Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Sobrarbe, le géoparc des Pyrénées




Emplacement

Communauté autonome:
Aragon

Aragón


L'Espagne possède un patrimoine géologique riche et varié, comme en témoignent ses quatre parcs intégrés dans le réseau européen des géoparcs. Nous vous présentons ici le géoparc de Sobrarbe, situé en Aragon. Une proposition qui vous permettra d'apprendre des choses étonnantes sur la géologie à travers des routes didactiques ou la visite de sites classés au patrimoine de l'humanité. Vous reviendrez, c'est sûr.

Saviez-vous que les Pyrénées étaient recouvertes par la mer ? Ou encore qu'elles se trouvaient initialement à proximité du pôle Sud et que les glaciers y abondaient ? Ce ne sont là que quelques-unes des curiosités que vous apprendra le géoparc de Sobrarbe. Des paysages d'une beauté incomparable formés par des roches de plus de 500 millions d'années, où le silence est maître. Oubliez le bruit et laissez-vous séduire par la tranquillité. Vous voici à Sobrarbe, dans la province de Huesca, en Aragon, dans le nord de l'Espagne.

Un monument naturel à l'histoire millénaire

Plus de la moitié de la superficie de la région de Sobrarbe est classée zone protégée. Au sein de celle-ci se trouve le parc national Ordesa y Monte Perdido, inscrit au patrimoine de l'humanité par l'UNESCO. C'est ici que l'on rencontre le géoparc de Sobrarbe, dont le patrimoine géologique retrace 550 millions d'années d'histoire.

Nous vous proposons de commencer la visite à Aínsa, une ville médiévale qui conserve encore ses remparts. Le centre d'interprétation, situé dans le château de la localité, vous montre Sobrarbe avant la formation des Pyrénées ou à l'ère glaciaire. C'est aussi le point de départ d'un circuit didactique passant par les différents points d'intérêt géologique du parc. Plusieurs zones vous proposent des panneaux d'information permettant d'interpréter l'environnement et de comprendre la formation du relief au cours du temps.

Parmi les autres points d'intérêt, citons les vallées des rivières Cinca et Ara, dont les eaux confluent à Aínsa. Vous y découvrirez que des requins, tortues et crocodiles peuplaient la zone, alors recouverte d'une mer tertiaire, lorsque les Pyrénées se trouvaient à proximité du pôle Sud. Vous apprendrez également le mode de vie des premiers habitants de Sobrarbe, il y a plus de 10 000 ans.

La richesse géologique de Sobrarbe a également favorisé sa transformation en un important producteur d'argent et de plomb. De fait, on retrouve encore aujourd'hui les vestiges de l'activité minière d'autrefois. Les mines de Sierra de Liena et du Monte Ruego en sont un exemple. Pour connaître ces mines et l'ensemble du parc, le centre d'interprétation vous propose de nombreuses activités : depuis une salle de projections audiovisuelles sur la géologie, jusqu'à de simples promenades à bicyclette passant par les points stratégiques.

Si vous êtes amateur de géologie et de nature, et si vous aimeriez découvrir un patrimoine riche et peu connu, la visite du parc géologique de Sobrarbe s'impose. Comme nous sommes sûrs que vous adorerez, nous vous rappelons qu'en Espagne, quatre autres parcs appartiennent au Réseau européen des géoparcs : le parc culturel du Maestrazgo, dans la province de Teruel (Aragon), le géoparc de la Costa Vasca, au Pays basque et les deux parcs qui se trouvent en Andalousie : le parc naturel de Cabo de Gata – Níjar, dans la province d'Almería et le parc naturel des Sierras Subbéticas, dans la province de Cordoue.

Si ce reportage vous a plu, sachez que vous trouverez de plus amples informations dans : Tourisme à ciel ouvert dans les mines d'Espagne Le Maestrazgo, quand le silence parle Site officiel du Réseau européen des géoparcs





À ne pas manquer