Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies






Emplacement

Communauté autonome:
Aragon

Province / Île:
Saragosse

Zaragoza


1er JOUR : La basilique et la Seo

Saragosse est une ville monumentale dont les rues portent l'empreinte de quatre civilisations : les Romains, les musulmans, les juifs et les chrétiens. Deux jours vous donneront le temps de visiter de nombreux lieux historiques, mais aussi de découvrir la nouvelle Saragosse : une ville moderne, dotée de très bonnes infrastructures, siège de l'Exposition internationale Saragosse 2008.

10h30 serait une bonne heure pour débuter la visite de Saragosse. On commencera par la vieille ville, en se dirigeant vers l'immense place du Pilar. Les photographes s'en donneront à cœur joie avec la majestueuse basilique du Pilar flanquée de la bourse de commerce et de l'hôtel de ville, la cathédrale de La Seo au fond et, devant, le monument en hommage à Goya, près du musée du Forum de Caesaraugusta. La basilique et La Seo sont deux visites à ne manquer sous aucun prétexte. Dans la première, la tradition veut que l'on embrasse la Vierge du Pilar. On admirera ses coupoles et on montera dans la tour pour jouir de la vue panoramique de la ville. De l'extérieur, c'est du pont en pierre que nous obtiendrons la meilleure image. En plus de visiter l'intérieur de la cathédrale de La Seo, on pourra entrer dans l'important musée des tapisseries. Si l'on a encore un peu de temps, la visite de l'église de la Magdalena (derrière La Seo) et du musée du Forum de Caesaraugusta permet de découvrir à quoi ressemblait la ville sous l'Empire romain.

Déjeuner dans la vieille ville

Après une courte promenade, l'heure sera venue de déjeuner dans l'un des nombreux restaurants des alentours de la place, dans la rue Mayor ou la rue du Coso. On pourra choisir un déjeuner mêlant une dégustation de plats typiques comme les « borrajas » (bourrache), les « migas » (mies de pain frites) ou le « ternasco » (agnelet), suivis de fruits d'Aragon en dessert, ou sacrifier à la coutume espagnole de faire la tournée des tapas, dans une ville où celles-ci sont un grand classique. Une promenade sur la place Santa Marta, Magdalena, San Miguel et du Tubo permet de comprendre pourquoi les habitants de Saragosse ont conservé cette tradition.

Après-midi culture et ambiance

En se promenant dans la vieille ville de Saragosse, on réalisera qu'il s'agit d'une grande ville, avec des rues toujours très animées. Après le déjeuner, on pourra en profiter pour visiter le musée du théâtre Caesaraugusta, où l'on aura accès aux vestiges de l'ancien théâtre romain. On poursuivra la visite sur la promenade de l'Independencia, où l'on trouvera un grand nombre de boutiques proposant des souvenirs de la ville. La promenade mène au patio du palais de l'infante, l'un des plus beaux témoignages des nombreux ouvrages Renaissance de la ville. On pourra rejoindre la vieille ville par l'avenue César Augusto, un quartier parfait pour prendre tranquillement un verre dans un bar ou sur une terrasse en fin d'après-midi, tout en profitant de l'animation de la rue.

Soirée de tapas dans le quartier du Tubo

Après cette journée de visite dans Saragosse, rien de mieux que la tournée des bars du quartier du Tubo pour reprendre des forces. Les ruelles sont remplies d'établissements ayant chacun leurs spécialités, que l'on arrose d'un verre de vin ou d'une bière. Ceux qui souhaitent découvrir la vie nocturne auront le choix entre l'ambiance la plus jeune autour du marché central, dans la vieille ville, les établissements plus chics, autour des rues Francisco de Vitoria, San Vicente Mártir ou Cesáreo Alierta, et si le temps le permet, les terrasses de la place San Pedro Nolasco ou Santa Cruz. Ce qu'il faut savoir L'office de tourisme propose des visites guidées de la ville. Le bus touristique est une excellente solution pour rejoindre les endroits les plus intéressants. La carte « Zaragoza Card », en vente sur Internet et dans les offices de tourisme, permet d'utiliser le transport public et offre des réductions dans les musées, boutiques et restaurants. Saragosse est une ville très plate, aussi est-il particulièrement agréable de la parcourir à bicyclette. Renseignez-vous auprès de l'office de tourisme sur les endroits où il est possible d'en louer.

2e JOUR : Du monde arabe à l'Expo Saragosse

Une deuxième journée à Saragosse nous montrera une ville totalement différente. Nous réserverons la matinée à la découverte du palais de l'Aljafería. À première vue, rien dans cette forteresse militaire ne pourrait nous faire penser qu'elle appartient au monde arabe. Son intérieur abrite cependant une mosquée et une cour des orangers, avec une architecture clairement marquée par ses origines.

L'après-midi, on visitera l'enceinte de l'Expo Saragosse 2008. À mesure que l'on s'en approchera, on découvrira la tour de l'eau, sur l'autre rive de l'Èbre. Pour traverser, il faudra emprunter le pont du Troisième millénaire, qui permet d'observer le beau pavillon-pont, en forme de glaïeul géant. On pourra également voyager sur toutes les rivières du monde en visitant l'aquarium fluvial, dans l'enceinte de l'Expo. Il s'agit du plus grand aquarium d'eau douce d'Europe, et de l'un des plus grands au monde. Nous n'y verrons pas le temps passer. L'aquarium est situé près des pavillons d'Espagne et d'Aragon de l'Expo Saragosse. Après la visite de l'aquarium, plusieurs possibilités s'offrent à nous pour finir l'après-midi dans les environs. Le parc de l'eau Luis Buñuel permet de profiter d'une plage fluviale, d'une promenade en barque ou en kayak sur le fleuve ou encore d'un canal d'eau vive pour pratiquer le rafting. Ceux qui préfèrent conserver une image urbaine de Saragosse pourront passer les dernières heures de la journée dans la vieille ville et ses alentours. Ce qu'il faut savoir La visite guidée de l'Aljafería n'est disponible qu'en espagnol (sauf pendant les mois de juillet et août, où elle existe également en anglais et en français). Elle dure environ une heure et ne comprend pas les expositions, qu'il est possible de visiter après. L'Aljafería dispose d'audioguides en allemand, français, espagnol, anglais et italien.




À ne pas manquer


X Passer à la version mobile