Monument dédié à Don Quichotte et à Sancho dans la maison natale de Cervantès. Alcalá de Henares, région de Madrid. © Grupo Ciudades Patrimonio de la Humanidad de España.

Route de Don Quichotte : sur les traces du plus grand roman de l'histoire

On peut affirmer sans exagération que Don Quichotte est l'un des livres les plus célèbres de toute l'histoire de la littérature. Le roman, qui narre les aventures, et surtout les mésaventures, de celui qui voulut être chevalier errant sur les terres de La Manche, a été écrit par Miguel de Cervantès au XVIIe siècle. Il s'agirait dit-on du deuxième ouvrage le plus traduit, après la Bible. Nous vous proposons, quatre cents ans après la publication de ce roman phare du Siècle d'or de la littérature espagnole, de suivre les traces du « chevalier à la Triste Figure » qui confondait la réalité avec la fiction.

Préparez-vous, car il vous faudra lutter contre des moulins à vent qui sont en réalité des géants, conquérir l'amour de Dulcinée et déguster des plats comme les « duelos y quebrantos ». Il ne s'agit donc pas seulement d'une route littéraire, puisque vous allez traverser quelques-uns des paysages les plus spectaculaires d'Espagne. L'itinéraire que nous vous proposons, qui traverse treize villes et villages de l'intérieur et vous prendra environ 7 jours, est à réaliser préférablement en voiture. Mais c'est à vous de choisir votre histoire, ses personnages et sa durée. Le scénario ? Probablement le meilleur livre de tous les temps.

  • 1 Jour 1 : Alcalá de Henares
  • 2 Jour 2 : Madrid
  • 3 Jour 3 : Esquivias – Tolède
  • 4 Jour 4 : Consuegra – Alcázar de San Juan
  • 5 Jour 5 : Campo de Criptana – El Toboso
  • 6 Jour 6 : Argamasilla de Alba – Ossa de Montiel – Villanueva de los Infantes
  • 7 Jour 7 : Ciudad Real – Almagro

Jour 1 : Alcalá de Henares

Impensable de commencer ce périple ailleurs qu'à Alcalá de Henares  ! Pourquoi ? Parce que cette ville de la région de Madrid, classée au patrimoine mondial par l'UNESCO, est le berceau de Miguel de Cervantès : c'est ici que tout a commencé. Parcourez tout d'abord la rue Calle Mayor (et découvrez l'étonnante cour des comédies ) rejoignez la jolie place Cervantès avant de gagner la célèbre université .

Vient ensuite le moment culminant de la journée : la maison-musée de Cervantès . Des études affirment que l'écrivain y serait né et y aurait passé son enfance. Vous aurez la sensation de retourner au XVIe ou XVIIe en découvrant cette maison typique de l'époque, avec sa cuisine, sa salle à manger, son boudoir et son cabinet de chirurgien (c'était en effet la profession qu'exerçait le père de Cervantès). Vous aurez peut-être la chance d'assister à l'un des ateliers ou spectacles qui y sont organisés. À propos, les deux figures que vous trouverez à l'entrée sont bien sûr les héros de notre histoire : Don Quichotte et son écuyer Sancho Pança. Un selfie s'impose ! Après cette visite extraordinaire, partez à la découverte des autres monuments d'Alcalá, comme la cathédrale , avant de reprendre des forces en allant déguster quelques tapas. N'hésitez surtout pas à suivre cette recommandation : rien que dans le centre historique, vous trouverez 25 bars à tapas qui vous serviront, gratuitement avec votre consommation, de délicieuses spécialités typiques. Vous avez ensuite le choix entre passer la nuit à Alcalá, ou rejoindre Madrid, à seulement 30 km.

Jour 2 : Madrid

Si vous avez préféré passer la nuit à Madrid , profitez-en pour sortir tôt le matin à la découverte de la ville. C'est vous qui choisissez, en fonction de vos préférences et du temps dont vous disposez : Madrid est la plus grande ville d'Espagne (la capitale), et vous pourriez aisément lui consacrer une semaine sans vous ennuyer.

Mais si vous cherchez un endroit emblématique en rapport avec Cervantès à Madrid, allez à l'église et couvent des Trinitarias Descalzas (au 18 de la rue Lope de Vega). Preuves à l'appui, il s'agirait de l'endroit où sont enterrés Cervantès et son épouse. Vous pourrez y voir un monument funéraire construit en son honneur et lire une plaque reprenant un texte extrait de l'un de ses ouvrages : « Le temps est bref/ la peur ne fait que croître/ l'espoir diminue/ et cependant/ je ne vis que du désir/ de vivre ». D'autres endroits de Madrid sont associés à Cervantès, comme la taverne Casa Alberto (où il écrivit Les Travaux de Persille et Sigismonde et la deuxième partie de Don Quichotte), l'imprimerie Juan de la Cuesta (où fut imprimée en 1605 la première édition de Don Quichotte), la Bibliothèque nationale (qui abrite un exemplaire de la première édition de Don Quichotte) ou la place d'Espagn e (où se trouvent les statues de l'écrivain et de ses personnages). L'office du tourisme de la mairie (sur la Plaza Mayor ) organise des visites guidées.

Jour 3 : Esquivias – Tolède

Nous poursuivons notre chemin sur un peu plus de 40 km vers Esquivias (dans la province de Tolède), où une brève halte s'impose : c'est en effet ici qu'est née l'épouse de Cervantès. Ils s'y sont mariés en 1584 et ont vécut un temps dans la maison connue sous le nom de « Casa de Cervantes », aujourd'hui transformée en musée que l'on peut visiter.

À seulement une demi-heure en voiture se trouve Tolède , une ville impressionnante classée au patrimoine mondial et surnommée la ville des « trois cultures » : on peut y admirer des monuments comme sa majestueuse cathédrale , des mosquées comme celle du Cristo de la Luz ou encore des synagogues, notamment celle du Tránsito (qui abrite en outre un intéressant musée séfarade). Cette ville est une étape incontournable sur votre route. Pour la contempler depuis un endroit privilégié, rendez-vous au point de vue Mirador del Valle.

Jour 4 : Consuegra – Alcázar de San Juan

Notre prochaine halte se trouve à seulement 60 km de Tolède : Consuegra. Une surprise vous y attend : au fur et à mesure que vous vous approcherez, vous distinguerez de plus en plus clairement ses fameux moulins à vent. À moins qu'il s'agisse de géants contre lesquels il vous faudra lutter, comme le pensait Don Quichotte ? Vérifiez-le par vous-même.

Ne manquez pas de monter tout en haut de la colline , d'où vous aurez une vue incomparable sur l'immense paysage multicolore de la plaine et sur ces moulins, qui sont parmi les mieux conservés d'Espagne. Ils possèdent tous un nom, en rapport avec Don Quichotte. Celui qui a été baptisé « Sancho » mérite une mention particulière, car l'ensemble de son mécanisme date du XVIe siècle. Si vous êtes intéressé, sachez que le moulin « Bolero » peut être visité. Et puisque vous êtes à Consuegra, profitez-en pour déguster quelques plats typiques de La Manche : « gachas », « migas » et « duelos y quebrantos ». À environ 30 minutes en voiture se trouve Alcázar de San Juan , dont Cervantès est le fils prodigue. D'après la municipalité, l'écrivain y aurait été baptisé à l'église paroissiale Santa María la Mayor. Ses moulins à vent (le coucher de soleil y est spectaculaire) et ses rues riches en histoire vous permettront d'imaginer sans difficulté la vie au temps des hidalgos. De fait, vous pourrez également visiter le musée Casa del Hidalgo et le centre d'interprétation de Cervantès.  

Jour 5 : Campo de Criptana – El Toboso

Ce cinquième jour, nous allons rejoindre Campo de Criptan a (à moins de 10 km), autre « terre de géants », puisqu'on peut y voir les moulins à vent qui auraient, dit-on, réellement inspiré Cervantès pour les aventures de Don Quichotte. Des visites guidées sont organisées tout au long de l'année. Reprenez des forces à l'heure du déjeuner, car nous allons partir à la recherche de l'amour. Et c'est une tâche toujours ardue. « Dulcinée du Toboso est la plus belle femme du monde, et moi, le plus malheureux chevalier de la terre. Il ne faut pas que mon impuissance à la soutenir compromette cette vérité. » Ces mots ont été prononcés par Don Quichotte à l'égard de son éternelle bien-aimée, mythe créé de toutes pièces : Dulcinée du Toboso.  

El Toboso existe, et se trouve à 20 minutes en voiture de Campo de Criptana. De fait, vous pouvez y visiter la maison-musée de Dulcinée , qui recrée une demeure de La Manche du XVIe siècle et abrite quelque 200 éditions de l'ouvrage signées par des célébrités du monde de la politique et de la culture. Cette maison serait bel et bien celle d'Ana Martínez Zarco de Morales (« dulce Ana »), dont Cervantès se serait inspiré pour le personnage de Dulcinée. Sur sa grand place, vous trouverez d'ailleurs le monument que la ville d'El Toboso a dédié à Dulcinée et Don Quichotte.  

Jour 6 : Argamasilla de Alba – Ossa de Montiel – Villanueva de los Infantes

Nous poursuivons notre route sur environ 50 km jusqu'à Argamasilla de Alba, où se trouve la Casa de Medrano. Nous pourrons y visiter la grotte de Medrano, où Cervantès, retenu prisonnier, aurait commencé à écrire les aventures de l'ingénieux hidalgo. Peut-être s'agit-il de ce « village de la Manche » du nom duquel le narrateur de Don Quichotte ne se voulait souvenir ? Beaucoup affirment cependant que cet endroit était Villanueva de los Infantes.

Nous faisons encore 50 km jusqu'à Ossa de Montiel, où se déroulent deux passages d'une importance capitale dans les aventures de Don Quichotte : la grotte magique de Montesinos (où il voyagea à travers le temps) et les ruines du château de Rochafrida. Pour visiter la grotte, il vous faudra prendre rendez-vous auprès d'une entreprise agréée : informez-vous dans un office de tourisme. Nous pouvons profiter de cette journée pour rejoindre Villanueva de los Infantes (où se trouve la maison de don Diego de Miranda, qui selon la tradition aurait inspiré le personnage du chevalier au Vert Manteau dont les prouesses sont maintes fois rapportées par Don Quichotte) ou le parc naturel des lagunes de Ruidera , l'une des plus belles zones humides d'Espagne, pour finalement passer la nuit à Ciudad Real.

Jour 7 : Ciudad Real – Almagro

Notre voyage arrive à sa fin. Vous pouvez profiter de la matinée pour visiter Ciudad Real et ses monuments comme la porte de Tolède ou la cathédrale Santa María del Prado .

Un voyage comme celui-ci ne saurait être complet sans la visite du musée de Don Quichotte de la ville, où il est très intéressant de voir à quel point les reproductions des personnages du livre « parlent » entre eux. Dans l'après-midi, nous vous suggérons de vous rendre à Almagro (à seulement une demi-heure de voiture), l'un des plus beaux villages d'Espagne. Sa Plaza Mayor ou grand place vaut à elle seule le détour. Ne manquez pas d'aller voir sa cour des comédies du XVIIe siècle. Si vous en avez l'occasion, n'hésitez pas à en faire une visite théâtralisée. Si vous avez prévu un jour de plus, vous aimerez probablement le musée national du théâtre . Notre proposition d'itinéraire s'achève. Nous espérons qu'il vous aidera à mieux connaître la figure de Don Quichotte et de son créateur. Un périple qui vaut vraiment la peine, car « Celui qui lit et voyage beaucoup apprend et voit beaucoup ».  

Conseils et curiosités



  • Un train touristique portant le nom de « Tren de Cervantes » relie Madrid à Alcalá de Henares. Une expérience très intéressante, surtout si vous voyagez en famille, car le trajet est animé par des acteurs qui vous font également goûter des friandises typiques.
  • Plusieurs dates proposent des activités en rapport avec Cervantès. Par exemple, vers le 9 octobre se tient la Semana Cervantina ou Semaine de Cervantès à Alcalá de Henares, et le 23 avril, la Journée mondiale du livre dans toute l'Espagne.
  • Mis à part les endroits proposés, vous pouvez compléter votre voyage par d'autres visites tout aussi passionnantes : par exemple, le magnifique parc national des Tablas de Daimiel (à proximité de Ciudad Real) ou le fascinant parc archéologique de Carranque (tout près d'Esquivias).
  • Profitez-en également pour visiter un domaine viticole et une fromagerie : les fromages de La Manche, de renommée internationale, sont absolument délicieux. Et parmi les produits typiques de la région, mentionnons également le safran.
  • Si vous cherchez un souvenir pour des amis (et les rendre jaloux de votre voyage), sachez que le plus typique de la région est la céramique. À Tolède, vous pouvez également acheter des épées de tous types (et même des reproductions du Seigneur des Anneaux !).
  • En Espagne, d'autres régions possèdent des musées consacrés à Cervantès, comme la Maison de Cervantès de Valladolid. Sachez aussi que d'autres itinéraires sont possibles à travers La Manche.  
  • L'écrivain Pedro Salinas a proposé de faire d'Alonso Quijano (Don Quichotte) le « saint patron des lecteurs ».
  • En 2002, un groupe de 100 écrivains de 54 pays l'ont élu comme le meilleur ouvrage de fiction de toute l'histoire de l'humanité.
  • On dit que l'ancien premier ministre israélien, David Ben-Gurion, aurait appris l'espagnol rien que pour avoir le plaisir de lire ce livre dans sa langue originale.

Comment s'y rendre et se déplacer


Même si toutes les étapes de l'itinéraire sont parfaitement desservies par des autobus et des trains, l'idéal est de le réaliser en voiture, ou même en camping car. Si vous venez à bord de votre propre véhicule, c'est parfait. Mais si vous devez prendre l'avion, le mieux est de rejoindre l'aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas et de louer une voiture : de nombreuses agences de location sont à votre disposition à l'arrivée. Vous trouverez ici un certain nombre de recommandations pour conduire en Espagne.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?




X Passer à la version mobile

X
Spain SévilleMadridCordoueBarceloneMalagaValenceLa CorogneGrenadeCaceresCastellón – Castelló LleidaLugoMurcieHuescaPontevedraBiscayeLa RiojaCadixCantabrieAlicanteBurgosGuipuzcoa - GipuzkoaTolèdeAlmeriaAsturiesJaénAlava - ArabaTarragoneHuelvaÁvilaTeruelLeónZamoraSaragosseSalamanqueCiudad RealGéroneSégovieNavarreBadajozCuencaValladolidOurenseSoriaPalenciaAlbaceteGuadalajaraCanariesBaléares
X
Baleares MajorqueIbizaMinorqueFormentera
X
Canarias Grande CanarieLa PalmaLanzaroteTenerifeGomeraFuerteventura