Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Golf, plages et soleil d’Andalousie




Emplacement

Communauté autonome:
Andalousie

Andalucía


Tellement de raisons peuvent inciter à voyager sur la côte d’Andalousie. Elles sont nombreuses: le climat, les facilités d’accès, les plages, la gastronomie, le caractère des gens... Ou le golf. La côte andalouse est devenue un lieu unique pour la pratique de ce sport. Pour toutes ces raisons générales et surtout pour une: le climat. Les températures chaudes dont jouit le sud de l’Espagne pendant toute l’année en font une destination de plus en plus choisie par les visiteurs souhaitant profiter de ce sport. Ce n’est pas pour rien que le golf est aujourd’hui un des sports les plus pratiqués à Malaga ou à Cadix, provinces qui rassemblent le plus grand nombre de terrains par mètre carré en Europe.

La très grande rareté des pluies et des forts courants d’air, alliée à la douceur habituelle des journées, invite à voyager jusqu’à cette côte pour améliorer le handicap.

Les hivers andalous sont une association de beaux jours de soleil radieux et d’autres, moins nombreux, partiellement nuageux, qui n’empêchent toutefois pas de jouer au golf.

Dans le sud de la péninsule, l’été commence presque en mai, période également très attractive pour une autre raison : c’est le début des cours d’initiation et de perfectionnement au golf.

Ce climat détermine aussi les caractéristiques des terrains. Aucun terrain ne ressemble à un autre, chacun offrant généralement des parcours très différents parmi une végétation très variée : oliviers, chênes-lièges, palmiers... L’alliance de la mer et de la montagne, aussi très courante sur la côte andalouse, augmente leur charme.

Ce sont les raisons « naturelles » de l’importance du golf en Andalousie. N’oublions toutefois pas de citer d’autres facteurs qui le favorisent, comme le développement de tout un secteur parallèle et complémentaire qui permet ce tourisme sportif. Les localités qui accueillent cette activité se sont efforcées de subvenir aux besoins des joueurs de golf, en installant des établissements de vente d’articles de sport, des centres d’exercice et de forme physique, des centres commerciaux et de loisirs, des parcs aquatiques et d’attractions, des établissements hôteliers et résidentiels qui ont souvent conclu des accords avec les terrains de golf voisins... tout ce qu’il faut pour agrémenter le séjour des joueurs du monde entier.

En outre, bien que ce type de tourisme exclusif soit généralement entièrement consacré à la pratique du sport, il reste toujours du temps pour profiter des environs des terrains, visiter les localités voisines, les plages, ou savourer la cuisine méditerranéenne. Un bon exemple en est Marbella, qui, en quelques années, est devenu une référence internationale pour les amateurs de ce sport. Une étude récente estimait qu’environ 80% des touristes du golf ont visité cette côte au moins une fois.

La mer en toile de fond

Les terrains de golf andalous commencent par Almería. Cette province du sud-est de la région, est encore peu connue par les touristes étrangers. Toutefois, nous pouvons encore y trouver de petits villages de pêcheurs qui conservent leur authenticité, comme San José, Mojácar ou Agua Amarga, et certaines des meilleures et plus naturelles plages d’Andalousie, comme Playa de Mónsulou Playa de los Muertos. Même si elle est encore peu connue, ce sport s’y est installé. Elle dispose de terrains au bord de la mer (tous à 18 trous), comme le Club de Golf Playa Serena, de Roquetas de Mar ; le Cortijo Grande Club de Golf, de Turre ; le Country Club La Envia Golf, à Vicar ; le Golf Almerimar, de El Ejido ; le Golf Club Desert Spring de Cuevas de Almanzora ; le Marina Golf de Mojácar et le Valle del Este Golf Club de Vera.

Mojácar est l’un des charmants villages de la côte d’Andalousie. Juché sur la mer, ses ruelles étroites et chaulées rappellent leur origine mauresque. Quant au Valle del Este Golf Club de Vera, il se caractérise par ses installations modernes, mi-rustiques mi-sophistiquées, l’amabilité du personnel du centre et sa proximité avec le bord de mer, qui adoucit un climat en soi déjà chaud.

La côte du golf

Málaga est « l’alma mater » du golf en Andalousie, en Espagne, pour ne pas dire en Europe.

Sur le côte de Malaga, de petits villages réunissent jusqu’à trois ou quatre clubs de golf. Au total, la province comporte plus de 35 terrains. La frange côtière de Malaga s’étend de Nerja à Manilva, de Guadalhorce à la frontière de la province de Cadix. Son dénominateur commun la protection par les montagnes côtières escarpées : Sierra de Mijas, Sierra Blanca ou les chaînons de la Serranía.

L’Alhaurín Golf Resort se trouve à Alhaurín El Grande, avec un parcours de 18 + 27 Par 3 ; l’Añoreta Golf, à Rincón de la Victoria ; l’Atalaya Golf & Country Club Internacional, le Paraíso Golf Club, l’Estepona Golf, le Club de Golf El Coto ou Los Almendros Club de Golf, à Estepona. Chaque golf propose plusieurs parcours, ce qui enrichit l’offre et contribue à satisfaire les demandes les plus variées. Pour sa part, Benalmádena Costa présente le Torrequebrada Golf.

Quant à Mijas, c’est l’un des villages permettant de combiner au mieux les tourismes culturel et sportif. Son aspect pittoresque invite autant à profiter du golf qu’à lui voler un peu de temps pour parcourir ses rues et se laisser charmer par ses curieuses traditions. La côte de ce village qui se dresse sur la montagne, accueillent le Club de Golf La Siesta idéal pour le golfeur moyen ; le Cala Resort Campo Norte et le Cala Resort Campo Sur, avec un parcours de 18 trous chaque ; le Mijas Golf Club Los Lagos; le Mijas Golf Club los Olivos et leMiraflores Golf Club.

Le Guadalmina Club de Golf Norte/Sur, à San Pedro de Alcántara, autre joli village, est réputé pour sa dureté et difficulté, mais il est idéal pour les joueurs expérimentés. Ses allées sont larges et sans eau, bien que Guadalmina Norte possède quelques obstacles aquifères.

Mais le joyau de la couronne est certainement Marbella. Cette localité a recueilli avec aisance le témoignage du tourisme du golf et a su profiter à merveille de sa situation et de son climat incomparables pour les mettre au service d’un tourisme exclusif de golf – ou familial – de qualité.

Golf sur la Costa de Cádiz

Quant à Cádiz, tout golfeur qui se respecte la connaît, grâce au déroulement de la Ryder Cup à Sotogrande en 1997. Elle possède des conditions géographiques et climatiques semblables à sa voisine Malaga et avec certains des meilleurs terrains espagnols. D’autre part, son offre complémentaire présente également un intérêt incontestable. Il existe environ 17 terrains dans toute la province.

Citons d’abord l’Alcaidesa Links Golf Course, à la Línea de la Concepción. Il s’agit de l’un des terrains les plus originaux vu sa conception écossaise et qu’il est considéré comme un véritable « link ». À Benalup-Casas Viejas, nous trouvons le Benalup Hotel Golf & Country Club; à Guadiaro, le Club de Golf La Cañada. À Chiclana de la Frontera, nous disposons du Club de Golf Campano et du Club de Golf Novo Sancti Petri, qui se distingue des précédents par ses 36 trous. À San Roque, le Almenara Hotel Golf, le Club de Golf Valderrama, le Real Club de Golf Sotogrande et le San Roque Club.

En poursuivant notre tour par Rota, nous pouvons apprécier le Costa Ballena Club de Golf, qui agrandit ses installations, et le Rota Club de Golf. À Vejer de la Frontera, très beau village élevé sur la montagne, aux rues escarpées et hautes, nous trouvons le Dehesa Montenmedio Golf & Country Club. Le Montecastillo Hotel & Golf Resort et le Resort et le Vista Hermosa Club de Golf de El Puerto de Santa María complètent l’offre de Xérès.





À ne pas manquer