Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Sources de fleuves : un spectacle naturel




Voir de près la naissance de certains fleuves d'Espagne est un véritable spectacle. Des cours d'eau qui surgissent de lieux où les paysages et la nature parlent d'eux-mêmes. Ne manquez pas l'occasion de les découvrir. Exigences requises : des vêtements et des chaussures confortables, et l'envie de faire un peu de sport. Et bien entendu, un appareil photo. On y va ?

La nature a été généreuse avec l'Espagne, le second pays le plus montagneux d'Europe. Cette fois-ci, nous vous proposons une promenade auprès de quelques-unes des impressionnantes sources de nos fleuves. Sauf en hiver, toutes les époques de l'année sont bonnes pour visiter ces endroits, mais c'est au printemps qu'ils sont les plus éblouissants. Le murmure de l'eau, l'odeur de la terre mouillée et les mille et une tonalités de verts nous accompagneront tout au long de notre itinéraire. C'est là sans aucun doute un moment merveilleux pour appréhender toute la magie de la nature.

En règle générale, les chemins qui nous conduisent à la source des fleuves sont bien balisés, comportent peu de difficulté physique et technique, et suivent des tracés peu exigeants. Comme dans toute marche, il convient cependant de prendre un certain nombre de précautions : porter des chaussures adéquates et des vêtements de sport, emporter de l'eau et un peu de nourriture, ne pas oublier un imperméable si le ciel est nuageux ou s'il pleut, et se protéger du soleil - surtout en été. Adressez-vous aux offices de tourisme, qui se feront un plaisir de répondre à vos questions avant de commencer la promenade. Prenez note de quelques-uns des itinéraires que nous vous recommandons.

Le berceau de l'Èbre

C'est à Fontibre, petit village de Cantabrique, dans le nord de l'Espagne, que naît ce grand fleuve. Le site est absolument idyllique. Les petites maisons en pierre d'architecture traditionnelle surgissent entre les montagnes de la vallée de Campoo, une zone à la nature exubérante, où abondent les forêts et les ravins profonds. Un sentier étroit et sans difficulté nous conduit à la source de l'Èbre. La promenade se déroule entre les arbres et la tranquillité des eaux du cours d'eau encore jeune. Sur le chemin, nous rencontreront une petite sculpture de la Vierge du Pilar, avec les blasons des différentes régions baignées par ce fleuve. Profitez de l'occasion pour découvrir cette zone de l'intérieur de la Cantabrique, qui offre d'innombrables options de loisirs : randonnée, ski dans la station d'Alto Campoo, pêche, chasse ou sports nautiques dans le Pantano del Ebro.

Le rio Cuervo : un tableau fantaisie

Cette fois-ci, le spectacle nous transporte au centre de l'Espagne. Dans la région de Castille- La Manche se trouve la sierra de Cuenca. C'est ici, à quelques kilomètres de Tragacete, que se trouve la naissance du rio Cuervo, une promenade simple au milieu d'un paysage de conte de fées. Laissant derrière soi une partie aménagée avec des restaurants, un parking pour les voitures et une zone de camping, le sentier de terre balisé chemine parallèlement au cours d'eau vers l'amont. Au milieu du murmure omniprésent de l'eau, se succèdent les cascades, les parois de pierre tapissées de mousse d'un vert intense, les retenues d'eau transparente… Finalement, dans une grotte silencieuse et pied d'un rocher, nous voyons l'eau jaillir à flots : la source du Cuervo. Un site de rêve, d'une beauté incomparable. Nous vous le garantissons. Profitez-en pour visiter Beteta, un joli et charmant village, et pour vous donner un bon bain relaxant et salutaire à la station thermale de Solán de Cabras.

Le Tage : les monts du silence

C'est dans la même zone montagneuse, mais cette fois-ci à Frías de Albarracín, sur les hauteurs de Teruel, au sud de l'Aragon, que naît le Tage, le fleuve le plus long d'Espagne. Le parcours est de treize kilomètres (aller simple), mais il n'est pas difficile. Une partie du chemin est même goudronné, et il est possible de laisser la voiture à côté du monument dédié à la source. C'est là que commence réellement la marche à pied - si vous le préférez, vous pouvez cependant choisir la bicyclette. Le sentier chemine entre les pins, les genévriers et le maquis, et seul le souffle du vent interrompt le silence qui règne dans ces parages. On arrive finalement aux Casas de Fuente García, une petite vallée où se trouve la fameuse source d'où jaillissent les premières eaux du Tage. Il ne s'agit là que de l'une des activités possibles dans cette zone des alentours d'Albarracín. Entre autres choses, vous pourrez y réaliser des excursions, des visites culturelles, des routes gastronomiques, du sport à l'air libre…

Les sauts du rio Mundo

À nouveau dans la région de Castille-La Manche, cette fois-ci dans les montagnes d'Albacete, nous découvrons la naissance du rio Mundo. Les monts qui encerclent le village de Riópar renferment des lieux d'une grande beauté, où l'eau est omniprésente. Des lieux verts et abrupts, traversant en permanence des sauts et des cascades qui forment des paysages aux formes étranges. Le murmure de l'eau nous accompagne sur notre chemin, où nous verrons également des grottes, des cours d'eau souterrains, des réseaux de galeries, des étangs… C'est dans cette zone, connue sous le nom de Los Chorros, au milieu des chutes d'eau, des sources et des retenues d'eau cristalline, que naît le rio Mundo. Un insolite spectacle naturel à votre portée. Et si vous aimez la pêche, c'est l'endroit rêvé : ses eaux sont peuplées de truites.

Ce sont là nos propositions, mais il y a bien d'autres choses à faire. Toutes ont cependant un dénominateur commun : nature, loisir et respect de l'environnement.