Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Un voyage cinématographique à travers l’Espagne d’Almodóvar



Un cinéaste de référence dans le monde entier, lauréat de deux Oscar et créateur d’un univers transgresseur qui a révolutionné la vision de l’Espagne. Il s’agit, vous l’avez reconnu, du réalisateur Pedro Almodóvar. Nous vous proposons une grande idée : découvrir les lieux d’Espagne ayant servi de décor à ses films. Jouez à reconnaître les rues de films comme « Volver ». Bienvenue au cinéma.

Si vous êtes un passionné du septième art, le circuit que nous vous proposons vous fascinera. Découvrir « l’Espagne d’Almodóvar », c’est connaître une Espagne différente, où la réalité et la fiction se rejoignent, et où les cimetières et les quartiers jouent un rôle fondamental. Suivez les traces de ce réalisateur depuis sa terre natale, en Castille-La Manche, jusqu’à Madrid et Barcelone, où il est devenu un artiste consacré.

Castille-La Manche, berceau du réalisateur

Pedro Almodóvar est né dans cette zone de l’intérieur de l’Espagne. Il affirme y avoir été marqué par « la terre rouge, les champs jaunes, les oliviers vert cendre et les patios débordant de vie ». C’est précisément cette vie traditionnelle qui vous séduira lorsque vous parcourrez par vous-même ces rues pavées aux couleurs vives. Vous trouverez également une route, dans la zone de Ciudad Real, créée en l’honneur du réalisateur. Notre circuit commence à Puertollano, dont l’auditorium municipal a accueilli la première mondiale du film « Volver », et où vous pourrez visiter le musée de la mine ainsi que l’église de la Asunción.

A 36 kilomètres, se trouve Calzada de Calatrava, le village natal du cinéaste. Ne manquez pas de visiter le parc Pedro Almodóvar, le centre culturel Rafael Serrano (ancien cinéma où il se rendait enfant, aujourd’hui siège de l’association culturelle cinématographie « Pedro Almodóvar Caballero ») ou le salon du XIXe siècle où les habitants suivent la retransmission des Oscar.

Notre voyage mythomane se poursuit à travers Granátula de Calatrava, situé à 11 kilomètres. Vous y trouverez le cimetière de la scène du début du film « Volver ». La dernière étape, qui est aussi l’une des plus belles, est Almagro, à 12 kilomètres. C’est sur sa grand place qu’Almodóvar trouva pour son film « Volver » une maison typique avec un patio, qui se trouve à seulement quelques pas d’une autre maison dans laquelle a été tourné « la Fleur de mon secret ». Une autre curiosité ? La rue Federico Relimpio a été utilisée dans la scène du cortège funèbre de « Volver ». Après avoir parcouru ces décors, n’oubliez pas de visiter le superbe Corral de Comedias (cour des comédies) du XVIIe d’Almagro ou encore de contempler les palais typiques de son quartier Noble.

Madrid, la confirmation d’un artiste

Hormis sa terre natale, s’il existe un endroit caractérisant le cinéma d’Almodóvar, c’est bien Madrid, ville toujours dépeinte avec un judicieux mélange de tradition et d’avant-garde. Il n’y a aucune route prédéterminée permettant de suivre les traces d’Almodóvar à travers la ville : vous y rencontrerez des centaines de décors, aussi vous recommandons-nous de choisir les endroits qui vous intéressent le plus. Si vous cherchez des quartiers traditionnels, les vieilles ruelles et les balcons qui apparaissent dans des films comme « Parle avec elle », visitez la zone du Rastro (avec son marché à l’air libre si bien reflété par Almodóvar dans « le Labyrinthe des passions »), le quartier Antón Martín ou le cimetière de La Almudena.

Quoi qu’il en soit, le « Madrid d’Almodóvar » vous montrera également certains des principaux espaces et monuments de la capitale. La Gran Vía et ses enseignes lumineuses caractéristiques de « Femmes au bord de la crise de nerfs », la superbe Plaza Mayor où danse l'un des personnages de « la Fleur de mon secret » ou la porte d’Alcalá qui apparaît au début de « En chair et en os » en sont les exemples les plus démonstratifs.

N’oublions pas que même si Madrid apparaît dans la plupart des films d’Almodóvar, le réalisateur s’est également senti attiré par Barcelone (en Catalogne) pour son film « Tout sur ma mère », qui a reçu un Oscar. Le plus amusant ? Aller voir le film, pour pouvoir ensuite reconnaître les monuments emblématiques qui apparaissent dans ses scènes : le cimetière de Montjuïc, le monument à Christophe Colomb, la place Real, la Basilique de la Sagrada Familia ou le parc Güell.

Ces destinations sont idéales pour profiter de la nature en Castille-La Manche, de la culture à Madrid ou de la modernité et de la Méditerranée à Barcelone. Une chose est certaine, à chaque endroit vous vous surprendrez à reconnaître ces décors devenus les véritables symboles de l’univers de contrastes d’Almodóvar. Si ce reportage vous a plu, vous trouverez de plus amples informations dans : L’Espagne fait du cinéma





À ne pas manquer