserve de biosphère de Grande Canarie, déclarée par l'UNESCO en 2005, englobe 43 pour cent du territoire de l'île et une vaste zone marine sur la côte sud-ouest.

Grande Canarie fait partie de l'archipel des îles Canaries, entre Fuerteventura et Tenerife. L'île, d'origine volcanique, possède une forme arrondie, et son point culminant, situé au centre, est le Pico de las Nieves (1 949 mètres) dont l'orographie est d'apparence conique. Son altitude et les caractéristiques de son relief singulier sont propices à l'existence de différents microclimats et habitats. Ainsi, la grande diversité des paysages de Grande Canarie lui a valu le surnom de "continent miniature" : des ravins et cimes montagneuses aux plages, en passant par les forêts et les falaises. Près de la moitié de ses 1 560 kilomètres carrés de territoire sont inclus dans la zone de la réserve de biosphère qui couvre, au sud-ouest de l'île, les municipalités d'Aldea de San Nicolás, Artenara et Tejeda ; tout le territoire de San Bartolomé de Tirajana, Agaete et Mogán, situé à plus de 300 mètres d'altitude ; la frange marine et une petite portion de la Vega de San Mateo, dans le centre de l'île, y compris le parc rural d'El Nublo. Cette zone inclut des parcs naturels comme ceux d'Inagua, de Tamadaba ou encore de Pilancones, ainsi que l'immense dépression du bassin de Tejada, dont les montagnes donnent naissance à un réseau de drainage des eaux de pluie qui parcourt les ravins et les vallées agricoles jusqu'à la côte. En général, on peut distinguer trois types d'écosystèmes : le premier, aride et semi-aride, avec une végétation dominée par les chardons et les euphorbes ; le second subhumide, où se distinguent les forêts de pin canarien (espèce unique au monde) ; et le troisième, un milieu humide de transition, où se côtoient la végétation de type fayal-brezal et des vestiges de laurisilva. La biodiversité du littoral est également riche, avec des populations de tortue couanne et de cétacés comme le grand dauphin et le dauphin de Risso.

Municipalités

Grande Canarie (Canaries)

San Bartolomé de Tirajana


Type d’espace
Réserve de biosphère

Superficie
100.459 hectares

Carte

Accès et environs

Informations culturelles

Le tourisme est la principale activité développée, toujours dans le plus strict respect de la nature. Le niveau de sensibilisation est très élevé dans l'île, et il existe une tendance à adopter des pratiques durables dans les domaines les plus variés, comme par exemple la pêche artisanale, le tourisme rural ou les systèmes d'irrigation, qui minimisent la consommation d'eau. En ce sens, ses habitants sont un modèle à suivre puisque les foyers de Grande Canarie sont ceux qui consomment le moins d'eau de toute l'Union européenne.

Informations environnementales

Malgré sa faible superficie, Grande Canarie présente une biodiversité extraordinaire, et il est possible d'y apprécier les singularités de l'environnement naturel macaronésien, mais aussi de nombreuses espèces de flore et de faune endémiques. Parmi les quelques 600 espèces de flore enregistrées dans cette réserve de biosphère, 95 sont autochtones de Grande Canarie, 101 sont endémiques des îles Canaries et 32 sont spécifiques de la Macaronésie. En ce qui concerne la faune terrestre, les oiseaux et reptiles y abondent, avec des endémismes tels que le pinson bleu ou le lézard Gallotia stehlini, tandis que ses eaux abritent des mammifères tels que le dauphin, le céphalorhynque de Commerson et la baleine.

Renseignements sur les visites

L'accès à l'île de Grande Canarie est aisé en avion et en bateau, à travers sa capitale, Las Palmas de Grande Canarie (l'aéroport international est à seulement 18 kilomètres de la ville). L'île est également reliée au reste de l'archipel canarien à travers plusieurs compagnies aériennes et maritimes interinsulaires. Louer une voiture est une manière agréable de découvrir l'île, puisque la distance maximale entre deux points ne dépasse jamais 47,5 kilomètres.