Le belvédère des Cuatro Postes et la ville d'Ávila, de nuit. © Huellas de Santa Teresa.

Un voyage sur les pas de sainte Thérèse d'Ávila

Nous vous proposons un itinéraire à travers 17 villes pour découvrir le personnage de sainte Thérèse d'Ávila, un symbole féminin du XVIe siècle. Elle s'est distinguée dans le domaine littéraire et à travers sa vie mystique consacrée à la réforme de l'ordre chrétien des Carmélites.

L'itinéraire, sous l'intitulé « Sur les pas de sainte Thérèse d'Ávila », parcourt les monastères qu'elle a fondés. Nous l'avons divisé en deux circuits d'une semaine environ pour en faciliter l'organisation. La ville de Madrid, dotée de connexions internationales vers le monde entier et d'un fantastique réseau routier et ferroviaire ralliant toute l'Espagne, sera notre point de départ.

Itinéraire nord : Castille-León

  • 1 JOUR 1- SÉGOVIE
  • 2 JOUR 2 - SORIA ET BURGOS
  • 3 JOUR 3 – PALENCIA ET VALLADOLID
  • 4 JOUR 4 - VALLADOLID ET MEDINA DEL CAMPO
  • 5 JOUR 5 – SALAMANQUE
  • 6 JOUR 6 - ALBA DE TORMES ET ÁVILA
  • 7 JOUR 7 - ÁVILA

Jour 1 - Ségovie

Comment s'y rendre : au départ de Madrid, Ségovie est accessible en une heure à peine en voiture et en un peu moins de 30 minutes en train.

La ville et sainte Thérèse

Dans cette ville espagnole du patrimoine mondial, célèbre pour son aqueduc romain, sainte Thérèse créa en 1574 sa neuvième fondation, le monastère des Carmélites déchaussées. Sa messe inaugurale fut donnée par saint Jean de la Croix, dont la dépouille repose dans l'église du couvent. À proximité, outre le sanctuaire Nuestra Señora de la Fuencisla et l'église de la Vera Cruz, ne manquez pas d'admirer la vue spectaculaire sur l'alcazar depuis l'Eresma. Consultez ici une proposition de visite pour découvrir la ville en une journée .

Jour 2 - Soria et Burgos

Comment s'y rendre : nous vous recommandons de vous y rendre en voiture. Au départ de Ségovie, deux heures environ sont nécessaires pour rejoindre Soria, puis de là, un peu moins de deux heures pour atteindre Burgos. Sainte Thérèse arriva à Soria en 1581 et y fonda le couvent du Carmen. Sa chapelle ouverte, sur l'un des côtés de son église, est particulièrement intéressante. Parmi les autres visites importantes, ne manquez pas le monastère San Juan de Duero et l'ermitage San Saturio.  

Burgos, le dernier couvent

Sainte Thérèse y arriva en 1581 pour réaliser celle qui sera sa dernière fondation. Il s'agit du couvent San José y Santa Ana. Il expose plusieurs reliques de la sainte, notamment des espadrilles, un voile et une lettre écrite de sa main. Vous pourrez aussi visiter l'église San Ginés, où sainte Thérèse assistait à la messe. Pour suivre ses pas, l'hôpital de la Concepción et l'église San Cosme y San Damián ont aussi hébergé la sainte.

Jour 3 – Palencia et Valladolid

Comment s'y rendre : Palencia est accessible en train, en voiture ou en car, en une heure environ. De là, Valladolid se trouve à un peu plus d'une demi-heure par les mêmes moyens de transport. Sainte Thérèse a visité Palencia à plusieurs reprises. Le couvent a d'abord été fondé, provisoirement, dans l'actuelle rue Colón en 1580. Il a finalement été déplacé à côté de l'ermitage Nuestra Señora de la Calle, dans la rue San Bernardo. Pour découvrir la ville, nous vous recommandons de vous promener sur les berges du Carrión. Pour sa part, sainte Thérèse est aujourd'hui « citoyenne d'honneur » de la ville de Valladolid et le quartier qui abrite le couvent se nomme « Rondilla de Santa Teresa ». Pour suivre ses pas, consacrez une après-midi et la matinée suivante à la visite de la ville.  

Jour 4 – Valladolid et Medina del Campo

Comment s'y rendre : les deux villes ne sont distantes que de 25 minutes en train et environ 45 en voiture. Valladolid abrite la quatrième des fondations de sainte Thérèse, un couvent dont le cloître et les chœurs sont dotés d'œuvres d'art exceptionnelles. De plus, la cellule qu'occupait sainte Thérèse d'Ávila conserve le texte original manuscrit de son principal ouvrage littéraire, « Chemin de perfection », et nombre de ses lettres. Sainte Thérèse à Medina del Campo Le couvent San José fut la deuxième des fondations de sainte Thérèse d'Ávila (1567), mais la ville abrite aussi d'autres sites liés au personnage. Par exemple, l'une des maisons de la grand place a hébergé provisoirement la communauté des Carmélites. La ville est aussi marquée par le passage de saint Jean de la Croix.

Jour 5 – Salamanque

Comment s'y rendre : le plus simple est d'effectuer en voiture, en une heure à peine, le trajet entre Medina del Campo et Salamanque. À Salamanque, une ville inscrite au patrimoine mondial, certaines visites sont incontournables, notamment ses cathédrales. Consultez ici une proposition des activités à ne pas manquer pour découvrir la ville en une journée.  

En clé thérésienne

« Je vis sans vivre en moi-même / avec l'espoir d'une vie si haute / que je meurs de ne point mourir »… C'est par ces mots que commence l'un des plus célèbres poèmes de la sainte femme, qui puisa son inspiration dans la ville de Salamanque. La présence de sainte Thérèse dans la ville est visible de la Plaza Mayor à l'université. La première affiche un médaillon qui lui est consacré. De la seconde, elle est docteur Honoris Causa. Citons aussi la nouvelle cathédrale, qui abrite une chapelle dédiée à la sainte, et le couvent San Esteban, où sainte Thérèse venait demander conseil aux pères dominicains. Sainte Thérèse d'Ávila rédigea un genre de journal chronologique de ses voyages, « Les Fondations ». Elle en reçut la commande de la communauté jésuite de l'université pontificale de Salamanque.  

Jour 6 - Alba de Tormes et Ávila

Comment s'y rendre : en voiture, il faut environ une demi-heure pour rejoindre Alba de Tormes depuis Salamanque. Ensuite, le trajet jusqu'à Ávila requiert environ une heure. Sainte Thérèse d'Ávila meurt en 1582 à Alba de Tormes. Son tombeau peut être visité et deux de ses reliques les plus importantes sont exposées : son cœur et son bras gauche. Elles se trouvent dans le couvent de l'Anunciación, qu'elle fonda en 1571. À 80 kilomètres de là, Ávila est la ville natale de la sainte. Une rapide promenade permet de mesurer son importance dans sa vie. Sainte Thérèse est aussi présente dans la gastronomie locale à travers les célèbres « Yemas de Santa Teresa », de délicieuses friandises au jaune d'œuf et au sucre.  

Jour 7 - Ávila

La proposition de l'itinéraire nord « Sur les pas de sainte Thérèse » s'achève à Ávila, parfaitement relié par la route et le rail à Madrid en une heure et demie à peine. La ville abrite sa maison natale aujourd'hui transformée en église et en couvent portant son nom. Sa crypte abrite le musée de sainte Thérèse.

Lieux thérésiens

Elle fut baptisée à l'église San Juan Bautista, dans un bénitier toujours visible. À 16 ans, elle entre au couvent Nuestra Señora de Gracia. Elle passera ensuite 30 ans au monastère de l'Encarnación, où elle préparera sa réforme de l'ordre des Carmélites et les futures fondations. La première d'entre elles intervient à Ávila à travers le monastère San José, un exemple net de son idéal monastique alliant simplicité et austérité. Le monastère royal Santo Tomás constitue une visite incontournable. Son grand retable met en scène la vision de la sainte dans laquelle la Vierge et saint Joseph l'ont revêtue d'un manteau bleu et d'un collier. De même, le lieu où la sainte se confessait est toujours conservé. À l'extérieur se dresse le monument des Cuatro Postes. C'est là que la sainte s'est enfuie pour souffrir le martyre en terre mauresque. Le monument est un belvédère offrant des vues spectaculaires.    

Conseils et curiosités



  • L'itinéraire « Sur les pas de sainte Thérèse » possède un site Web officiel pour en savoir plus. 
  • Veuillez noter que nombre des monastères et couvents sont des lieux de clôture ; leur visite peut être limitée.
  • Cet itinéraire vous permet d'obtenir une carte de pèlerin. Il vous suffira de visiter au moins quatre villes dans un minimum de deux régions (au choix entre l'Andalousie, Murcie, la Castille-La Manche, Madrid et la Castille-León) et de terminer votre parcours à Ávila, où vous pourrez récupérer votre certificat au bureau du pèlerin du centre de réception des visiteurs. Vous pouvez télécharger la carte en suivant ce lien.
  • Cet itinéraire parcourt la Castille-León. Pour obtenir la carte, nous vous recommandons de compléter votre voyage par Tolède. À moins de deux heures d'Ávila, Tolède est accessible au départ de Madrid en 30 minutes environ (en train) ou en une heure en voiture.
  • De nombreuses entreprises touristiques et agences de voyages organisent des circuits à travers les villes incluses à l'itinéraire « Sur les pas de sainte Thérèse ».

Comment s'y rendre et se déplacer


L'itinéraire est réalisable en voiture à travers de petits trajets. Consultez les rubriques «  Conduire en Espagne  » et «  Transports  » pour en savoir plus. L'aéroport de Madrid, point de départ de l'itinéraire, propose des connexions aériennes avec toutes les grandes villes du monde. Valladolid et Salamanque possèdent aussi des aéroports qui proposent des vols nationaux à différentes époques de l'année. Si vous préférez le train, une option intéressante est réservée aux touristes étrangers. Le Renfe Spain Pass est une carte qui comprend entre 4 et 12 voyages à bord des trains à grande vitesse, longue et moyenne distance. Elle inclut des voyages gratuits pour les courtes distances.  


Ces informations vous ont-elles été utiles ?



¿Qué hacer en España? reserva aquí tu actividad


X Passer à la version mobile

X
Spain SévilleBarceloneMadridCordoueMalagaValenceLa CorogneCadixGrenadeHuescaCaceresCantabrieGuipuzcoa - GipuzkoaAlicantePontevedraMurcieLleidaLa RiojaAsturiesCastellón – Castelló BiscayeTolèdeGéroneLugoAlava - ArabaJaénBurgosAlmeriaTarragoneHuelvaLeónTeruelÁvilaSalamanqueSégovieCiudad RealSaragosseValladolidCuencaBadajozNavarreZamoraPalenciaOurenseSoriaAlbaceteGuadalajaraCanariesBaléares
X
Baleares MajorqueIbizaMinorqueFormentera
X
Canarias LanzaroteLa PalmaGrande CanarieTenerifeFuerteventuraLa GomeraÎle de Fer