Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




La « Movida » espagnole (entre 00h00 et 04h00)



Si vous aimez l’ambiance de la nuit, voici venu votre moment de prédilection. Ces quelques recommandations vous permettront de profiter de la « movida » dans les villes les plus noctambules d’Espagne.



Madrid

Madrid possède une vie nocturne très animée, en particulier le week-end. Ses discothèques, bars, cafés, salles et établissements à la mode répartis dans plusieurs zones de loisirs et quartiers madrilènes permettent de profiter au mieux de l’ambiance nocturne.
L’animation nocturne de la ville jouit d’une renommée internationale. S’il est un endroit où vous pouvez danser toute la nuit au son de n’importe quelle musique, rencontrer des gens de toutes les nationalités, fréquenter des bars aux styles les plus variés, c’est bien Madrid.
Vous constaterez que l’atmosphère change selon le quartier dans lequel vous vous trouvez. Si vous pensez à une soirée élégante, le quartier de Salamanca répondra à vos attentes. Mais si vous êtes amateur d’ambiances underground, rock et pop alternatif, rendez-vous plutôt dans le quartier de Malasaña. Les discothèques, bars et clubs à la mode où trouver les meilleurs dj et croiser parfois certaines célébrités sont quant à eux situés plutôt dans le centre, près de la Gran Vía et de la Puerta del Sol.
Même si tous les moments sont bons pour sortir à Madrid, danser et connaître des gens, vous profiterez d’une meilleure ambiance du jeudi au samedi, à partir de minuit.

Communauté gay : Madrid vous fera vivre vos nuits différemment. Dans le quartier de Chueca, les chuchotements disparaissent pour laisser place à la diversion et la tolérance. Vous y trouverez une foule d’établissements transgresseurs, de discothèques techno et de pubs design. De fait, c’est dans ce quartier, qui a toujours été un exemple de modernité, qu’est né le fameux mouvement de la « movida madrileña ». Pour cette raison, ce n’est pas seulement l’endroit de prédilection de la communauté gay et transsexuelle : c’est aussi un lieu de rendez-vous habituel pour de plus en plus de monde.
En été, ne manquez pas de faire une halte aux terrasses autour de la place de Chueca, qui jouissent toujours d’une ambiance privilégiée. Et cela va de soi, pour connaître la ville de Madrid sous son jour le plus tolérant, visitez-la pendant l’Orgullo Gay (Gay Pride), qui se déroule la dernière semaine de juin. Pour l’occasion, les concerts et spectacles de rue s’ajoutent au défilé de chars et de costumes qui inonde le quartier de drapeaux arc-en-ciel.

Barcelone

Danser jusqu'à l’aube au son de la musique techno la plus actuelle, voilà une excellente façon de vivre les nuits de Barcelone. Les discothèques de la ville, qui sont un référentiel mondial en matière de musique électronique, sont animées par la plupart des meilleurs dj du moment. Dans des quartiers comme l’Eixample et Sant Gervasi-Santaló, les établissements ouverts toute la nuit ne manquent pas. En particulier, les clubs du quartier surnommé le « Gaixample », fréquentés par un public LGBT, sont des modèles de liberté et de tolérance.
Dans les environs du Poble Nou, abondent les grandes discothèques et les bars où l’on peut écouter le rock alternatif, le rock indépendant et le pop le plus actuel. Le Port Olimpic, quant à lui, est l’une des zones les plus fréquentées : les nuits y sont à la fois intenses et raffinées. Ceux qui préfèrent allier le style aux tendances actuelles dans des bars à cocktail peuvent se diriger vers El Born, où la faune des nuits barcelonaises aime à se rassembler autour de la meilleure musique.

Ibiza

Les nuits d'Ibiza sont inoubliables, et c’est précisément pour en profiter que chaque année, des milliers de personnes se rendent sur l’île. Vous y découvrirez certaines des meilleures « boîtes » de la planète, où la musique est mixée par de célèbres dj qui vous feront danser sans répit.
La fête durera toute la nuit, mais vous ne verrez pas le temps passer. Une seule soirée vous suffira à comprendre cette renommée, et vous n’aurez plus qu’une envie : recommencer. Vous rencontrerez une foule de gens venus avec la simple intention de s’amuser, et apercevrez peut-être quelques-unes des célébrités qui aiment séjourner à Ibiza pour l’ambiance de ses terrasses et ses discothèques.

Valence

Les nuits de Valence sont noires... de monde : une foule en quête de divertissements, de musique et de danse. Au cœur de la vieille ville, le quartier du Carmen est la zone la plus populaire, mais les établissements de loisirs de l’avenue d’Aragon et des places de Cánovas, Honduras et Xúquer sont également réputés. On trouvera l’ambiance la plus jeune et universitaire sur l’avenue Blasco Ibáñez. En juillet et août, c’est autour des plages et de la promenade Neptuno que la fête bat son plein le plus longtemps.
Le reste de la province compte certaines des discothèques les plus célèbres d’Espagne, toujours à proximité des plages et notamment sur la route qui relie Valence à Cullera.

Benidorm

La ville de Benidorm est faite pour s’amuser à toute heure. Le soir, il y a autant d’animation dans la rue que dans les bars, surtout en été. Vous avez à votre disposition plus de 150 pubs et discothèques où danser, rire, prendre un verre et vous faire des amis jusqu’à l’aube. L’ambiance, la musique, les gens, les spectacles d’animation, les gogo danseuses... Tout vous invite à vous amuser. Vous seul décidez du moment où la fête s’arrête.
La plage de Levante est une zone d’animation nocturne qui attire de nombreux jeunes. Il en va de même de la rue Esperanto, très fréquentée par les Espagnols, ou encore des établissements des rues Mallorca et Lepanto, où les Britanniques se sentent comme chez eux.

Sitges

Sitges est une ville ouverte et tolérante, qui semble faite rien que pour vous distraire. Le soir, dans les discothèques à l’ambiance LGBT, la musique moderne accompagne les danseurs les plus infatigables jusque très tard dans la nuit.





À ne pas manquer

X Passer à la version mobile