Voiliers à Formentera (îles Baléares)

En voilier dans les îles Baléares

Le nom des « Baléares » évoque toujours l'image typique d'un endroit où nous aimerions tous passer des vacances : celle des petites criques aux eaux turquoise en pleine Méditerranée, au milieu des pinèdes, où le temps semble s'être arrêté. Il faut dire que Majorque, Minorque,Ibiza et Formentera (les plus grandes îles de l'archipel) semblent précisément faites pour passer le temps, profiter de la mer et naviguer.

Mais ces îles ne sont pas seulement faites de plages : d'ailleurs, l'UNESCO a classé au patrimoine mondial Ibiza pour sa biodiversité et sa culture (Dalt Vila, la ville haute d'Eivissa, est un témoignage extraordinaire d'architecture militaire Renaissance) et le paysage culturel Serra de Tramuntana (à Majorque, avec des monuments et des villages fascinants comme Sóller, Valdemossa ou Pollença).Si l'on ajoute à cela un climat exceptionnel, des eaux tranquilles, une incroyable animation nocturne, surtout dans l'île d'Ibiza (où l'on peut assister aux concerts des meilleurs DJ du monde), la possibilité de contempler des couchers de soleil inoubliables depuis le pont d'une embarcation et de déguster en toute tranquillité (dans ces îles, il fait bon pratiquer le « slow food ») des produits typiques comme la « ensaimada », le fromage de Mahón, la liqueur aux herbes, la « sobrasada », le « tumbet » de poisson, ou encore une soupe de langouste au bord de l'eau… Qui refuserait d'y aller au moins une fois dans sa vie ?Ces îles espagnoles sont très prisées par les stars de cinéma, les sportifs ou les personnalités de la royauté qui les ont choisies (et le font encore) pour passer leurs vacances ou même établir leur résidence secondaire. De fait, en été, il n'est pas rare de rencontrer des people naviguant d'île en île sur leur yacht. Et parmi les célébrités qui ont succombé au charme des Baléares, citons Naomi Campbell, Paris Hilton, Will Smith, Leonardo DiCaprio, Valentino Rossi, Rafael Nadal…Si vous rêvez d'explorer ces îles à bord d'un voilier, sachez que sur place, vous pourrez louer une embarcation avec ou sans skipper, et avec ou sans équipage. Il existe également la possibilité de réserver une simple place ou une cabine à bord d'un bateau (vérifiez toujours les différentes options de location dans chaque port, il y a souvent plusieurs alternatives, des voiliers de régate aux voiliers classiques, en passant par les goélettes…). Tenez compte en outre des caractéristiques de l'embarcation (longueur, tirant d'eau, nombre de couchettes, cabines et toilettes…), son équipement (GPS, radio VHF, guide et cartes, etc.) et ses services supplémentaires (approvisionnement, nettoyage final, linge de lit…). Pour vous faire une idée, les voiliers qui naviguent le long de ces côtes ont généralement de 3 à 5 cabines, deux toilettes, une cuisine, et bien entendu, un pont où profiter du soleil. En ce qui concerne le budget, le coût est généralement inférieur à celui de la location d'un bateau à moteur, en raison du prix du carburant.Selon le type de périple prévu, vous aurez le choix entre des embarcations relativement courtes, pour quelques passagers si vous êtes en famille, ou plus grandes, pour des groupes de plus de 12 personnes (si vous êtes entre amis, par exemple). Le lien suivant vous propose des informations utiles sur la documentation nécessaire pour naviguer en Espagne. De nombreux voyageurs, même s'ils possèdent le permis de navigation, préfèrent louer un bateau avec un skipper connaissant les endroits les plus intéressants où jeter l'ancre.N'hésitez pas à vous informer auprès de l'une des quatre stations nautiques des Baléares (à savoir : Santa Eulalia et Sant Antoni y Sant Josep à Ibiza, Llucmajor-Bahía de Palma à Majorque et la dernière à Minorque), car elles sont spécialisées en organisation d'activités nautiques comme la planche à voile, la plongée sous-marine, le stand up paddle, l'observation de cétacés…Pour bien parcourir les Baléares en voilier, il faudrait consacrer au moins une semaine à chacune des deux îles les plus grandes (Majorque et Minorque) et une semaine supplémentaire à Ibiza et Formentera, mais il y a aussi des circuits moins longs qui permettent de visiter plusieurs îles. Quel plaisir de mouiller l'ancre dans des criques inaccessibles en voiture, de naviguer en compagnie des dauphins ou encore de se baigner en pleine nuit, quand il fait chaud, au milieu du plancton fluorescent, et de contempler les étoiles depuis l'embarcation… Nous vous invitons également à laisser le voilier amarré une journée pour louer une voiture ou une moto et découvrir le littoral et l'arrière-pays : contemplez les plus beaux paysages des îles, allez prendre un verre sur les terrasses les plus cool, profitez des restaurants-clubs à la mode et des beach-clubs, qui fonctionnent généralement toute la journée, du petit déjeuner aux cocktails du soir.En ce qui concerne l'époque de l'année à laquelle naviguer, le climat est très agréable dès le mois d'avril jusqu'en octobre, et la météo est très stable, surtout en été (il faut cependant tenir compte des éventuelles variations des vents). Quoi qu'il en soit, surtout dans le nord, il peut arriver qu'il neige en hiver, il n'est donc pas recommandé de naviguer à cette saison.Les Baléares possèdent trois aéroports (Majorque, Ibiza et Minorque) desservis par des liaisons internationales, et sont sur la route de nombreux bateaux de croisière et ferries qui relient les îles entre elles. Quand pensez-vous venir ?  

Majorque

En raison de ses dimensions, il est compliqué d'explorer toute l'île en une semaine : mieux vaut se limiter à une zone en particulier, ou lui consacrer deux semaines. Le littoral majorquin met à votre disposition une infinité de plages, et plus de 150 zones de mouillage. Les ports et clubs nautiques se distribuent sur l'ensemble de la côte, tout comme les entreprises qui se consacrent à la location d'embarcations.Pour en savoir plus sur les ports et clubs nautiques, la voile, les zones de mouillage et les croisières charters, consultez ce site Web.Si vous envisagez de naviguer à Majorque, sachez que les courants sont rares et que le vent dominant est la tramontane, qui souffle du nord-ouest. Pendant les mois d'été, il est conseillé de la parcourir dans le sens inverse des aiguilles d'une montre pour mieux profiter des vents.  

  • 1 Jour 1. Palma de Majorque
  • 2 Jour 2. L'est de l'île
  • 3 Jour 3. Le sud de l'île
  • 4 Jour 4. L'ouest de l'île
  • 5 Jours 5-6. Le nord de l'île

Jour 1. Palma de Majorque

La capitale de Majorque est une halte incontournable : de fait, c'est un endroit où beaucoup choisissent de passer toutes leurs vacances.Si vous accostez à Palma et que vous n'avez qu'une journée pour la visiter, sachez qu'il y a un certain nombre de points d'intérêt à ne surtout pas manquer. Une agréable promenade vous permettra tout d'abord de rejoindre son impressionnante cathédrale gothique (dont la restauration fut confiée au célèbre architecte Gaudí, et qui abrite une remarquable œuvre originale de Miquel Barceló dans la chapelle du Santísimo). Après avoir pris le temps de contempler la vue sur la baie et le Parque del Mar, vous pouvez ensuite vous rendre au palais de La Almudaina, le palais épiscopal et l'Hôtel de Ville pour rejoindre finalement la halle des marchands.  

Un peu plus loin se trouve le château de Bellver. Rien que pour le panorama, la visite de ce monument qui protège la ville depuis le XIVe siècle vaut le détour.Les amoureux de la culture pourront également visiter le musée d'art contemporain Es Baluard, le Palau March et son musée, et la Fundació Pilar i Joan Miró. Ceux qui préfèrent le lèche-vitrine devront plutôt se diriger vers El Borne, la rue Unió, la place Weyler et la rue Jaume III.Et si avant de remonter à bord du voilier, vous avez le temps et l'envie d'une partie de baignade, vous pouvez vous rendre sur la célèbre plage de Palma, où le front de mer est jalonné de boutiques, restaurants et discothèques.La page suivante vous propose un guide complet des services nautiques que vous offre Palma.

Jour 2. L'est de l'île

En sortant du port de Palma de Mallorca, vous pouvez vous diriger vers l'un des points les plus touristiques de l'est de l'île, la zone de Porto Cristo (vous avez plusieurs options de mouillage au Club nautique Porto Cristo), où les célèbres grottes du Drach abritent un lac souterrain (la visite inclut un concert de musique classique et une promenade en barque sur le lac). Tout près se trouve aussi la jolie ville de Manacor.  

En poursuivant le long de la côte vers le nord, vous pouvez également visiter les grottes d'Artà puis rejoindre Capdepera, où se dressent le château et la tour de Canyamel. Tout près se trouve Cala Ratjada, le point le plus oriental de l'île. De fait, près de son phare, vous jouirez d'une vue impressionnante : par temps dégagé, vous pouvez même apercevoir Minorque. Ici également vous avez plusieurs options de mouillage comme le port de plaisance de Cala Ratjada ou le Club nautique Cala Ratjada.Un peu plus au nord, vous rencontrerez Cala Mesquida, parfait pour une bonne baignade dans un paysage de dunes et de pins. D'autres criques qui valent la peine ? Cala Torta, Cala Varques… Ce qui est vraiment difficile, c'est de choisir.

Jour 3. Le sud de l'île

Le sud de l'île est généralement le plus tranquille. Le long du littoral se succèdent les étendues de sable à l'état naturel au bord desquelles où il est merveilleux de jeter l'ancre. Une bonne idée peut être de commencer par le parc naturel de Mondragó, puis de se baigner près de Cala Figuera.Vient ensuite une halte incontournable : la plage d'Es Trenc, l'une des plus belles et des plus prisées de Majorque, avec ses eaux cristallines et l'absence totale d'urbanisation.

Jour 4. L'ouest de l'île

Hormis la ville de Palma, dont nous vous avons déjà parlé, au nord-ouest de l'île vous trouverez le fascinant paysage de la Sierra de Tramuntana (le paradis des randonneurs et des cyclistes), une cordillère de plus de 100 km qui s'étend parallèlement à la côte entre la localité d'Andraxt et le cap Formentor, et qui a longtemps été le refuge de fameux peintres et écrivains. De fait, l'un des grands attraits de Majorque est de pouvoir passer des paysages de montagne à la plage en l'espace de quelques minutes.Vous avez la possibilité de mouiller l'ancre pendant un ou plusieurs jours et partir à la découverte de quelques-uns des plus beaux villages de l'île, très près les uns des autres : Valldemossa (dont la jolie chartreuse hébergea Chopin et l'écrivaine George Sand), Deyá (qui offre une vue exceptionnelle depuis les jardins de Son Marroig) et Sóller (qui est desservi par un train d'époque avec des wagons traditionnels en bois couvrant la distance entre Palma et Sóller à travers monts et vallées). Si le temps le permet, depuis Sóller vous avez la possibilité de visiter le sanctuaire de Lluc.

Jours 5-6. Le nord de l'île

Aujourd'hui, nous vous proposons de commencer par le quartier médiéval et le port de Pollença. Et pourquoi pas une partie de baignade sur des plages comme Cala Murta ?Tout près se trouve Alcúdia, dont le port de plaisance propose tous types de services. À l'attrait des murailles de cette ancienne ville fortifiée, dont sont aujourd'hui conservées les portes de Xara et Palma, s'ajoute la possibilité de se baigner dans des criques presque sauvages. L'une des plus renommées est celle de Coll Baix. Caló, près de Sa Colonia de Sant Père et à proximité de la baie d'Alcúdia, est une bonne option de mouillage.Pour le coucher de soleil, le mieux est de rejoindre Formentor, où vous trouverez l'un des plus beaux points de vue de toute l'Espagne : le « Mirador des Colomer ».Le lendemain, vous pouvez abandonner la partie nord-est de l'île et partir à la découverte de la ville côtière de Can Picafort, la chapelle de Betlem, puis faire vos adieux à la Méditerranée à Cala Mitjana.

Conseils et curiosités



  • Majorque possède sept restaurants étoilés Michelin, parfaits pour déguster certaines des meilleures spécialités de l'île.Ne manquez pas les magnifiques patios de Palma.Parmi les plages les plus fréquentées de Majorque, mentionnons Palmanova et Magaluf (toutes deux à Calvià), celle d'Es Caragol (près du cap de Ses Salines) ou la spectaculaire Caló des Moro.Majorque accueille d'importants événements culturels comme le Festival international de musique de Deià ou le Festival international de musique classique de Pollença et de grandes compétitions de voile comme le Trophée Princesa Sofía et la Régate Copa del Rey Mapfre.Même s'il s'agit d'une destination surtout attrayante en été, Majorque propose des choses à faire tout au long de l'année. À la fin janvier ou début février, par exemple, vous pourrez assister à la spectaculaire floraison des amandiers.Combinez la location de votre embarcation avec un cours de plongée ou la pratique de sports nautiques.Si vous avez plus de jours, nous vous recommandons une fantastique excursion : depuis la ville de Palma, des bateaux touristiques surnommés « golondrinas » (hirondelles) gagnent le parc national maritime et terrestre de l'archipel de Cabrera, dont la nature encore sauvage donne la sensation d'être à l'écart de toute civilisation. Pour naviguer, mouiller ou faire de la plongée sur cette partie de la côte, il est nécessaire d'obtenir une autorisation auprès de ses bureaux à Palma (Plaça d'Espanya, 8. Tél. + 34 971725010) ou par courrier électronique cabrera@mma.es.Avant de naviguer Il est important de tenir compte des conseils pratiques élémentaires suivants : prévoir des chaussures à semelle de caoutchouc pour marcher sur le pont, un imperméable léger, de la crème solaire, une casquette et des lunettes de soleil.Vous trouverez des informations sur les différents ports des Baléares et pourrez consulter en ligne si des places d'amarrage sont disponibles aux dates de votre séjour sur le site Web suivant : http://www.portsib.es/es/paginas/inicio/.Autres sites Web utiles :Association des clubs nautiques des Baléares http://www.acnauticosbaleares.com/Site de l'Autorité portuaire des Baléares (informations sur les croisières, aide à la navigation…) http://www.portsdebalears.com/Association patronale des entreprises d'activités maritimes des Baléares http://www.apeam.com/Association des installations nautiques sportives des Baléares http://www.anade.info/

Comment s'y rendre et se déplacer


Palma de Majorque possède l'un des plus grands aéroports d'Espagne, situé à seulement huit kilomètres de la ville et à peine deux heures des principaux aéroports européens.Par la mer, les principaux ports de Majorque sont Palma et Alcúdia. De nombreuses compagnies maritimes se chargent aussi du transport entre les îles. Pour en savoir plus, cliquez ici.  


Ces informations vous ont-elles été utiles ?




X Passer à la version mobile

X
Spain SévilleMadridCordoueBarceloneMalagaValenceLa CorogneGrenadeCaceresCastellón – Castelló LleidaLugoMurcieHuescaPontevedraBiscayeLa RiojaCadixCantabrieAlicanteBurgosGuipuzcoa - GipuzkoaTolèdeAlmeriaAsturiesJaénAlava - ArabaTarragoneHuelvaÁvilaTeruelLeónZamoraSalamanqueSaragosseCiudad RealGéroneSégovieNavarreBadajozCuencaValladolidOurenseSoriaPalenciaAlbaceteGuadalajaraCanariesBaléares
X
Baleares MajorqueIbizaMinorqueFormentera
X
Canarias Grande CanarieLa PalmaLanzaroteTenerifeGomeraFuerteventura