Emplacement

Badajoz


Passer d'une rue commerçante pleine de boutiques de mode et de bars à une ruelle débouchant sur un temple romain. Assister à une pièce de théâtre en plein air un soir d'été, dans un impressionnant théâtre romain fier de plus de 2 000 ans d'histoire. Emprunter un pont romain pour entrer dans la ville et admirer une « alcazaba » ou forteresse arabe. Bienvenue à Mérida ! Nous allons vous aider à visiter cette ville d'Estrémadure classée au patrimoine mondial en une journée.

À Mérida, il y a deux visites absolument incontournables : le théâtre et l'amphithéâtre romains, et le musée national d'art romain. Organisez votre journée en fonction de vos préférences, mais sachez que les monuments sont tout aussi spectaculaires de jour que de nuit, lorsqu'ils sont illuminés. Pour chacun d'eux, il vous faudra prévoir au moins une heure. Toutefois, si vous souhaitez prendre le temps de vous laisser transporter par la magie des lieux, comptez un minimum de trois heures pour l'ensemble. Une bonne idée peut être d'en visiter un le matin, et l'autre l'après-midi. Il est ainsi possible de profiter d'une partie de la matinée pour découvrir d'autres points d'intérêt un peu plus à l'écart, et de la fin d'après-midi pour faire une agréable promenade dans la zone commerciale.



Matin : théâtre et amphithéâtre romains

C'est l'ancien centre de divertissement et de jeux d'Augusta Emerita, ville romaine de la grande Hispanie portant aujourd'hui le nom de Mérida. L'amphithéâtre a été le témoin de combats de fauves et de gladiateurs, de mises en scène de grandes épopées et d'exécution d'esclaves. À son époque de splendeur, il pouvait accueillir quelque 10 000 spectateurs. Vivats, acclamations, cris, rugissements… la vie romaine à l'état pur. Vous visiterez les endroits où étaient emprisonnés les combattants et les fauves, et marcherez dans l'arène. Prochaine étape de la visite : le théâtre romain. Les colonnes en marbre, les linteaux, les sculptures et même la base de la scène sont des éléments d'origine du théâtre romain. Même si les Wisigoths ont détruit le monument et employé ses pierres pour renforcer les remparts de la ville, des fouilles ont permis de les retrouver et de mettre en œuvre une restauration recréant fidèlement la scène la plus raffinée du monde culturel de la Mérida d'autrefois… et d'aujourd'hui ! Le théâtre fonctionne en effet toujours, puisqu'aux mois de juillet et août, il accueille le Festival international de théâtre classique. Un jeu : lorsque vous serez dans les gradins, une fois remis de votre émotion devant une telle merveille, amusez-vous à chercher, parmi les premières rangées, les restes de pierres de taille en marbre. Cet endroit était réservé aux sénateurs, ce qui explique l'emploi d'un matériau plus noble. Une curiosité : les femmes, les affranchis et les esclaves s'installaient tout en haut du théâtre. À savoir : de jour, le monument est spectaculaire, mais de nuit, son illumination lui confère un aspect différent, quoique tout aussi extraordinaire. Il est intéressant de profiter de la matinée pour visiter des monuments situés un peu plus à l'écart, comme l'aqueduc de Los Milagros, face à un pont d'origine romaine. Nous vous recommandons de visiter cet endroit aux premières heures du jour : cet espace vert propice à la promenade vous offrira alors le superbe spectacle du soleil projetant ses rayons à travers les arches du monument. Selon l'heure à laquelle vous décidez de visiter le théâtre et l'amphithéâtre, et à moins que vous n'ayez déjà faim, sachez qu'il y a deux autres centres d'intérêt à proximité. Face à l'ensemble, si vous suivez les indications vers la gauche, vous trouverez les ruines des thermes et de l'aqueduc San Lázaro et l'ancien cirque romain, où l'on peut trouver un centre d'interprétation. Un point de vue permet de contempler le monument en entier et de se faire ainsi une idée de son ampleur : il pouvait accueillir quelque 30 000 spectateurs. En revanche, si depuis le théâtre romain, vous suivez l'itinéraire touristique vers la droite, vous rejoindrez la villa romaine du Mitreo et le centre funéraire des columbariums, devant les arènes. La villa est particulièrement intéressante : il s'agit d'une ancienne demeure seigneuriale romaine conservant de nombreuses salles, certaines recouvertes de peintures, aidant à comprendre la vie au temps des Romains. Les columbariums offrent quant à eux un voyage historique à travers les rites funéraires et enterrements de Mérida.  

Repas typique

Le moment est venu de faire une pause, et de savourer la cuisine traditionnelle d'Estrémadure. Le centre historique est rempli de restaurants proposant des menus du jour ou d'impressionnants assortiments de tapas inspirées des plus fameuses recettes de la région. Les « migas extremeñas » (mies de pain frites), tous les produits dérivés du porc de race ibérique comme le jambon de pays, la « presa ibérica », le « solomillo ibérico », la « morcilla » (boudin) ou le chorizo. Sans oublier les salades, comme les « zorongollos » et les « cojondongos ». Pour ce qui est des vins, sachez que vous êtes dans la région des Ribera del Guadiana.

Après-midi : Musée national d'art romain de Mérida

Le bâtiment, dessiné par l'architecte Rafael Moneo, est une sorte de passeport pour partir à la découverte de l'Empire romain. Le fond de la salle principale est présidé par une gigantesque décoration du portique du forum, les murs sont ornés d'impressionnantes mosaïques originales, le sous-sol abrite une crypte, des constructions et un tronçon de voie romaine… Nous vous invitons à visiter cette page du site « Spain is Culture » pour voir en détail les principales œuvres exposées. Après la visite du musée, une promenade s'impose pour admirer le coucher de soleil sur le pont romain et les jardins qui l'entourent. Le chemin qui vous y conduit vous réserve aussi de nombreuses surprises. Suivez les indications pour emprunter la rue Sagasta, où vous trouverez le portique du forum et surtout le temple de Diane, dont la partie arrière est unie à un palais du XVe siècle. Un conseil : revenez de nuit pour voir le temple illuminé. Poursuivez tout droit : vous rejoindrez l'alcazaba ou forteresse arabe et le pont romain. La première abrite des vestiges d'époques différentes, comme la chaussée principale de la ville sous l'Empire romain, un réservoir constellé d'ornementations romaines et arabes, et l'empreinte d'une ancienne mosquée. Cette partie étant surélevée, vous y jouirez aussi d'un joli panorama sur le Guadiana et le pont romain. Si vous empruntez le pont, vous rejoindrez un espace vert qui est un endroit privilégié pour photographier les deux monuments.  

Fin d'après-midi et dîner

Après une journée de visites culturelles, que diriez-vous de vous rendre dans la zone commerciale autour de la rue Santa Eulalia pour vous imprégner de l'atmosphère de la ville moderne ? Un peu de repos sur les places d'España ou de la Constitución vous fera le plus grand bien. En chemin, vous verrez l'arc de Trajan. C'est un quartier idéal pour faire la tournée des tapas dans les bars.

Ce qu'il faut savoir

Nous avons passé en revue les principaux attraits touristiques de Mérida, mais vous trouverez bien d'autres centres d'intérêt, surtout si vous restez plusieurs jours : a) La basilique Santa Eulalia et sa crypte. À l'entrée, vous verrez un petit oratoire dont le portique est constitué par des blocs de marbre ayant appartenu à un temple romain dédié au dieu Mars. b) Zone archéologique de Morerías, qui contient des vestiges de constructions romaines, wisigothes et arabes. c) Collection rassemblant les plus beaux témoignages de sculpture wisigothe d'Espagne. d) Réservoir de Proserpina, à environ cinq kilomètres de la ville. Il s'agit de l'un des plus grands barrages de l'Antiquité. Vous y trouverez également un centre d'interprétation de l'eau, des espaces verts propices à la promenade, et de nombreux établissements pour vous restaurer. L'entrée groupée à l'amphithéâtre et au théâtre romain permet également d'accéder à l'alcazaba, la villa romaine du Mitreo, le cirque romain, le centre funéraire des columbariums, la zone archéologique de Morerías et la crypte Santa Eulalia. Vous pourrez vous la procurer indifféremment auprès de chaque monument. Il y a un office du tourisme face à l'amphithéâtre et au théâtre romain, et un autre dans la rue Santa Eulalia. Informez-vous sur les visites guidées de l'amphithéâtre et du théâtre romain. Il y a également des visites nocturnes.



Ces informations vous ont-elles été utiles ?





QUE FAIRE EN ESPAGNE ? RÉSERVEZ VOTRE ACTIVITÉ ICI


Afficher plus d'expériences sur la destination



X Passer à la version mobile

X
Spain SévilleMadridMalagaCordoueLa CorogneHuescaBarceloneGrenadeCadixValenceCastellón – Castelló LleidaCaceresMurcieLa RiojaPontevedraAsturiesAlicanteCantabrieBiscayeLugoGuipuzcoa - GipuzkoaBurgosJaénAlmeriaTolèdeTarragoneAlava - ArabaTeruelÁvilaHuelvaLeónCiudad RealGéroneSaragosseZamoraSalamanqueSégovieBadajozNavarreCuencaValladolidPalenciaSoriaOurenseAlbaceteGuadalajaraCanariesBaléares
X
Baleares IbizaMajorqueMinorqueFormentera
X
Canarias LanzaroteLa PalmaTenerifeGrande CanarieFuerteventuraGomeraÎle de Fer