Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Estación náutica Bahía de Cádiz. Puerto de Santa María

Emplacement

Communauté autonome:
Andalousie

Province / Île:
Cadix

Cádiz

Le port de Santa María est l'une des localités les plus représentatives de la Costa de la Luz. Cette ville aux maisons blanchies à la chaux est située au cœur de la baie de Cadix entre les pinèdes, les plages et les marais. Le Parc naturel de Bahía de Cádiz sert de toile de fond à ses édifices les plus représentatifs et aux embarcations à proximité de la côte. Les ports de plaisance, les terrains de golf et les complexes résidentiels de luxe donnant sur l'Atlantique offrent une vue magnifique et plus de 300 jours de soleil par an.

Lire la suite

Ce port de la Costa de la Luz est situé dans une partie du littoral atlantique où les pinèdes, bordées de marais, atteignent la plage. L'agréable climat de cette ville andalouse en fait une destination idéale pour les amateurs de soleil, de mer et de sports de plein air. Cet incroyable paysage naturel, de profonde tradition maritime, a vu s'ériger de luxueux complexes touristiques, offrant tous les services que peut désirer le vacancier. Nous pouvons citer notamment des lotissements comme Vistahermosa, Puerto Sherry ou Casino de Bahía de Cádiz.Le vacancier pourra profiter de son temps libre dans les nombreux restaurants de la région, ainsi que les piscines, les terrains de golf et les ports de plaisance. El Puerto de Santa María compte plus de 15 kilomètres de plage de sable fin et doré. Les « chiringuitos » (bars à même la plage) que vous trouverez sur celles de Levante, Valdelagrana, Santa Catalina ou Fuenterrabía sont d'excellents endroits pour déguster des fritures de poissons locaux excellents, tout en profitant de la vue sur l'Atlantique. Un Xérès A.O.C. accompagnera n'importe quel mets. Centre villeSelon la légende, cette cité côtière, berceau du poète Rafael Alberti, fut fondée par un chef militaire athénien. Mais, les premiers documents écrits indiquant son existence datent de l'invasion musulmane. Cette ville de la province de Cadix connut son apogée après la Reconquête par Alphonse X (XIIIe s.) et sous la dynastie des ducs de Medinaceli. Au cours des siècles suivants, elle s'ouvrira sur l'océan Atlantique et du fait des expéditions en mer (y compris celle de la découverte du Nouveau Monde), elle deviendra Capitainerie générale de la Mer océane. La richesse de son patrimoine a valu à la ville d'être déclarée dans son intégralité Bien d'Intérêt culturel.Le château de San Marcos est un des édifices les plus remarquables de celle cité. Construit sur une ancienne mosquée, il conserve une chapelle chrétienne dans son donjon. Son plan comprend des éléments almohades mais aussi de style gothique, fruit des années de coexistence culturelle. Il s'agit d'un ensemble architectural déclaré Bien d'Intérêt culturel. Parmi les édifices religieux d'El Puerto de Santa María, nous pouvons souligner l'église Mayor Prioral, dont le plan initial date du XVe siècle. Le portail du Pardon date de cette époque et certains éléments sont de style gothique, comme les pinacles, les arcs-boutants et les gargouilles, même si le reste de la construction est postérieur. La porte du Soleil (Puerta del Sol) quant à elle, date du XVIIe siècle, comme le prouvent les colonnes striées, la décoration florale et les médaillons. Le développement urbain du centre ville entre le XVIe et le XVIIIe s., a généré une multitude d'édifices baroques, comme la maison des Lions (Casa de los Leones) qui est l'un des plus représentatifs. La construction de ce palais fut ordonnée par un des nombreux commerçants venus de Cantabrique pour faire négoce dans ce port. Vous trouverez le monastère de la Victoire, ancien hôpital et centre pénitencier, lui aussi déclaré Bien d'Intérêt culturel. Son aspect de forteresse est un mélange d'éléments propres au gothique flamboyant, avec d'autres Renaissance. Il convient de souligner son porche extérieur qui est splendide. Les églises San Francisco, La Concepción et Mayor de Nuestra Señora de los Milagros, ainsi que les couvents des Capucines et du Saint-Esprit, sont aussi de beaux exemples de l'architecture sacrée de la province de Cadix. La visite pourra s'achever par le palais de Valdivieso ou avec les Arènes qui sont parmi les plus anciennes d'Espagne. Costa de la LuzLe port est un lieu idéal pour déguster les meilleurs produits de la gastronomie de la province de Cadix. Dans la baie de Cadix, la table offre des plats de poissons et de fruits de mer de l'océan Atlantique, accompagnés de légumes de production locale. L'omelette aux crevettes, le pagre à la mode de Rota et la soupe de poissons sont quelques-uns des plats que le vacancier devra absolument goûter. Les petites seiches aux pommes de terre, les palourdes, les marinades ou le maquereau aux vermicelles viendront compléter tout menu gastronomique. Quant au vin, nous vous conseillons un A.O.C. de Jerez-Xérès-Sherry et Manzanilla-Sanlúcar de Barrameda.La Costa de la Luz abrite des localités intéressantes alliant un riche patrimoine historique à des plages baignées par l'océan Atlantique. Sanlúcar de Barrameda, où sont organisées des courses de chevaux sur la plage (fête déclarée d'Intérêt touristique international), Puerto Real, San Fernando, Chiclana ou Conil de la Frontera sont les bourgades côtières les plus traditionnelles de la province de Cadix. Ne manquez surtout pas de prendre le bateau à vapeur (Vaporcito del Puerto) qui vous conduira d'El Puerto de Santa María à Cadix, de l'autre côté de la baie. De là, les quartiers de La Viña, de Santa María et d'El Pópulo, vous permettront de découvrir les traditions les plus authentiques du Carnaval et du flamenco de la région. Toutefois, pour le flamenco, Xérès est le berceau des voix les plus célèbres. C'est une ville aristocratique qui, pour ses caves et ses chevaux andalous (acteurs de la « Feria » du cheval qui a d'ailleurs été déclarée d'Intérêt touristique international) mérite une visite, à laquelle il faudra ajouter aussi de belles églises et sa majestueuse Alcazaba.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement