Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Espagne : sanctuaire naturel d’Europe



Les Pics d’Europe, la vallée de Laciana, Monfragüe, Muniellos et les vallées de Leza, Jubera, Cidacos et Alhama font partie des sites espagnols élevés au rang de réserves de biosphère par l’UNESCO. Nous vous proposons de découvrir ces cinq joyaux naturels, uniques en Europe.

L’emplacement géographique particulier de la péninsule Ibérique, à la limite entre deux continents, en fait tout naturellement un endroit singulier en Europe. Le nord de la péninsule Ibérique, marqué par les monts Cantabriques, est un véritable paradis naturel. Vous y trouverez les réserves de biosphère du parc national des Pics d'Europe et de la vallée de Laciana et Muniellos.

Face à vous, une série d’espaces formant la réserve naturelle la plus grande et la mieux conservée du sud de l’Europe. Mais ça n'est pas tout : vous aurez la chance de connaître le sanctuaire européen de plusieurs espèces en voie d’extinction, comme l’ours brun, le loup ibérique ou le coq de bruyère.

Pics d’Europe

Le paysage des Pics d’Europe, premier parc national créé en Espagne, vous impressionnera : ses hauts sommets contrastant avec les profondes gorges creusées par les rivières de la Cantabrie, au cœur de l’une des plus belles forêts atlantiques d’Espagne.

Contemplez la crête du Naranjo de Bulnes, admirez les célèbres lacs de Covadonga, et offrez-vous les meilleures vues sur la réserve en montant à bord du téléphérique de Fuentedé. Parcourez le sentier emblématique du Cares ou la magnifique contrée de Liébana. Et si vous préférez les émotions fortes, sachez que les Pics d’Europe vous offrent un cadre idéal pour la pratique de tous types de sports en plein air : randonnée pédestre, promenades à cheval, parapente, canyoning...

La montagne vous ennuie ? Aucun problème : la mer vous attend, à seulement 20 kilomètres du parc. Le littoral, jonché de jolis villages de pêcheurs et de villes seigneuriales, vous offre une foule de possibilités, allant des sports nautiques à la visite du musée des grottes d’Altamira, considérées comme la « chapelle Sixtine de l’art paléolithique ».

La vallée de Laciana

Le paysage de la vallée de Laciana, entre les monts de León et les monts Cantabriques, est de nouveau marqué par les sommets montagneux, les forêts et les verts pâturages.

De superbes sommets comme le Cueto Nidio, qui offre les meilleures vues sur la vallée ; des forêts comme la Braña de Ronda et le Monte Barroso, à l’état presque vierge ; ou encore des circuits passionnants, comme celui conduisant à l’ancien lac glaciaire de la Vega del Palo.

Où que vous alliez, la nature et l’art forment un ensemble parfait. Sur la totalité de votre route à travers la vallée, vous rencontrerez des « castros » (anciens villages fortifiés), des ponts romains, des demeures traditionnelles et de superbes exemples de roman rural.

Si vous aimez les sports d’hiver, la station de Leitariegos met à votre disposition des installations modernes qui vous permettront de pratiquer tous types d’activités dans la neige : ski, snowboard, raquettes, véloski...

Muniellos

Muniellos, en plein cœur des Asturies, possède la plus grande chênaie de la péninsule Ibérique, qui est aussi l’une des mieux conservées du continent. Sur les rives du Narcea, du Degaña ou de l’Ibias, vous y rencontrerez la nature à l’état pur, refuge de nombreuses espèces : loups, sangliers, chevreuils, coqs de bruyère...

Parcourez les lacs glaciaires du pic de la Candanosa, dont l'origine remonte à des milliers d'années. De retour à la civilisation, la ville pittoresque de Cangas del Narcea réserve au visiteur le meilleur de sa culture et de sa gastronomie.

Vallée de Leza

La vallée de Leza vous fascinera : laissant derrière vous les monts Cantabriques, vous pénètrerez dans une vaste forêt méditerranéenne seulement interrompue par les défilés et rochers calcaires, et occupant pratiquement le quart du territoire de La Rioja. Un vrai plaisir pour les sens.

Fermez les yeux et écoutez le silence. Levez alors la tête et scrutez le ciel : vous y verrez l’une des plus grandes colonies de vautours fauves de toute la péninsule Ibérique.

Regardez ensuite à vos pieds, et suivez les empreintes des dinosaures ayant peuplé cet endroit il y a des millions d’années. Vous comprendrez alors que vous vous trouvez dans un site archéologique unique en Europe.

Mais la visite n’est pas pour autant terminée. Des localités comme Arnedillo vous offrent le meilleur de la savoureuse gastronomie régionale : un véritable plaisir pour l’odorat et le palais. Et pour finir en beauté, rien de tel qu’un séjour de détente dans l’une des stations thermales de la région, qui est riche en eaux aux propriétés bénéfiques. Et tout ceci, sans sortir de la réserve.

Monfragüe

Beaucoup plus au sud, dans la région d’Estrémadure, vous trouverez la réserve de Monfragüe. Son paysage, typiquement espagnol, est unique au monde : la « dehesa » est un parfait exemple de cohabitation harmonieuse entre l’homme et la nature, qui dure depuis des siècles.

Mis à part la diversité de ses écosystèmes méditerranéens, Monfragüe est réputé pour être le paradis des ornithologues : le parc abrite en effet les plus grandes colonies de vautour fauve et d'aigle impérial au monde. On peut également y rencontrer des espèces uniques comme le lynx ibérique.

Si vous préférez vous orienter vers le tourisme culturel, des villes historiques comme Trujillo, Cáceres et Plasencia vous permettront de finir en beauté cette visite inoubliable.

En définitive, ces cinq exemples de réserves de la biosphère reflètent parfaitement la grande variété et la richesse naturelle de l’Espagne.





À ne pas manquer

X Passer à la version mobile