Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Fontaine du Roi. Priego de Córdoba

Emplacement

Communauté autonome:
Andalousie

Province / Île:
Cordoue

Córdoba

Priego de Córdoba se trouve au sud-est de la province de Cordoue, au cœur de plaines fertiles et protégée par le cirque de montagnes du Parc naturel des Sierras sub-bétiques. Il s'agit d'une des étapes obligées sur la Route du Califat, Itinéraire culturel européen qui traverse les terres andalouses de Cordoue à Grenade. De son patrimoine historique, le vacancier pourra apprécier les édifices civils et religieux de style baroque construits au fil des siècles de splendeur de la ville. La gastronomie de Priego, reposant sur l'huile d'olive portant son propre Label d'origine, viendra compléter toute visite de la ville.

Lire la suite

La situation exceptionnelle dont jouit Priego, était déjà reconnue par les Ibères et les Romains, comme le prouvent les vestiges qui y ont été découverts. La Baguh hispano-musulmane joua un rôle important lors des rébellions et des insurrections du Moyen Âge, jusqu'à son rattachement aux royaumes chrétiens par Ferdinand III, au XIIIe siècle, lequel devint définitif un siècle plus tard, grâce à Alphonse XI. Un descendant de Gonzalo Fernández de Córdoba, le Grand Capitaine, fut nommé premier marquis de Priego, au XVe siècle. À partir de ce moment là et du fait de la révolution industrielle du textile au XVIIIe siècle, la ville se transforma et s'enrichit de beaux monuments de style baroque.La vieille ville de Priego se trouve dans la partie haute. C'est là que fut construit le système défensif du Château, dont subsistent quelques pans de mur et trois tours. Les arcs en fer à cheval et les chapiteaux mudéjars montrent l'important patrimoine hérité d'Al Andalous dans cet ensemble. Le donjon est surmonté d'un toit à quatre pans. À côté, vous trouverez le quartier de la Villa, dédale de ruelles pavées parsemé de places paisibles et de maisons blanchies à la chaux. Il est délimité par les remparts et des tours là où le relief alentour n'offrait pas une protection suffisante contre les éventuels assaillants. La visite des monuments baroques de Priego peut commencer par la paroisse principale de La Asunción, dont l'extérieur est de style gothique-mudéjar et l'intérieur recèle des éléments en bois et des décorations en stuc de style baroque. L'un de ses joyaux artistiques est la chapelle du sanctuaire, dont la construction débuta au XVIIIe siècle. L'église de La Aurora, conçue par Juan de Dios Santaella fut érigée sur une construction antérieure datant du XVe siècle, constitue un autre bel exemple. Une attention particulière devra être portée à la niche, au portail, aux décorations en stuc et aux marbres qui sont ses attraits principaux.Cette visite culturelle s'achèvera avec l'église San Francisco et celle de San Pedro. Ces édifices du XVe siècle furent aussi remaniés et ornés d'un ensemble varié de décorations en stuc, de retables et de sculptures. Parmi les monuments civils, nous pouvons souligner le porche et le patio en arcades des abattoirs royaux, la maison natale d'Aniceto Alcalá Zamora – premier président de la IInde République – ou les fontaines de La Salud et d'El Rey. Il s'agit d'œuvres néoclassiques ou s'entremêlent les jets d'eau, les fontaines et les groupes de sculptures. La gastronomie constitue un autre excellent moyen de découvrir la culture de la région, où l'huile d'olive portant le Label d'origine de Priego de Córdoba tient une place de choix. Le potage de la Semaine sainte, la dinde aux amandes, le « salmorejo », le chevreau à l' « ajo arriero », l'échine de porc ou le boudin de cervelle sont quelques-uns des mets de la cuisine locale. Parmi les desserts, nous pouvons souligner le caillé aux amandes, les « piñonates » et le pâte de coing.Vous pourrez découvrir la gastronomie andalouse lorsque vous visiterez d'autres villes proches comme Cordoue ou Grenade, déclarées Patrimoine mondial par l'UNESCO. Leurs vieilles villes et des monuments aussi importants que la mosquée-cathédrale, l'Alhambra, le Generalife ou le quartier de l'Albaicín permettront au vacancier de découvrir des chefs-d'œuvre hérités de l'époque d'Al Andalous. Luque, Lucena, Carcabuey, Montefrío ou Loja sont d'autres bourgades dignes d'intérêt où les monuments ont pour toile de fond les doux reliefs des Sierras sub-bétiques.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement