Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Palacete del embarcadero. © Sociedad Regional de Cultura y Deporte. Consejería de Educación, Cultura y Deporte de Cantabria

Emplacement

Communauté autonome:
Cantabrie

Province / Île:
Cantabrie

Cantabria

  • x

    Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, premier itinéraire culturel européen et patrimoine mondial. Lire la suite


Santander est une ville élégante qui s'étend le long d'une vaste baie, face au golfe de Gascogne. Sa vieille ville réunit un ensemble de nobles édifices dans un cadre naturel éblouissant, alliant mer et montagne. Sa tradition maritime et commerciale s'allie à une vocation touristique centenaire qui s'avère évidente à la vue de sa fameuse plage El Sardinero, de sa promenade maritime et de la péninsule La Magdalena. Le trésor culturel de cette ville est réhaussé par le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle et des toutes proches Cuevas de Altamira (grottes), tous deux déclarés Patrimoine de l'humanité.

Lire la suite

Le mélange de ces différentes vocations, maritime, commerciale et touristique, saute aux yeux du visiteur. Les origines de la ville remontent au Portus Victoriae fondé par les Romains. Mais le développement urbain de la chef-lieu ne débuta qu'au XIe siècle, date à partir de laquelle la ville commence à se développer, sous la protection de l'abbaye de San Emeterio. Son nom actuel, Santander, provient de son nom latin, Sancti Emeterii. Durant les XVIIIe et XIXe siècles, la ville se transforma en port marchand, passage obligé sur les routes maritimes entre la Castille et les colonies d'Amérique. A partir du milieu du XIXe siècle, Santander est devenue l'une des destinations touristiques estivales les plus élégantes de la côte nord de la péninsule. La Promenade de Pereda, avec ses maisons à miradors typiques et ses jardins, font de cette promenade un boulevard magnifique qui sépare la côte de la vieille ville. Tout près, la Cathédrale est l'un des édifices les plus anciens de ce chef-lieu, sa construction ayant débuté au XIIIe siècle. A l'intérieur, vous pourrez admirer le tombeau de Marcelino Menéndez Pelayo, oeuvre sculptée par Victorio Macho. Sous ce lieu de culte se trouve la crypte d'El Cristo, voûtée et très sobre et où différents vestiges de l'époque romaine ont été découverts.Face à la cathédrale, la Place Porticada de style néoherrérien, entourée de différents édifices publics. Ici, nous nous trouvons au carrefour de rues commerciales animées, telles que el Arrabal ou el Cubo.L'une de ces rues conduit à la place del Generalísimo, siège de la mairie, contiguë au populaire marché de la Esperanza de style moderniste. Continuez la visite avec le musée des Beaux-Arts et la Maison-Musée de Menéndez Pelayo, édifice déclaré Site historique et artistique. Le port et El sardinero De l'autre côté des jardins de Pereda, apparaissent el Banco de Santander et l'Hôtel particulier del Embarcadero, ce dernier possédant une vue magnifique sur la baie. Dans cette baie sont situés le port de pêche et le Port Chico, ainsi que différentes dépendances maritimes : les halles, les quais, le commandement de la Marine, etc. C'est ici même qu'a été réalisée l'une des estampes les plus typiques de Santander. Certains édifices à vocation culturelle sont à l'image de ces belles demeures et autres édifices bourgeois qui se trouvent face à la mer. Parmi eux, remarquons le Palais des Festivals, construit par Francisco Javier Sáenz de Oiza et actuellement le siège du prestigieux Festival International de Santander. Le Musée de Préhistoire et d'Arquéologie abrite différents vestiges préhistoriques parmi lesquels sa remarquable collection du Paléolithique, l'une des plus précieuses d'Europe. Et pour finir, le Musée Maritime del Cantábrico, l'un des musées les plus complets d'Espagne consacrés à la mer et qui vous permettra de découvrir différents aspects du Golfe de Gascogne : biologie marine, histoire maritime, ethnographie de la pêche, etc. Santander nous fait découvrir en ce point précis ses magnifiques plages, celle de los Peligros, de la Magdalena et de Biquinis, aux eaux tranquilles et protégées du vent par la baie. Dans la partie la plus touristique de Santander se trouve El Sardinero. Face à cette célèbre plage vous pourrez admirer l'un des plus beaux fronts de mer d'Espagne où se succèdent de somptueux édifices tel que le Gran Casino, qui évoque l'architecture de la Belle Époque. La Plaza de Italia, avec ses terrasses estivales élégantes et animées, et les Jardines de Piquío, dont l'entrée rocheuse marque la séparation entre les deux plages d'El Sardinero complètent le décor. Entre la vieille ville et El Sardinero s'étend la péninsule où est situé le parc de la Magdalena et le Palacio real, inauguré en 1913 comme résidence estivale du roi Alfonso XIII. Cette résidence de style anglais dispose de magnifiques écuries et est entourée de vastes jardins et d'endroits boisés. Dans cet endroit privilégié ont lieu en été les célèbres cours d'été de l' Université Internationale Menéndez Pelayo, forum réunissant aussi bien des étudiants que des personnalités des domaines les plus divers. Gastronomie et environs Située à mi-chemin entre la mer et la montagne, Santander vous propose une gastronomie qui lui est tout à fait propre. De la mer viennent les « rabas » (calmars frits), les « bocartes rebozados » (anchois frits) et les fruits de mer frais. Des terres, vous pourrez déguster une excellente viande de veau et le plat emblématique de toute la région, le « cocido montañés » (sorte de pot-au-feu avec haricots, viande et chou). Parmi les desserts, découvrez la « quesada » (gâteau au fromage) et les « sobaos pasiegos » (à base de beurre, farine et oeufs). Les amants de la nature trouveront en Cantabrique un patrimoine d'espaces protégés important. Parmi les endroits les mieux conservés figurent les Parcs Naturels d'Oyambre, de Peña Cabarga et de Saja-Besaya, mais le plus important est le Parc National de Picos de Europa, qui s'étend également sur les Asturies et Castille et León. Le Parador de Fuente Dé est situé sur les contreforts de cette chaîne montagneuse. Il existe de nombreuses autres options d'hébergement, comme le Parador Gil Blas à Santillana del Mar, déclaré Monument National. Près du chef-lieu, visitez le Parc de la Nature de Cabárceno d'une grande beauté naturelle et où cohabitent différentes espèces animales en semi-liberté. La route nord traditionnelle du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle parcourt le littoral cantabrique et traverse des endroits pittoresques comme Castro Urdiales, Santoña, Suances, Comillas, San Vicente de la Barquera ou Santillana del Mar. Près de Santillana del Mar sont situées les Cuevas de Altamira (grottes), déclarées Patrimoine de l'humanité. Dénommées aussi comme la “Chapelle Sixtine de l'art Paléolithique”, elles contiennent quelques-unes des plus importantes peintures rupestres de l'ère quaternaire. Un édifice moderne abrite les installations du musée où vous pourrez admirer la néogrotte, fidèle réplique des motifs picturaux visibles dans la grotte originale.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement