Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Collégiale de Santillana del Mar

Emplacement

Communauté autonome:
Cantabrie

Province / Île:
Cantabrie

Cantabria

  • x

    Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, premier itinéraire culturel européen et patrimoine mondial. Lire la suite


Située sur la route nord du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle, Santillana del Mar est une merveilleuse ville médiévale qui s'est développée autour de l'église collégiale de Santa María. De nombreuses tours de défense et des palais renaissance font de Santillana l'un des centres historiques les plus importants de Cantabrique.

Lire la suite

Communauté autonome: Cantabria

Mais Santillana abrite son plus grand trésor à l'extérieur de ses murs : les Cuevas de Altamira (grottes), également connues sous le nom de la “Chapelle Sixtine du Paléolithique" et déclarées Patrimoine de l'humanité. La gastronomie de la région et les magnifiques espaces naturels des alentours font de cette ville déclarée Monument national un endroit des plus séduisants. Traditionnellement, la route nord du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle passe par l'une des villes médiévales les mieux conservées de Cantabrique : Santillana del Mar. Pour accéder à cette ville, les pélerins qui se dirigeaient vers Saint-Jacques de Compostelle devaient traverser les rives del Pas et de San Martín de la Arena. L'origine de la ville remonte au VIIIe siècle lorsque le hameau qu'elle était alors a commencé à se développer autour de l' Eglise collégiale de Santa Juliana, édifice qui plus tard donnera son nom à l'actuelle Santillana del Mar. Le centre de Santillana, déclaré Monument National, est toujours représenté par l'église collégiale, considérée comme l'un des plus grands témoignages de l'architecture romane en Cantabrique. Construite sur un ancien ermitage au XIIe siècle, vous pourrez y admirer son cloître pourvu de magnifiques chapiteaux historiés et sa façade décorée de sculptures du Dieu pantocrator (représentation du Christ encadrée par une structure en forme d'amande). Par la rue de Santo Domingo, rue principale de Santillana, vous pourrez accéder à la vieille ville en excellent état de conservation. Ses rues pittoresques pavées sont flanquées d'imposants édifices construits majoritairement entre les XIVe et XVIIIe siècles. La tour de Merino correspond à l'époque médiévale (XIVesiècle), ainsi que celle de Don Borja (XVe siècle). Elles sont considérées comme les édifices les plus anciens de la ville. Il est possible également d'admirer d'imposants palais renaissance, comme celui de los Velarde, et de belles demeures de style baroque, en particulier celle de los Valdivieso, celle de los Villa ou celle de l'archiduchesse d'Autriche. Malgré cette diversité de styles architecturaux, Santillana offre une apparence homogène et harmonieuse. Le Parador de Gil Blas Comme dans le cas des tours de Merino et Don Borja, la place principale de Santillana réunit d'autres édifications d'une grande valeur historique : la Casa del Águila y la Parra, la mairie et le palais de los Barreda-Bracho, construit au XVIIe siècle et transformé en Parador de Tourisme. Cet ancien manoir a été lié tout au long de son histoire à cette famille noble. Au cours des années vingt du siècle passé, le Comte de Güell restaura l'édifice et le transforma en un important centre culturel et littéraire, de représentations théâtrales et de cours d'été. Finalement, au milieu des années quarante, l'édifice fut intégré au réseau naissant des Paradors. La pierre de taille, les balcons de fer forgé et l'écusson héraldique dominent la façade de cette demeure typique de style montagnard nobiliaire. Découvrir Santillana del Mar est un véritable plaisir, découvrir sa gastronomie l'est autant. Dans cette ville, il est possible d'apprécier quelques-uns des plats les plus représentatifs de la riche tradition culinaire de Cantabrique, spécialités maritimes et montagnardes. A déguster, les « cocidos lebaniego et montañés » (sorte de pot-au-feu avec haricots, viande et chou), le filet de veau, le colin sur asperges vertes et la daurade. Dégustez également les savoureux fromages de la région, le « bizcocho » typique de Santillana (sorte de biscuit) ou les « sobaos pasiegos » (sorte de biscuit à base de beurre, farine et oeufs) de la Vega del Pas. Environs Santillana del Mar est située à un endroit où de nombreuses excursions sont possibles. A seulement 2 kilomètres de la ville sont situées les Cuevas de Altamira (grottes), connues également sous le nom de la “Chapelle Sixtine du Paléolithique” et déclarées Patrimoine de l'humanité. Vous pourrez y visiter le Musée d' Altamira, complexe moderne où vous pourrez admirer la néogrotte, fidèle réplique des motifs picturaux qui apparaissent dans la grotte originale. Vous pouvez également visiter le parc zoologique de Santillana qui abrite un nombre important d'espèces animales. Les alentours de Santillana del Mar permettent également de profiter du riche patrimoine naturel de Cantabrique. Vous pourrez par exemple visiter le Parc de la Nature de Cabárceno où les animaux vivent en semi-liberté ou encore faire une excursion sur la route del Cares, au coeur du Parc National de los Picos de Europa. Vous pourrez vous loger sur les contreforts de cette chaîne montagneuse, au Parador de Fuente Dé. Les Parcs Naturels d'Oyambre, de Peña Cabarga et de Saja-Besaya sont d'autres espaces protégés de Cantabrique. La côte est l'un des charmes de Santillana. Elle permettra par exemple au visiteur de profiter des plaisirs de la pêche ou des magnifiques plages de Santa Juliana et Ubiarco. A quelques kilomètres, vous pourrez également découvrir d'autres villes de ce beau littoral, comme Suances, située sur la rive du même nom, ou Cóbreces qui, en plus d'une grande plage, possède une abbaye cistercienne. Et finalement, Comillas qui abrite un important héritage d'architecture traditionnelle, en particulier la plaza vieja et l'église. Parmi ses édifices les plus importants figurent l'Université Pontificia, El Capricho, oeuvre de l'architecte moderniste Antonio Gaudí, et le palais néogothique de Sobrellano, ancienne résidence du Marquis de Comillas.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement