Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies






Emplacement

Communauté autonome:
Canaries

Canarias

Les Canaries, encore plus de soleil et de gastronomie

On entend souvent parler des îles Canaries comme des "îles fortunées". Ceci n'est que trop vrai, car elles sont baignées par le soleil toute l'année ; elles n'ont d'autre frontière que le soleil et la mer ; elles possèdent aussi bien parmi leur flore et leur faune que dans leur culture de vrais joyaux, très différents parfois de ceux de la péninsule. Cependant, il serait peut être plus juste de considérer fortuné celui qui visite ces îles, non seulement du fait qu'il peut profiter de tout ce soleil, cette mer, cette abondance naturelle, mais parce qu'il a la chance de pourvoir jouir d'une richesse qui s'étend à la gastronomie.

Le Canarien est noble, aimable, de bonne humeur et fidèle à ses coutumes, ce qui se reflète particulièrement dans la cuisine. Les plats, fruits de la tradition guanche, sont simples, nourrissants et appétissants.

Lire la suite

Saveurs et simplicité La simplicité est l'une des caractéristiques principales de la cuisine canarienne. D'ailleurs, l'un de ses ingrédients clés, le gofio, est utilisé dans la majorité de ses plats Le gofio, grain de blé ou de maïs grillé, est consommé soit au petit déjeuner, soit en accompagnement des différents plats en sauce des îles. Il est même utilisé pour préparer une variété particulière de touron local.
Les « mojos » sont eux aussi d'une grande simplicité puisqu'il s'agit de simples sauces accompagnant la majorité des plats, quoique ce ne soient pas les seules. Le mojo picón (à base de poivron, de vinaigre, d'huile d'olive, d'ail, de cumin, de sel et de paprika) et le mojo vert plus doux (à base de persil et de coriandre) sont une véritable institution aux Canaries. Toutefois, il existe de nombreuses variétés de mojos : le mojo au coriandre, le mojo à l'ail, le mojo au safran, idéal pour accompagner les poissons, le mojo au fromage, l' « almogrote » de Gomera ou pour les grandes occasions, le très particulier mojo de la Palma.
Les Canaries, du fait qu'elles se trouvent sur la route de navigation vers l'Amérique, ont vu leur cuisine s'enrichir des produits importés de ce continent : la tomate, la banane et la pomme de terre ou « papa ». Ce tubercule est à l'origine de l'un des plats typiques les plus célèbres : les « papas arrugadas ». Elles sont bouillies avec leur peau dans de l'eau très salée (de mer de préférence) et servies accompagnées de mojo vert ou rouge.

Poissons et mojos Dans les îles, les poissons sont toujours très présents et les Canaries n'échappent pas à la règle. Elles proposent des poissons de grande qualité : le cernier commun, le sargeant à queue rayée, le pageot, le loup, le sargue, le bogue, le maquereau... Mais surtout, le poisson perroquet. En général, les poissons sont préparés au sel, au four ou séchés au soleil et assaisonnés. Les « tollos » à base de chien de mer sont un plat typique régional, tout comme le traditionnel « sancocho » (à base de poisson séché que l'on met à dessaler la veille, puis qui est bouilli avec des pommes de terre à moitié pelées et des patates douces et servi accompagné de mojo picón ou vert).
Naturellement, outre le poisson, vous trouverez aussi des fruits de mer dans cet archipel. Le plus typique des Canaries est la patelle. Consommée en été, elle est généralement préparée au grill. Nous pouvons citer aussi le burgau ou la palourde.
Les Canaries offrent des viandes de tout type. Dans la mesure du possible, ne manquez pas de déguster le lapin en « salmorejo ». Mais, vous pourrez aussi opter pour le chevreau ou le bœuf. Pour conclure, parmi les délices de la pâtisserie locale, nous pouvons citer le « bienmesabe » (à base de jaune d'œuf, de miel et d'amandes pilées), les « ñames » ou « truchas navideñas » (sorte de chausson fourré avec de la patate douce, des amandes et des raisins secs ou des cheveux d'ange), sans oublier les talmouses (quesadillas) de l'île de Hierro, la « torta vilana » de la Gomera, les massepains et les macarons de Grande Canarie, ainsi que les « rapaduras » de La Palma.

Paradis des fruits Le climat des Canaries, si différent du reste du pays, est particulièrement propice à la culture de divers fruits tropicaux. Même s'il s'agit du produit le représentatif, il ne faut pas se limiter à citer uniquement la banane. En effet, il existe de nombreuses autres variétés de fruits. La papaye, la poire-melon, le « durazno » (variété de pêche très sucrée), la mangue, l'avocat ou l'ananas sont quelques-uns des fruits que pourra rencontrer le voyageur lors de sa visite de l'archipel des Canaries.

Vins et restaurants Ces îles recèlent dix vins d'appellation d'origine contrôlée : Abona, El Hierro, Lanzarote, la Palma, Tacoronte-Acentejo, Valle de Güimar, Valle de la Orotava, Icoden-Daute-Isora, Monte Lentiscal et Gran Canaria.
En outre, il existe des boissons régionales qu'il ne faudra pas manquer de découvrir comme la liqueur de banane ou le dérivé particulier du rhum appelé rhum-miel, ainsi que les liqueurs de divers fruits qui se développent à l'heure actuelle.
Celui qui se rend dans l'archipel des Canaries ne devra pas oublier de visiter, dans l'île de Tenerife, le restaurant Mesón el Drago, auquel le guide CAMPSA a décerné deux soleils ; l'Anthurium, à Las Palmas de Grande Canarie (un soleil dans le guide CAMPSA) rend hommage aux produits typiques des Canaries, en les adaptant à de nouvelles recettes ; El Cucharón, à Las Palmas de Grande Canarie (lui aussi portant un soleil), ainsi que El Jable et El Coto de Antonio à Tenerife. Il faut aussi souligner le restaurant Cho-Zacarías, situé dans le quartier de Vegueta à Las Palmas.

Fermer