Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




L'Espagne à travers ses traditions



L'Espagne est une terre de légendes et de contes insolites, dans lesquels l'histoire se mêle souvent avec la fiction, et dont les origines remontent à des temps immémoriaux. La découverte de ces récits est une manière amusante et originale d'appréhender notre culture populaire. Géants, dragons, sorcières, fantômes, batailles, saints et nuits magiques... La liste des légendes est innombrable. Nous vous présentons les plus connues.

Nombre de ces histoires sont à l'origine de traditions, de fêtes et de rituels qui, encore aujourd'hui, sont très enracinés dans nos villes et villages. N'hésitez pas à suivre nos recommandations.

Saint George contre le monstrueux dragon

L'une des légendes les plus populaires, qui date du Moyen Âge, raconte l'histoire de saint George, patron de l'Aragon et de la Catalogne, et de sa bataille contre un féroce dragon cracheur du feu, pour libérer une princesse. Là même où le sang coula des blessures mortelles du dragon, naquit un rosier aux roses rouges. C'est ainsi qu'est née, en Catalogne, la coutume du 23 avril, fête de la saint George, où les hommes offrent une rose à leur bien-aimée. Une bien belle tradition, qui inonde la région de couleurs et de romantisme. Des millions de roses envahissent les rues et les maisons des villes et villages, et font de cette journée un moment inoubliable. Venez visiter, par exemple, Barcelone, un endroit idéal pour succomber à ce charme. Mais le jour de la saint George vous offre bien d'autres alternatives. L'une d'elles se déroule à Montblanc, dans la province de Tarragone, où à l'occasion de la commémoration du saint patron, se tient la Semaine médiévale.

Parcourez les rues fortifiées du village, ornées d'étendards et de blasons seigneuriaux, peuplées de soldats et de nobles chevaliers, et participez à une grande fête dans laquelle ne manquent ni les banquets ni les marchés médiévaux, un concours de jongleurs, et bien entendu, la représentation de la lutte du valeureux saint homme contre le dragon.

Les Amants de Teruel

L'origine de cette romantique légende remonte également au Moyen Âge. La tradition raconte qu'au XIIIe, deux jeunes de Teruel, Isabel de Segura et Diego de Marcilla, moururent d'amour après plusieurs mésaventures les ayant empêché de s'unir pour toujours. Leurs corps reposent dans un mausolée situé à proximité de l'église et tour de San Pedro, qui fait partie de l'ensemble mudéjar de Teruel inscrit au patrimoine de l'humanité par l'UNESCO. Cette ville d'Aragon commémore chaque année ce drame médiéval. En février, les ruelles et les places de la vieille ville recréent l'ambiance de l'époque, et des milliers de personnes en costume d'époque sortent dans la rue et participent à cette célébration qui associe la culture à la fête, et dans laquelle se côtoient les saltimbanques, fakirs, conteurs d'histoire, bourreaux, nobles et serfs. Le meilleur de la fête est la représentation, en plusieurs points de la ville, du drame des Amants.

Ces deux légendes ne sont bien entendu pas les seules d'Espagne. Prochainement, nous vous raconterons quelques-unes de nos traditions les plus populaires.





À ne pas manquer

X Passer à la version mobile