Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies






Emplacement

Communauté autonome:
Cantabrie

Province / Île:
Cantabrie

Cantabria


Santander est sans aucun doute l’une des villes les plus belles et élégantes de la côte nord de l’Espagne. Idéale pour une petite escapade, entourée de mer et de montagne, elle séduit les visiteurs par son ambiance seigneuriale, ses édifices du XIXe, ses charmantes terrasses mais aussi et surtout sa baie spectaculaire, considérée comme l’une des plus belles au monde.



1er jour

VIEILLE VILLE

Nous allons commencer notre parcours dans les jardins de Pereda, aussi en profitons-nous pour recueillir des renseignements auprès de l’office de tourisme. Après avoir traversé ces jardins peuplés de cèdres et magnolias, nous entrons dans la vieille ville, dont les modestes dimensions sont favorables à une promenade tranquille nous permettant d’apprécier l’élégance de ses rues et de ses monuments. Les nobles façades de ses banques, si importantes à Santander, retiennent toute notre attention. La rue Hernán Cortes nous conduit jusqu’à la Plaza Porticada. Cette place, qui est l’un des endroits les plus animés de la ville, est aussi un véritable symbole, puisqu’elle fut construite pour devenir le nouveau centre de Santander après sa destruction par un incendie en 1941. Tout près, se trouvent l’église du Cristo et la cathédrale de Santander, face à l’église de la Compañía. Le moment est venu de sortir notre appareil photo pour immortaliser ce superbe ensemble, et de nous imprégner des légendes sur les origines de la ville. Empruntant la rue Juan de Herrera, nous rejoignons la place de l’hôtel de ville, toujours animée, dont les bancs, très prisés, sont les bienvenus pour quelques instants de repos. Nous nous dirigeons alors vers le musée municipal des beaux-arts, ou bien vers la maison-musée et bibliothèque du grand penseur Menéndez Pelayo, enfant du pays. Le marché de la Esperanza, où l’on vend l’un des meilleurs poissons frais d’Espagne, nous offre quant à lui un excellent aperçu du mode de vie des habitants de la ville. Après cette matinée culturelle, nous avons bien mérité de faire un peu de shopping. Les rues Jesús de Monasterio et San Fernando nous conduisent vers l’une des zones les plus commerciales de Santander, où nous trouvons sans difficulté tous types d’articles pour offrir ou quelques souvenirs de notre séjour. UNE VILLE TOURNEE VERS LA MER Cette partie de la ville, et surtout la rue Vargas (parallèle à San Fernando), est riche en bars et restaurants où déguster la cuisine maritime typique de Santander. Parmi les spécialités, ne manquons surtout pas les rabas (œufs de poisson), les bigorneaux ou les moules : un vrai délice. L’après-midi est le moment parfait pour une promenade sur le front de mer qui nous plongera dans l’atmosphère maritime de Santander. Nous partons des jardins de Pereda, près desquels se trouve la fameuse grue en pierre de 30 tonnes. Une halte pour prendre un café sur le paseo de Pereda nous permet de goûter à la charmante atmosphère littéraire de l’un de ses nombreux et élégants établissements. A quelques mètres, le Palacete del Embarcadero nous invite à faire une excursion : nous montons à bord d’une petite embarcation qui nous conduit tout autour de la baie. Depuis la mer, la vue sur la ville est extraordinaire, aussi cette promenade, qui dure environ une heure, est-elle une expérience inoubliable. A notre retour, nous parcourons à pied le quai du Calderón, où nous contemplons la sculpture « Los Raqueros », dédiée aux enfants qui, il y a encore quelques années, plongeaient dans la baie pour ramasser les pièces de monnaie que leur lançaient les touristes. Nous pouvons nous y faire l’une des photos les plus étonnantes et amusantes de notre séjour. Poursuivant notre chemin, nous passons successivement le long du club maritime Puertochico et devant des édifices remarquables comme le planétarium ou le palais des festivals. L’avenue Luis Carrero Blanco nous conduit jusqu’au musée maritime, dont la visite nous permet d’appréhender, à travers ses aquariums, la relation entre l’homme et la mer. Après le musée, commence la zone des plages (les premières sont celles de Los Peligros et La Magdalena), où nous pouvons nous baigner et passer le reste de l'après-midi. Ce qu'il faut savoir Il existe une piste cyclable sur l’ensemble de cet itinéraire : l’occasion rêvée de faire un peu de sport tout en profitant de la vue sur la mer. Les promenades en bateau au départ du Palacete del Embarcadero sont généralement proposées entre les mois de juillet et octobre. Pour le dîner, nous vous proposons de revenir dans le centre et de sacrifier à la coutume de la tournée des tapas. Pour déguster ces spécialités miniatures de la cuisine régionale, le mieux consiste à rejoindre la place de Cañadío, qui est l’un des endroits de la ville les plus renommés et animés pour sortir le soir, prendre un verre et s’amuser, surtout en été.

2e jour

PENINSULE DE LA MAGDALENA Nous allons consacrer la matinée à la découverte de l’un des endroits les plus singuliers de Santander : la belle péninsule de la Magdalena. Auparavant, nous empruntons la rue Horadada pour rejoindre la plage. Près des rochers, nous profitons d’un joli point de vue sur les îles de La Torre et Horadada. Nous rejoignons alors l’entrée du parc. Comme il s’agit d'un vaste espace de 25 hectares, un train touristique, « Magdaleno », est à la disposition des personnes ne souhaitant pas marcher. Pour notre part, nous choisissons de découvrir la péninsule à pied. Nous longeons la plage de Los Bikinis pour rejoindre l’embarcadère royal puis le phare de la Cerda. Si nous poursuivons notre chemin en contournant la péninsule, nous débouchons sur une esplanade qui nous conduit jusqu’au plus beau monument de Santander : le palais de la Magdalena, qui est également le point culminant de ces jardins. Nous ne manquons pas de faire une photo de ce majestueux palais royal et du panorama qui s’offre à nous sur Santander. Dans notre descente, nous contemplons les trois caravelles offertes par un marin à la ville (il s’agirait, dit-on, de répliques de celles de Christophe Colomb) et un amusant mini-zoo où nous pouvons voir des phoques, pingouins ou otaries nageant dans une piscine naturelle d’eau de mer. Ce qu'il faut savoir

Pour parcourir la péninsule de la Magdalena, il est possible de louer un transporteur personnel Segway (à côté du terrain de polo et du restaurant) .

LES PLAGES D’EL SARDINERO Après cette agréable matinée, le moment est venu de se restaurer. Si nous empruntons l’avenue de la Reina Victoria et traversons les beaux jardins de San Roque, nous rejoignons la place de Italia. Là se dresse le majestueux et emblématique grand Casino, inauguré en 1916, qui semble présider la ville et participe pleinement à son atmosphère de conte de fées. Surtout en été, les nombreuses terrasses donnant sur la plage proposent d’y manger en l’agréable compagnie de la brise et de l’odeur de la mer.

Nous nous trouvons dans la zone littorale la plus populaire de Santander : El Sardinero. Après le déjeuner, une baignade sur l'une des ses magnifiques plages s’impose. Nous n’avons que l’embarras du choix : celles d’El Camello (qui doit son nom à la forme de son rocher, qui rappelle un chameau), de La Concha ou encore d’El Sardinero proprement dites (qui font plus d’un kilomètre de long). S’allonger au soleil sur son fin sable doré, contempler le paysage environnant ou faire du surf : voici nos propositions pour un après-midi qui s’avère inoubliable.

Après notre baignade, nous pouvons parcourir tranquillement la promenade maritime, faire une halte au spectaculaire belvédère des jardins de Piquío (très romantiques pour les voyageurs en couple) et poursuivre jusqu’au fond du parc de Mesones. Quelques-uns des plus beaux palais et manoirs de la ville, mais aussi les bateaux à voile, jalonnent notre itinéraire. Que demander de plus ?

Si nous avons préféré ne pas nous baigner, nous avons le temps de poursuivre notre route jusqu’au phare de Cabo Mayor, dont les 30 m de haut dominent l’autre extrémité de la ville. Empruntant l’avenue del Faro, nous débouchons sur un paysage naturel beaucoup plus sauvage, donnant sur une mer plus ouverte et des falaises impressionnantes.

Pour finir ce séjour en beauté, ne manquons pas d’assister à l’un des plus beaux moments de la journée : le coucher de soleil. Pour cela, nous revenons sur nos pas jusqu’au belvédère de la place de Italia. Assis sur un banc, nous observons ce merveilleux paysage avec, au loin, le palais royal de La Magdalena. Cette partie de la ville abrite quelques-uns des restaurants les plus distingués de la ville, où nous pouvons faire un délicieux dîner : la meilleure façon de mettre un terme à notre visite de la ville de Santander, encore baptisée « la fiancée de la mer ». Ce qu'il faut savoir

Un autobus touristique parcourt toute la partie littorale de la ville. Prenant son départ sur le paseo de Pereda, il offre un système audio en huit langues.

Dans la zone du phare de Cabo Mayor, se trouve le terrain de golf de Mataleñas, offrant un splendide panorama sur la côte. Pour les amateurs de sports, Santander possède autant d’écoles de surf que d’équitation.

Si nous avons le temps de parcourir les environs de Santander, deux excursions sont incontournables : le Parque de la Naturaleza (parc de la nature) de Cabárceno, à seulement 15 minutes et le musée d’Altamira, à 30 minutes.

Si nous avons la chance de visiter Santander au mois de juillet, nous pouvons assister à la fête des Baños de Ola (bains de vagues) qui recrée l'arrivée des premiers touristes au début du XXe siècle.




À ne pas manquer


X Passer à la version mobile