Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



San Esteban de Gormaz. El Burgo de Osma

Emplacement

Communauté autonome:
Castille-León

Province / Île:
Soria

Soria

El Burgo de Osma, ancienne ville épiscopale historique, est située au pied de la rivière Ucero et offre l'un des sites médiévaux les mieux conservés de toute la province de Soria. Ce n'est pas en vain qu'elle a été déclarée Site historique et artistique.

Lire la suite

Les origines d'El Burgo de Osma remontent à l'installation sur ses terres du peuple Arévaco qui occupait la tarraconaise romaine d'Úxama, enclave qui des siècles plus tard tomberait sous la juridiction romaine. Mais c'est à l'époque des wisigoths que la ville connut sa période de splendeurs puisqu'elle se convertit au VIe ap. J. C. en siège épiscopal, jusqu'à l'arrivée des Arabes. C'est au XIIe siècle, après la domination arabe, qu'elle récupéra son ancien rang de chef-lieu. El Burgo de Osma sous sa forme actuelle naquit à partir de 1101, lorsque l'évêque Pedro de Bourges (San Pedro de Osma) choisit comme siège de la cathédrale un monastère situé à côté de la rivière Ucero, ce qui favorisa la naissance d'une bourgade de commerçants et artisans. Cette situation privilégiée se prolongea durant de nombreux siècles, jusqu'à la Renaissance, époque à laquelle la ville se vit pourvue d'une université.La cité médiévale L'ancien tracé médiéval est organisé autour de la Cathédrale, l'un des édifices religieux les plus importants de la province. De style gothique, elle fut construite en 1232 sur un édifice de style roman dont l'édification avait commencé à l'époque de San Pedro de Osma. A l'extérieur, sur sa façade principale, on peut apprécier ce qui a été rajouté à la Renaissance, ainsi qu'une svelte tour baroque érigée en 1739. A l'intérieur, l'édifice conserve de nombreux témoignages de l'oeuvre romane originale et un magnifique cloître du gothique flamboyant. Parmi les pièces les plus précieuses, on remarquera le retable, oeuvre de Juan de Juni, et le tombeau en pierre polychromée du fondateur San Pedro de Osma. Dans la sacristie, on pourra admirer une importante collection de codex parmi lesquels le fameux Commentaire de l'Apocalypse du Dévot de Liébana.A côté de la cathédrale, vous trouverez le Palais épiscopal, édifice caractéristique pour son très beau portail de style gothique flambloyant. Nous sommes au coeur de la Calle Mayor, l'un des anciennes rues principales. C'est dans cette rue typique que l'on peut admirer l'une des estampes les plus célèbres d'El Burgo de Osma : elle représente d'anciennes maisons soutenues par des arcades aux colonnes de pierre. La Plaza Mayor est également entourée d'arcades. On pourra y découvrir des édifices du XVIIIe siècle comme la Mairie et l' hôpital de San Agustín. La façade principale de ce dernier est flanquée de deux tours ornées de flèches.Les murailles de la ville furent construites par l'évêque Pedro de Montoya au XVe siècle. La porte de San Miguel, encore bien conservée, est l'une des nombreuses portes qui permettaient d'accéder à la bourgade médiévale.A l'extérieur des murailles, nous trouvons l'Université de Santa Catalina, du XVIe siècle. Elle fut construite grâce au mécénat de l'évêque portugais Pedro Álvarez D’Acosta. Remarquons sur sa porte renaissance l'image de Santa Catalina, et derrière, un très beau patio intérieur.Admirons le fameux pont de l'époque romaine qui passe encore au-dessus de la rivière Ucero et surtout, sur une colline proche, l'ancien Château d'Osma qui domine les alentours d'El Burgo. Son enceinte extérieure et la tour del agua datent de la seconde moitié du XVe siècle, mais il existe des traces de fortifications datant du VIIIe siècle, cette région se trouvant en territoire frontalier entre Arabes et Chrétiens.Dans cette ville, vous pourrez apprécier une délicieuse gastronomie. Ses meilleurs représentants en sont les produits typiques de l'abattage des porcs. Pour les déguster, assistez aux journées gastronomiques de l'abattage des porcs organisées une fois par an par l'hôtel Virrey Palafox et déclarées d'intérêt touristique. Elles ont lieu durant les fins de semaine des mois de février et mars et vous permettront de déguster une grande variété de charcuterie et autres produits.Les gibiers y sont également très typiques (perdrix, lièvre, caille, etc.) ainsi que le poisson (truites et crabes de rivière). N'oublions pas non plus les légumes cultivés à côté de la rivière Ucero, plus particulièrement le cardon et les haricots d'El Burgo. En automne, dégustez les « níscalos » (type de champignon) et les champignons de cardon.El Burgo de Osma partage avec toute la région castillane d'autres spécialités culinaires, comme l'agneau grillé ou en ragoût, ou bien encore le « cocido castellano » (sorte de pot-au-feu à base de pois-chiches, viande de porc, chorizo, etc.).Et pour terminer, d'excellents desserts, en particulier certaines douceurs comme les « harinados » ou les « sobadillos hojaldrados ».EnvironsLes alentours d'El Burgo de Osma vous permettront de découvrir une nature généreuse. Le Cañón del río Lobos, déclaré Parc Naturel, compte de nombreuses grottes et falaises rocheuses où nichent les aigles et les vautours fauves. Dans ce parc, se trouve également l'ermitage roman de San Bartolomé, dont les origines remontent aux Templiers.La ville fait partie de la Route del Duero, qui traverse d'autres villes de la région. Almazán se distingue par sa vieille ville, plus particulièrement par la Plaza Mayor, les trois portes de sa muraille et diverses églises. A Berlanga de Duero, vous trouverez le château de los Tovar (XVe siècle), bastion qui possède toujours deux murailles et sa tour del Homenaje, et l'église collégiale de Nuestra Señora del Mercado, de style gothique renaissance.Si vous suivez le cours du Duero, apparaît alors San Esteban de Gormaz, ancienne ville fortifiée, et Ucero, au sommet de laquelle s'élèvent les murailles de son château médiéval. Ne manquez pas non plus Calatañazor, où vous pourrez voir l'église romane de Nuestra Señora del Castillo et la muraille construite aux XIIe et XIIIe siècles.Pour vous loger, vous trouverez à El Burgo de Osma de nombreux établissements hôteliers. Vous pouvez également le faire dans le chef-lieu de la région où se trouve le Parador de Turismo. Situé dans le Parc del Castillo, vous pourrez y jouir d'une des meilleures vues panoramiques sur la ville et la rivière Duero.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement