En plein cœur de Madrid, dans le quartier le plus jeune et créatif de la ville, la tradition et l'avant-garde se côtoient en toute harmonie. Gastronomie, shopping, art, culture et animation nocturne : à Malasaña, l'ennui n'existe pas.

À l'écart des sentiers battus, Malasaña est l'un des quartiers les plus changeants de la capitale. Vieux de plus de 200 ans, il doit son nom à une jeune brodeuse exécutée par les troupes françaises lors du Soulèvement du 2 mai 1808. Foyer incontestable de la célèbre « movida madrileña » des années 80, il n'a depuis lors cessé d'évoluer. Au point qu'à chaque visite, de nouvelles surprises vous attendent. Aujourd'hui considéré comme le quartier « hipster » de la ville, il se distingue par un mode de vie et une atmosphère très singuliers. Les bars populaires et les magasins traditionnels vivent en parfaite harmonie avec les toutes dernières tendances, les établissements les plus branchés et une offre interminable d'activités culturelles alternatives.  La meilleure façon de découvrir Malasaña est de se promener au gré des rues et ruelles disposées de part et d'autre de son artère principale, la rue Fuencarral, où se concentrent les boutiques des marques les plus connues. Mais si vous cherchez quelque chose de différent, ou d'unique, visitez plutôt les magasins indépendants de design et mode vintage des rues Espiritu Santo et Conde Duque. Parmi les plus originales, citons « Sin clon ni son », sur la place 2 de Mayo (centre névralgique du quartier, avec de nombreuses terrasses), et « Taller de FEEAS », à proximité du centre culturel Conde Duque. Cette partie de la ville compte également deux haltes incontournables pour les plus gourmands : la boulangerie « Panic », qui élabore le meilleur pain de la ville, et « La Queseria de Conde Duque », où des fabricants de fromages artisanaux vendent directement leurs produits au public. Pour reprendre des forces avec un bon café et une part de gâteau fait maison, rendez-vous au « Toma Café » dans la rue de la Palma, ou au « Federal » sur la place de las Comendadoras. Et si le temps le permet, ne manquez pas de faire une pause au délicieux « Café del Jardín », un salon de thé situé à l'intérieur d'un palais du XVIIIe siècle qui abrite l'un des musées au plus grand charme de Madrid : celui du Romantisme. Le classique « Café de Ruiz », du début du siècle dernier, est également un endroit idéal pour un rendez-vous ou un moment de détente. Malasaña regorge également d'endroits où manger. Depuis « Bodegas La Ardosa » (l'une des plus anciennes tavernes de Madrid, où vous pouvez savourer un délicieux vermouth au comptoir et l'un des meilleurs « pinchos de tortilla » de la ville) à la « Tasquita de Enfrente » de Juanjo López : ce bar traditionnel fondé il y a 50 ans fait aujourd'hui partie des établissements les plus en vogue de la ville. Ses produits d'une qualité irréprochable et son exceptionnel savoir-faire rendent hommage à l'essence même de la cuisine espagnole sans pour pourtant renoncer à l'innovation. Parmi les meilleures adresses pour un verre de vin accompagné de quelques tapas, citons le « Bar Amor » et la « Taberna MUY ». « La Pescadería », récemment inaugurée, occupe quant à elle un espace divisé en plusieurs salles, parfait pour un dîner décontracté en couple ou entre amis. En soirée, Malasaña brille de tous ses feux, et les bars des alentours se remplissent d'une clientèle venue prendre un verre, écouter de la bonne musique ou danser jusqu'à l'aube. Les rues les plus animées sont Corredera Alta, Corredera Baja, Palma et Pez. Parmi les établissements les plus originaux, mentionnons « The Passenger », dont la décoration recrée l'ambiance d'un vieux wagon. Tout près se trouvent également « Adam & Van Eekelen » et « 1892 », grands spécialistes du gin tonic. Dans la rue Corredera Baja, « Kikekeller », un magasin de meubles design, abrite dans son arrière-boutique un bar à cocktail. Et pour ceux qui souhaitent assister à un concert ou danser jusqu'au petit matin, mentionnons le « Café de La Palma » et deux classiques de Malasaña, « Barco » et « La Vía Láctea ». Pour ce qui est de l'offre culturelle et des loisirs, mentionnons de nouvelles initiatives à succès comme le « Microteatro por Dinero », une ancienne maison close transformée en théâtre où chaque soir, pour 4 euros, un groupe de 15 spectateurs peut assister dans de toutes petites chambres à cinq représentations de 10 minutes. Tout près se dresse le théâtre Lara, l'un des plus vieux de Madrid, qui propose une programmation toujours intéressante à un prix raisonnable. Dans le quartier du Conde Duque se trouvent le musée ABC du dessin et de l'illustration, les galeries d'art Blanca Berlín et Mozart, et le centre culturel Conde Duque, qui organise des concerts et des expositions. Pour reprendre des forces après une journée inoubliable à Malasaña, l'hôtel boutique « 7 Islas », situé en plein cœur du quartier, mais à l'écart du bruit, propose des chambres soignées à des prix avantageux. En définitive, Malasaña est un véritable havre d'inspiration, de plaisir et de joie de vivre. Ne manquez surtout pas sa visite lors de votre prochain séjour à Madrid. PILAR MENDOZA MARÍA VERDE Plus informations dans Spn Magazine




Ces informations vous ont-elles été utiles ?





X Passer à la version mobile

X
Spain SévilleMadridMalagaCordoueLa CorogneValenceHuescaGrenadeBarceloneCadixCaceresCastellón – Castelló AlicanteMurcieLa RiojaLleidaAsturiesCantabriePontevedraGuipuzcoa - GipuzkoaBiscayeLugoTolèdeBurgosAlmeriaAlava - ArabaJaénÁvilaLeónTarragoneTeruelBadajozGéroneHuelvaSalamanqueSégovieCiudad RealSaragosseNavarreCuencaValladolidZamoraPalenciaSoriaOurenseAlbaceteGuadalajaraCanariesBaléares
X
Baleares IbizaMajorqueMinorqueFormentera
X
Canarias LanzaroteLa PalmaTenerifeFuerteventuraGrande CanarieGomeraÎle de Fer