Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Emplacement

Communauté autonome:
Canaries

Province / Île:
Gomera

Gomera

San Sebastián de La Gomera est la capitale de l'île, aussi connue comme “Île Colombina” pour sa relation historique avec la Découverte de l'Amérique. Cette ville a grandi autour d'une baie naturelle qui conserve aujourd'hui de nombreux lieux et monuments d'intérêt, comme l'église de La Asunción, le Puits de la Aguada ou la Tour del Conde. Ses excellentes infrastructures touristiques offrent un vaste éventail d'activités de loisirs, dont la possibilité de pratiquer toute sorte de sports nautiques dans la zone portuaire. Dans les terres, la randonné ou les routes en bicyclette seront les meilleures options pour découvrir l'orographie abrupte de La Gomera et certains de ses trésors naturels, comme le Parc Naturel de Majona et le Parc National de Garajonay.

Lire la suite

Fondée au milieu du XVème siècle par Hernán Perazael Viejo”, San Sebastián de La Gomera s'est développée comme foyer à l'embouchure du précipice de la Villa. En quelques décennies, elle est devenue un port commercial prospère, vocation qui perduré jusqu'à aujourd'hui. La ville se trouve échelonnée sur une colline côtière située en face de la baie. L'ancienne Casa de los Peraza, située dans l'enclave actuelle connue sous le nom de Pozo de la Aguada, est un des principaux lieux historiques de la grande ville. La plaza Mayor centrale constitue un autre endroit intéressant avec l'église de La Asunción, qui fut fondée sur un ancien ermitage. Au centre de la baie, la Tour del Conde conserve encore son aspect d'origine, et dans les environs se trouve l'ermitage de San Sebastián, temple dédié au saint qui donne son nom à la localité. Entre las visites culturelles, ne pas oublier la Maison-musée de Colón, qui souligne essentiellement le rôle important qu'à tenu l'île dans la Découverte de l'Amérique. TourismeSan Sebastián de La Gomera regorge d'infrastructures touristiques excellentes. Il faut mentionner son abondante offre hôtelière, de laquelle se détache leParador de Turismo qui, à l'emplacement du dénommé Lomo de La Horca, jouit de vues imprenables sur l'océan.Au port, le visiteur pourra revivre les histoires des conquérants, Cristóbal Colón y ayant fait halte pour approvisionner ses caravelles avant de reprendre la route vers le Nouveau Monde en 1492. Aujourd'hui, il comporte certaines des meilleures installations nautiques de tout l'archipel et propose un large choix de possibilités de loisirs, comme la plongée, la voile, la pêche sous-marine et autres sports aquatiques. Reliée à l'île voisine de Tenerife par de nombreux trajets quotidiens, ses installations permettent également d'organiser des excursions en catamaran autour de l'île.A tout cela vient s'ajouter l'abrupt relief de l'intérieur de La Gomera, qui offre le décor idéal pour la pratique des sports à l'air libre, comme la randonnée ou le vélocross. La Vallée del Gran Rey nous offre la possibilité de découvrir un système ancestral de culture échelonnée en d'incroyables terrasses. Près de la mer se trouve son petit port, pourvu d'hôtels et d'appartements. Au sud de l'île nous attend le foyer touristique de Playa de Santiago ; tandis qu'au nord se trouvent Los Órganos, une étrange formation géologique qui ressemble aux tuyaux d'un organe.La richesse naturelle de l'île se résume à certains espaces protégés. Précipices et falaises parsèment tout le Parc Naturel de Majona, qui contient une végétation luxuriante et des espèces endémiques. Un petit secteur au sud-ouest jouxte le Parc National de Garajonay, espace naturel caractérisé par ses roches d'origine volcanique. Déclaré Patrimoine de l'Humanité, d'importants vestiges botaniques de l'ère tertiaire y sont conservés : le bois de laurisilva. GastronomieLa gastronomie de La Gomera, caractérisée sa simplicité, possède certaines particularités qui la différencient du reste de l'archipel, comme le potage de « berros » (cresson) et l'« almogrote » (pâte à base de fromage de chèvre). Dans l'île, on pourra également déguster de typiques « papas arrugadas » (pommes de terre bouillies) ou une « vieja » (poisson autochtone). Le miel de palme constitue l'ingrédient de base pour élaborer une riche variété de desserts.Tous ces plats peuvent se servir accompagnés d'une des cinq Dénominations d'origine de vin produites dans la province : Abona, Tacoronte-Acentejo, Valle de Güimar, Valle de la Orotava et Ycoden-Daute-Isora.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement