Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Un week-end au cœur des villages blancs de Cadix




Emplacement

Communauté autonome:
Andalousie

Province / Île:
Cadix

Cádiz


Si vous disposez de deux jours, Cadix vous fait une proposition intéressante qui vous permettra de profiter de la nature et de découvrir un univers rural d’une beauté exceptionnelle : les villages blancs de ses montagnes. En tout, 19 petits villages aux maisons blanches situés tout autour du parc naturel de Grazalema. Comme vous ne disposez que de peu de temps, nous ne choisirons que trois de ces villages : Arcos de la Frontera, Grazalema et Zahara de la Sierra.



1er jour

Arcos de la Frontera Beaucoup considèrent Arcos de la Frontera comme la porte des villages blancs : c’est donc un point de départ idéal pour notre route. Le village est facilement accessible en voiture, puisqu’il se trouve à seulement 40 kilomètres de l'aéroport de Jerez et à 70 de la ville de Cadix. Il possède en outre un Parador de Turismo où nous pourrons nous loger si nous préférons y passer la nuit. Ses rues sont typiques des villages blancs : pentues et étroites, jalonnées de petites maisons blanches et basses. Pour commencer la journée, rien de tel pour prendre des forces qu’un bon morceau de pain grillé avec de la « mantequa colorá » (saindoux au paprika) ou de la manteca con zurrapa (sorte de rillettes). Il y a même des auberges avec terrasses permettant de prendre le petit-déjeuner tout en admirant la vue sur le village. Nous monterons ensuite les rues jusqu’à atteindre le sommet du rocher sur lequel Arcos a été construite. Nous pouvons y contempler une superbe image de la Sierra de Cadix. Dans notre promenade dans Arcos, nous prendrons le temps de visiter la basilique mineure de Santa María, l’église San Pedro et le jardin andalou (ces monuments n’ouvrent que le matin). Le centre du village abrite de nombreuses boutiques d’artisanat où acheter, par exemple, de la céramique et des poteries. A l’heure du repas, Arcos possède plusieurs bars et auberges offrant la possibilité de déguster les meilleures tapas et spécialités de la Sierra dans des rues comme Marqués de Torresoto, Maldonado ou Josefa Moreno. Grazalema Grazalema se trouve à 47 kilomètres d’Arcos. Sur notre chemin, nous emprunterons une route de haute montagne, très rare dans le sud de l’Espagne. Comme à Arcos, Grazalema invite à se promener dans le centre du village, admirer le paysage des maisons blanches au cœur de la sierra, éclairées par la lumière rasante de cette région d’Andalousie. Nous y verrons plusieurs demeures seigneuriales aux superbes façades. Notre promenade dans le village nous guide vers des lieux incontournables, comme ses trois miradors : celui du parking public, celui des Peñascos, qui offre une vue panoramique sur le village, et celui du Tage, d’où l’on peut contempler la Sierra de Cadix. Les églises San José et San Juan sont également intéressantes, de même que les anciens lavoirs et le musée de la fabrique artisanale de couvertures. Précisément, les « couvertures de Grazalema », en pure laine, sont l’un des produits artisanaux les plus typiques du village. Sans oublier la pâtisserie, les chacinas (viandes séchées) et le fromage. Si nous visitons le village pendant un week-end, il nous est même offert la possibilité de participer à l’élaboration de ce fromage dans la ferme Las Hazuelas.

2e jour

En contact avec la nature La nature environnante est l'un des principaux attraits des villages blancs de Cadix. Pour cette raison, le matin du deuxième jour peut être consacré à la pratique d’activités en plein air. Il existe plusieurs possibilités : à Grazalema, par exemple, nous pouvons choisir de monter jusqu’au pinsapar (forêt de sapins). Cette route en contact avec la nature nous offre de superbes paysages où abondent les sapins d’Espagne (arbre typique de la zone). Il existe de nombreuses entreprises qui se chargent d’organiser une randonnée de ce type, qui peut nous occuper toute la matinée. Nous pouvons ensuite retourner au village pour manger ou nous détendre dans le spa de Grazalema. Zahara de la Sierra Une autre possibilité pour être au contact de la nature est Zahara de la Sierra, à environ 13 kilomètres de Grazalema, que l’on rejoint par une route difficile mais offrant une vue spectaculaire. Depuis Zahara, des excursions à cheval sont organisées dans la forêt de sapins d’Espagne et dans le parc naturel de la Sierra de Grazalema. Peu avant d’arriver à Zahara, le col des Acebuches constitue le point de départ d’un chemin de randonnée très connu dans la Sierra de Cadix : la Route de la gorge verte. Quatre heures peuvent être nécessaires pour la réaliser, et même s’il s’agit d’un parcours d’une certaine difficulté, la beauté du paysage en vaut la peine. Après une matinée active dans la Sierra, nous rejoignons le village de Zahara : un village blanc andalou typique dominé par les ruines d’un château de la dynastie des Nasrides datant du XIIIe siècle. Après le repas, nous pouvons effectuer une promenade dans les petites ruelles du village et visiter l’église Santa María de la Mesa, mais aussi et surtout le village de l’époque des Nasrides. Il s’agit de l’ancien village de Zahara, qui date du Moyen Âge. On peut encore y apercevoir les remparts autrefois construits par les Romains et les Arabes. Après Zahara, nous pouvons nous rendre jusqu’au moulin du Manzanillo (en dehors du village) qui élabore une huile autochtone, où l’on peut réaliser à un circuit dans les oliveraies et participer à des dégustations d’huile. Pour la visite, il est conseillé de prendre rendez-vous par téléphone (+34 956 13 90 06).

Ce qu’il faut savoir

La Route de la gorge verte requiert une autorisation préalable car elle traverse une zone protégée. Pour l’obtenir, il faut s’adresser à l’office de tourisme de Zahara. Les rues des villages blancs sont souvent très en pente, il est donc recommandé de prévoir des chaussures confortables





À ne pas manquer


X Passer à la version mobile