Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Emplacement

Communauté autonome:
La Rioja

Province / Île:
La Rioja

Rioja, La
Type d’itinéraire:
Monumentale

Vin, noblesse et pèlerins

La Rioja Alta est une terre de grands vins. Ses villages entourés de vignobles et de domaines viticoles consacrent une grande partie de leur activité à leur élaboration. Et c’est aussi une région riche en histoire : le chemin de Saint-Jacques, ancienne route de pèlerinage européenne, ou encore ses châteaux, que nous allons visiter, sont autant de témoignages de son passé héroïque, ses batailles et ses guerres seigneuriales.

Lire la suite

Notre périple, que nous pouvons réaliser en un seul jour, prend son départ à Cellorigo. Même s’il ne reste aujourd’hui aucune trace de son château médiéval, témoin d’une bataille entre musulmans et chrétiens en l’an 882, son emplacement sur le flanc de la Peña Luenga, dans les monts Obarenes, offre un panorama exceptionnel sur les terres basses de La Rioja.
Une succession de routes cantonales et régionales vont nous conduire au gré des différentes étapes de notre itinéraire. La première d’entre elles, Sajazarra est située à 9 kilomètres. Avant d’arriver, deux bifurcations nous permettent de rejoindre les bourgades de Castilseco et Villaseca, chacune d’elles abritant une église romane (XIIe-XIIIe).
Le château-palais de Sajazarra a été construit au XVe siècle sur les instances des Velasco, seigneurs de la localité. Son remarquable état de conservation nous permet d’apprécier son enceinte fortifiée, flanquée de tours carrées aux angles, et la mince silhouette de son donjon. L’église de la Asunción, où s’expriment plusieurs styles, est également digne de mention.
Nous voici sur la terre des grands vins. Les vignobles et les champs de céréales jalonnent notre parcours. Après environ 5 kilomètres, nous rejoignons Anguciana. Sa splendide tour fortifiée de style gothique (du début du XVe), formée de pierres d’une excellente qualité, rassemble les éléments de défense typiques de ce genre de constructions : créneaux, mâchicoulis et meurtrières.
Le village de Cihuri, situé à seulement 2 kilomètres, se distingue par son pont sur le Tirón, d’origine romaine et restauré au Moyen Âge. Deux autres kilomètres nous séparent de Casalarreina, ville médiévale riche en demeures et palais seigneuriaux, où nous pouvons également admirer le monastère Nuestra Señora de la Piedad, de style Renaissance, datant du début du XVIe.
Poursuivant notre route à travers la vallée du Tirón, nous gagnons Tirgo, avec son église romane d’El Salvador, puis Cuzcurrita de Río Tirón. Nous y découvrons le château des Velasco (XVe), dont la structure comprend une enceinte fortifiée flanquée de tours carrées aux angles, avec un donjon en son centre. Dans le village, l’église San Miguel, splendide édifice baroque du XVIIIe siècle, mérite également une halte.
Sur le chemin d’Ochánduri (3,5 kilomètres), petite bourgade fière de son église romane de la Concepción (XIIIe), nous rencontrons l’ermitage romano-gothique de Nuestra Señora de Sorejana. Quatre kilomètres supplémentaires nous conduisent à Leiva, dont le château-palais gothique du XVIe siècle, au plan carré, dont la silhouette est dessinée par de grandes tours aux angles.
Nous gagnons ensuite Santo Domingo de la Calzada (à 11 kilomètres), ville du chemin de Saint-Jacques qui possédait la plus grande enceinte fortifiée de toute La Rioja. Plusieurs tronçons et trois portes de ses remparts (datant du XIIe au XIVe siècle) sont aujourd’hui conservés. Son monument le plus remarquable est néanmoins sa cathédrale qui, bien que d’origine romane (XIIe), a subi de nombreuses transformations ultérieures.
À 5 kilomètres nous attend le village de Bañares, où nous visitons les églises Santa Cruz (splendide portail roman du XIIe) et Santa María la Antigua (gothique du XVe et XVIe). Notre route s’achève à Baños de Rioja, dont le centre-ville abrite une tour forteresse médiévale en parfait état de conservation. Construite au XIIIe, elle a été restaurée plusieurs siècles plus tard.

Fermer



Parcours


À ne pas manquer