Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Las Médulas, un paysage unique au monde




Emplacement

Communauté autonome:
Castille-León

Province / Île:
León

León


Contemplez l'un des témoignages les plus étonnants laissés par les romains en Espagne. Il ne s'agit pas d'un aqueduc, ni d'un cirque, ni d'un amphithéâtre, ni d'un pont. Ce gigantesque ouvrage d'ingénierie a transformé pour toujours des montagnes de León, dans le nord de l'Espagne, en un fantastique paysage aujourd'hui inscrit sur la liste du patrimoine de l'humanité : Las Médulas. Visitez cette ancienne mine à ciel ouvert, la plus grande de tout l'Empire romain, qui renfermait des tonnes d'or. À ne pas manquer.

Les caractéristiques silhouettes rougeâtres de Las Médulas sont à seulement 25 kilomètres de Ponferrada, la capitale de la région du Bierzo. Il s'agit de l'un des grands attraits de cette zone de la province de León limitrophe avec la Galice. Un paysage unique au monde, où se mêlent la nature et l'histoire : ces montagnes de terre rouge ont été creusées et modelées par les romains pendant près de deux siècles, pour extraire jusqu'à 800 tonnes d'or de leurs entrailles. Sous l'action d'un gigantesque et sophistiqué système de canalisations utilisant la force de l'eau à travers galeries, lacs et tunnels, ces monts argileux ont été sculptés pour créer un site incomparable.

Pour bien comprendre ce paysage et son processus de transformation, rien de mieux que de parcourir l'un de ses itinéraires à pied, à bicyclette ou même à cheval. Ces chemins, parfaitement balisés et aux faibles dénivelés, vous permettront de découvrir, entre autres, les grottes et cavités d'où l'on extrayait l'or, ou encore le lac de Carucedo. Vous y rencontrerez également d'anciens villages métallurgiques romains comme celui d'Orellán, et même des castros astures (villages fortifiés celtes) comme le Castrelín de San Juan de Paluezas et celui de Borrenes.

Pendant votre promenade, nous vous recommandons d'emporter de l'eau, des chaussures adéquates pour la randonnée et même des vêtements de rechange, car la poussière rouge s'imprègne facilement sur les tissus. Si vous décidez de vous aventurer dans les grottes, dont certaines sont spectaculaires, comme la grotte enchantée ou la Cuevona, vous aurez également besoin d'une lampe de poche. Soyez attentif, car l'intérieur des galeries laisse même voir les marques que les pioches des mineurs ont laissées sur les parois, il y a de cela près de 2 000 ans.

Toutes les époques de l'année sont bonnes pour découvrir Las Médulas, mais c'est au printemps que le contraste des couleurs et des lumières est le plus spectaculaire. Un bon point de départ pour parcourir ces collines couvertes de châtaigniers est l'atelier archéologique, situé à l'entrée du village de Las Médulas, où des maquettes et des projections vous expliquent l'origine des perforations dans ces collines. C'est également de là que partent les visites guidées. L'une de ces excursions vous conduit au mirador del Orellán, un lieu privilégié permettant de contempler ce paysage de ravins, tunnels et pitons rougeâtres dans toute leur splendeur.

Ne repartez pas de cette région du Bierzo, située sur le chemin de Saint-Jacques et aux villages pittoresques, comme Villafranca del Bierzo, sans déguster sa gastronomie ; parmi ses spécialités, citons le botillo, un produit charcutier élaboré à partir de viandes et d'épices, les châtaignes et les poivrons, mais aussi les vins et eaux-de-vie. Sans aucun doute, la meilleure façon de terminer un voyage inoubliable en beauté.

Pour en savoir plus: - Fondation Las Médulas





À ne pas manquer


X Passer à la version mobile