Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Voilier


Quelle est la réglementation relative à la chasse en Espagne ?

Pour pouvoir chasser en Espagne il faut disposer d'un permis de chasse (délivré par chaque communauté autonome ou région), d'un permis de port d'armes(délivré par le ministère de l'Intérieur à travers l'Inspection des armes de la Guardia Civil) et d'une assurance obligatoire (elle peut être souscrite auprès de toutes les compagnies d'assurances du monde dont la police couvre la responsabilité du chasseur en Espagne).

 

Les communautés autonomes disposent généralement d'un site Web officiel sur lequel sont détaillés les exigences et les documents à présenter pour l'obtention d'un permis de chasse. Dans de nombreux cas, le formulaire de demande et les imprimés exigés peuvent être trouvés en ligne.

Vous pouvez trouver de plus amples informations sur la procédure à suivre pour obtenir le permis dans chaque région sur le site au service du citoyen du gouvernement de l'Espagne. Si vous apportez vos propres armes pour la chasse, la procédure varie en fonction du pays d'origine.
 

Ressortissants d'un pays non membre de l'Union européenne

Ils pourront obtenir une autorisation spéciale d'utilisation d'armes pour pratiquer la chasse de façon temporaire. Elle sera délivrée par l'ambassade, le consulat ou l'Inspection centrale des armes et des explosifs correspondant au lieu d'entrée en Espagne, avec une validité de trois mois.

Pour obtenir cette autorisation, vous devez présenter votre passeport et les permis ou autorisations relatives à la possession et utilisation d'armes dans le pays d'origine (accompagnés de leur traduction en espagnol et des cachets apposés par la représentation consulaire espagnole). Vous devez également présenter une liste des lieux où vous souhaitez utiliser les armes et la durée d'utilisation. Au moment même de la délivrance de l'autorisation spéciale, l'Inspection centrale des armes et des explosifs de la Guardia Civil apposera sur le passeport de la personne concernée un cachet indiquant qu'elle entre avec des armes de chasse.
 

Ressortissants de l'Union européenne

Ils devront se trouver en possession de la carte européenne d'armes à feu (délivrée dans le pays d'origine), laquelle devra être agréée par l'Inspection centrale des armes et des explosifs du point d'entrée en Espagne ou par l'Inspection centrale des armes et des explosifs du lieu où la chasse sera pratiquée.

De plus, en fonction de l'arme à utiliser, d'autres autorisations pourront être exigées, obtenues tant dans le pays d'origine qu'en Espagne (elles peuvent être délivrées pour un ou plusieurs voyages et pour une durée maximale d'un an renouvelable) ou une invitation ou toute autre preuve des activités de chasse ou de tir sportif en Espagne.

Le lien suivant du site Web officiel de la Guardia Civil vous fournira toutes les informations nécessaires relatives aux armes. (http://www.guardiacivil.es/es/servicios/armasyexplosivo/index.html) En Espagne, il existe quatre types de zones réservées à la chasse :

Les zones de chasse contrôlée. Elles sont réglementées par les communautés autonomes, car elles ont chacune une législation propre. Le permis est obtenu après une demande préalable, selon les directives de la communauté autonome où vous désirez chasser. Nous vous conseillons de vous renseigner auprès du Conseil de l'environnement de chaque communauté sur son site Web.

Les réserves de chasse régionales. Chaque communauté autonome dispose de ses propres réserves. Une répartition par tirage au sort concède 50 % de la chasse aux chasseurs locaux, 40 % aux chasseurs de la communauté autonome et 10 % aux nationaux et aux étrangers. Les tirages au sort sont généralement réalisés une fois par an et certaines communautés autonomes affichent des informations à ce sujet sur le site Web de leur Conseil.

Les réserves de chasse sportive. Elles sont gérées par les associations sportives de chasseurs.

Les réserves de chasse privées. Elles sont gérées par les propriétaires des réserves. Seules peuvent y chasser les personnes autorisées par le propriétaire, moyennant paiement ou gratuitement. Pour de plus amples informations, nous vous conseillons de consulter le site officiel de la Fédération royale espagnole de chasse. (http://www.fecaza.com/) Par ailleurs, de nombreuses entreprises proposent des offres touristiques spécifiques dédiées à la chasse et prennent en charge toutes ces démarches. Vous pouvez y souscrire par l'intermédiaire de votre agence de voyages.
 

Haut de la page


Quelle est la réglementation relative à la pêche sportive en Espagne ?

Pêche maritime

Si vous souhaitez pratiquer la pêche maritime sportive en Espagne (depuis la terre, sur une embarcation ou sous-marine) vous devez savoir qu'il existe des eaux intérieures et extérieures, en fonction de l'organisme compétent pour sa réglementation.

Pour la pêche maritime sportive en eaux intérieures, vous devrez disposer du permisapproprié, délivré par chaque communauté autonome ou région où vous voulez exercer cette activité. Si vous êtes intéressé par la pêche d'espèces protégées ou dans le cadre de concours dans lesquels les limites de capture autorisées sont dépassées, vous aurez également besoin d'une autorisation du Secrétariat général de la mer.

Il existe toute une série de normes qui réglementent les classes, outils et appareils, périodes et zones interdites, espèces autorisées et limites de captures. Diverses interdictions sont également appliquées, comme la vente des captures pêchées. Vous pouvez trouver de plus amples informations sur la procédure à suivre pour obtenir le permis dans chaque région sur le site Service du citoyen du gouvernement de l'Espagne.

Le lien suivant sur le site Web officiel du ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et de l'Environnement offre des informations relatives à la concession de permis (voie ordinaire ou télématique), aux espèces, aux interdictions et aux associations en matière de pêche maritime sportive en eaux extérieures, ainsi que les coordonnées du Secrétariat général de la Mer.

(http://www.magrama.gob.es/es/pesca/temas/pesca-deportiva-y-de-recreo/pesca-maritima-de-recreo/)
 

Pêche fluviale

Pour pêcher dans les fleuves, ruisseaux, lacs, etc., vous aurez également besoin du permis délivré par chaque Communauté autonome ou région. Chacune d'elles réglemente les quotas, les périodes d'interdiction, les espèces et les limites de taille sur son territoire. Pour demander la licence de pêche et le permis de pêche (le document nécessaire pour pêcher sur un espace réservé, à une date déterminée), nous vous conseillons de vous rendre sur le site de Service au citoyen du gouvernement de l'Espagne, où vous trouverez des liens utiles selon la région dans laquelle vous allez pratiquer la pêche.

Pour de plus amples informations, consultez le site officiel de chaque région, de son administration de l'environnement ou du tourisme. Dans de nombreux cas, le formulaire de demande et les imprimés exigés peuvent être remplis en ligne. Par ailleurs, de nombreuses entreprises proposent des offres touristiques spécifiques dédiées à la pêche et prennent en charge toutes ces démarches. Vous pouvez y souscrire par l'intermédiaire de votre agence de voyages. Autres liens intéressants : Confédération espagnole de pêche sportive responsable (http://www.pescarecreativaresponsable.es)

Fédération espagnole de pêche et de casting (http://www.fepyc.es)
 

Haut de la page


Que faut-il savoir pour pratiquer le cyclisme en Espagne ?

De nombreuses villes d'Espagne proposent des pistes cyclables. De la même manière, les services de locations de vélos à l'heure sont de plus en plus répandus, ainsi que la possibilité de les laisser sur des parkings spécialement aménagés. Si vous aller circuler à vélo, vous devez connaître les règles suivantes :

  • La circulation sur les autoroutes est interdite.
  • La circulation sur les voies rapides n'est autorisée qu'aux plus de 14 ans et toujours sur la bande d'arrêt d'urgence.
  • Le port du casque est obligatoire sur les routes interurbaines. En ville, il est obligatoire pour les moins de 16 ans.
  • La circulation de cyclistes côte à côte est autorisée, deux par deux, à condition de rester toujours le plus à droite possible de la chaussée.
  • L'utilisation d'un dispositif d'éclairage agréé sur la bicyclette est obligatoire la nuit et dans les tunnels ou tronçons concernés par un panneau de tunnel. De plus, sur les voies interurbaines, le cycliste doit porter un vêtement réfléchissant permettant de le distinguer clairement à une distance de 150 mètres.
 

Haut de la page


De quelle documentation avez-vous besoin pour naviguer en Espagne ?

En Espagne, le certificat de conduite est obligatoire pour diriger une embarcation de plaisance lorsqu'il s'agit de voiliers de plus de 5 mètres de long ou de bateaux à moteur de plus de 4 mètres avec une puissance supérieure à 11,3 kilowatts. De plus, un certificat de conduite est obligatoire pour conduire une moto aquatique quelle qu'elle soit (sauf celles louées pour être utilisées sur un circuit déterminé). Pour les ressortissants de pays non membres de l'Union européenne, une certification du certificat de conduite peut être exigée, laquelle doit être demandée auprès du consulat.

Si vous naviguez sur votre propre bateau, vous devrez présenter à l'entrée de chaque port la documentation qui, selon le pays d'enregistrement et le pavillon, atteste de la propriété de l'embarcation, ainsi que l'assurance obligatoire, devant couvrir un minimum de 150 000 euros de dommages aux tiers. Si les autorités constatent, sur le bateau, l'existence d'éléments portant atteinte à la sécurité maritime ou nuisibles pour l'environnement, elles peuvent s'opposer au mouillage, à la sortie ou à l'entrée au port.

Pour louer un bateau, si le certificat de conduite n'a pas été obtenu en Espagne, il est nécessaire de présenter une autorisation de la capitainerie compétente, indiquant que les attributions octroyées sont les mêmes que celles du certificat étranger. Cette autorisation peut être demandée en personne ou à travers l'entreprise de location. Normalement, il s'agit d'une formalité rapide dans la mesure où les capitaineries possèdent la liste des équivalences entre certificats. La documentation du bateau sera fournie par l'entreprise de location.

Les embarcations à portance dynamique ou à grande vitesse font l'objet d'un contrôle particulier : elles doivent communiquer leurs plans de navigation, porter une marque EAV visible depuis les airs, et accoster dans des endroits réservés.

Dans la mesure où ces conditions peuvent varier, nous vous recommandons de contacter le consulat ou l'ambassade d'Espagne afin de vérifier ces exigences avant de commencer votre voyage.

Haut de la page