Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Cathédrale de León

Emplacement

Communauté autonome:
Castille-León

Province / Île:
León

León

  • x

    Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, premier itinéraire culturel européen et patrimoine mondial. Lire la suite


La Pulchra Leonina, considérée comme la « chapelle Sixtine de l'art roman espagnol », et le vieil hôpital de San Marcos sont deux vestiges importants de cet ancien camp romain. Au fil de l'histoire, León est devenue la capitale du royaume au Moyen Âge, un point de passage obligé du Chemin de Saint Jacques de Compostelle et une cité importante. Parmi les très beaux sites naturels de la province, retenons le Parc National des Picos de Europa, le site de Las Médulas (Patrimoine mondial) et la station de sports d'hiver de San Isidro. Sans oublier, bien sûr, une importante offre culturelle et de loisirs ainsi qu'une richesse gastronomique inégalable.

Lire la suite

À l'origine, León était un camp romain : la « Legio VII Gemina Pia Felix » ; la ville, qui connut son apogée au Moyen Âge, conserve ainsi d'intéressants témoignages de l'art roman, gothique et Renaissance. La Plaza Mayor occupe le centre de la ville, que traverse le Bernesga. La mairie, qui se dresse sur cette place baroque, est communément appelée le « balcon de la ville » car c'est de ses galeries que les notables de la ville observaient les activités qui s'y déroulaient. Le long de l' « Húmedo »À côté de la mairie, nous trouvons le quartier de San Martín, qui s'étend autour de la place et de l'église du même nom. Dans ce quartier, nous pouvons admirer de nombreux hôtels particuliers et anciennes demeures, telles que la Casa de las Carnicerías et le palacio du Conde Luna. Ce qui fut le point de distribution de viande pour la ville occupe un immeuble du XVIIe siècle, transformé aujourd'hui en salle d'exposition. Le palais, de son côté, conserve un portail du XIVe siècle, de style gothique avec quelques influences arabes, ainsi qu'une grosse tour bosselée. L'église de San Salvador de Palat del Rey vaut également une petite visite, étant la plus ancienne de la ville (du Xe siècle).Le long de ces rues, nous trouvons de nombreux bars et restaurants où l'on pourra déguster le meilleur de la gastronomie locale. Ce quartier, pour les litres de boisson coulant dans ses établissements, est appelé El Húmedo. Nous pouvons continuer notre parcours avec la visite du Palacio de los Guzmanes et la Casa de los Botines. La façade principale du palais, siège du gouvernement provincial, date du XVIe siècle. On y admirera les balcons grillagés ainsi que le portail latéral. La Casa de los Botines, pour sa part, est une œuvre de l'architecte Antonio Gaudí, qui introduisit le style art nouveau dans cette ville. Par ailleurs, León possède d'autres témoignages de ce courant artistique du côté de la place Santo Domingo.De là, nous pénétrons ensuite dans le périmètre entouré des remparts d'origine romaine, aux extrémités desquels se dressent deux des joyaux de la ville : la cathédrale et la basilique San Isidoro. La Pulcra Leonina est l'une des cathédrales gothiques les plus impressionnantes d'Espagne. Elle se dresse sur d'anciennes thermes ainsi que sur une ancienne église romane. En façade, nous admirerons son portail, un groupe de sculptures gothiques parmi les plus importants du genre, une rosace polychrome et deux tour, curieusement séparées de la façade principale. Mais ce qui, sans doute, attire le plus l'œil du visiteur, ce sont ses 1800 mètres carrés de vitraux. À l'intérieur, nous pouvons admirer le coro, les sépulcres romans du transept et les chapelles du déambulatoire. La visite du musée de la cathédrale, l'un des plus complets du genre, est l'occasion de découvrir, outre d'intéressantes peintures et sculptures, le cloître ainsi qu'un escalier de style plateresque.La basilique de San Isidoro est l'une des constructions les plus importantes d'Europe. Ses murs épais gardent jalousement les trésors de la « chapelle Sixtine de l'art roman espagnol », comme on l'appelle communément. Il s'agit de fresques datant du XIIe siècle qui ornent la crypte souterraine du Panteón Real ; elles conservent intacte leur couleur d'origine. Elles représentent des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament, des motifs floraux et un calendrier des travaux agricoles. Outre la conservation et la qualité exceptionnelles de ces peintures, les éléments architecturaux eux-mêmes sont dignes d'admiration. Les sculptures des portails et des chapiteaux constituent à elles seules une véritable Bible en images. Les cloîtres de la basilique abritent le musée, qui conserve des archives de codex, des incunables et une Bible wisigothe, entre autres œuvres. Sa prestigieuse collection d'art médiéval est enrichie du Coffre de San Isidoro, du Coffret de Marfiles et du Calice de Doña Urraca.La ville est jalonnée d'église de toutes les époques et de tous les styles. Celle de San Marcelo conserve un retable réalisé par Gregorio Fernández, l'un des sculpteurs les plus importants du baroque espagnol. Quant à l'église de la Virgen del Camino, une image très vénérée en ville, elle nous rappelle la splendeur du Chemin de Saint Jacques de Compostelle qui passait par León. Le Chemin de Saint Jacques de CompostelleLe Chemin de Saint Jacques de Compostelle est classée au Patrimoine mondial. L'Hostal de San Marcos est une construction ayant un rapport étroit avec ce pèlerinage. C'est l'une des œuvres les plus précoces du plateresque espagnol. Elle servit d'hôpital et d'auberge pour les pèlerins et devint la Casa Mayor de l'ordre de Saint-Jacques. Elle abrite aujourd'hui le parador de la ville, sur les rives du Bernesga. Un lieu idéal pour vus loger pendant votre séjour en ville et pour goûter aux nombreuses spécialités du terroir. Le cocido maragato (pot-au-feu local), les cuisses de grenouille, les ris de veau et les viandes de montagne en sont quelques exemples. Les légumes secs, la charcuterie et les poissons sont arrosés de vins d'appellation d'origine El Bierzo. Pour terminer en beauté votre repas, rien de tel que le riz au lait ou les mantecadas de Astorga (dessert à base de sucre, farine et œufs). La province de León nous donne rendez-vous avec l'histoire, l'art et la nature. Les méandres de l'Esla nous guideront vers les villages et les monuments qui se dressent le long de ses rives, comme le monastère San Miguel de Escalada, de style mozarabe, construit au Xe siècle. À l'extrême nord-est de la province, nous pénétrons dans le Parc National des Picos de Europa. Des villages, comme Caín ou Posada de Valdeón, surgissent au détour des vallées, des montagnes et des forêts de hêtres. La gorge du Cares et le défilé de Los Beyos sont quelques-uns des sites pittoresques que l'on découvre en pleine cordillère cantabrique. Par ailleurs, la station de sports d'hiver de San Isidro, située au niveau du massif central de León, est un site percé de grottes, comme celle de Valporquero. Nous découvrons, le long de ses galeries, nombre de stalactites, stalagmites, lacs et cascades. Astorga, une ville d'origine romaine, marque l'entrée dans la région de la Maragatería. Parmi les villages intéressants de cette région, signalons Castrillo de los Polvazares, classé monument national. Le Chemin de Saint Jacques de Compostelle, toujours dans la province de León, passe par la région de El Bierzo, en particulier par Villafranca del Bierzo, Cacabelos et Carracedo, dont le monastère de Santa María est classé monument national. Près de là, se dressent les montagnes argileuses des Medulas, les anciennes mines d'or romaines, classées Patrimoine mondial. de là, nous nous dirigeons ensuite vers Ponferrada et la vallée « del Silencio ». L'un des villages de cette vallée, Peñalba de Santiago, est classé site historique. Parmi ses maisons en ardoise et quartzite, se dresse l'église de Santiago, construite au Xe siècle, de style mozarabe.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement