Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Vitoria


La cathédrale Santa María, une histoire de roman




Emplacement

Communauté autonome:
Pays basque

Province / Île:
Alava - Araba

Araba-Álava


Il est des lieux pleins de magie, capables d'inspirer de grands bestsellers. Vous voulez en connaître un ? Ne manquez pas de visiter la cathédrale Santa María, emblème de Vitoria, au nord de l'Espagne. Vous découvrirez l'édifice qui a inspiré l'écrivain Ken Follett pour son nouveau roman. Une merveille de l'architecture gothique, que vous pourrez visiter d'une manière très spéciale. Vous voulez en savoir plus ? Lisez la suite.

« On ne voit ça nulle part ailleurs », affirma Ken Follett après avoir contemplé à plusieurs reprises cette cathédrale de la région d'Alava (dans le Pays basque). Quelle était la cause de sa fascination ? Le fait que, depuis l'an 2000, la cathédrale Santa María est en cours de restauration et que tout le monde est invité à assister au chantier. Pourquoi ? À l'entrée de la cathédrale, un panneau porte la mention « ouvert pour cause de travaux » et des visites guidées sont organisées afin d'observer comment architectes et archéologues récupèrent les couleurs originelles et la magnifique sacristie baroque du XVIIIe siècle ou encore achèvent la crypte funéraire.

Cette visite originale, unique en son genre, suscita l'admiration de Ken Follett et lui poussa à écrire la suite de son bestseller « Les piliers de la terre ». Le résultat : « Un monde sans fin », roman inspiré, comme le reconnaît l'auteur, par la cathédrale de Vitoria. C'est pourquoi, si vous venez visiter la cathédrale, vous verrez une statue de l'écrivain gallois (la seule au monde), érigée à côté de celle-ci en gage de remerciement.

Point de mire international

Depuis le début des travaux de restauration, tous les regards sont tournés vers cette cathédrale. Ainsi, elle a été le siège de plusieurs événements importants, dont le spectacle offert par les Petits Chanteurs de Saint-Marc, qui ont interprété des chansons du film « Les choristes » à l'abri de son superbe portique. En outre, l'édifice a accueilli des pièces de théâtre et des conférences données par des personnalités littéraires comme Paulo Coelho, Arturo Pérez-Reverte et José Saramago. Les travaux de restauration de cette cathédrale ont bien mérité le prix Europa Nostra, que l'Union européenne décerne à des initiatives de conservation du patrimoine culturel.

Pour toutes ces raisons, si vous pensez venir prochainement en Espagne, nous vous recommandons vivement d'aller découvrir cette merveilleuse cathédrale. Vous serez impressionné lorsque, perché en haut d'un échafaudage, vous contemplerez de près les superbes voûtes et découvrirez des vues imprenables sur l'intérieur de l'édifice. Vous n'avez certainement jamais vu un édifice religieux sous cet angle... Ne manquez pas le déambulatoire ni le portique, l'un des plus importants d'Espagne au Moyen Âge, qui porte des reliefs représentant la Vierge et le Jugement Dernier.

Après cette expérience, si vous êtes un passionné d'art et de culture, nous vous proposons de découvrir la majestueuse ville de Vitoria au complet. Vous pouvez suivre les visites guidées des remparts, flâner au gré des rues médiévales, admirer ses palais Renaissance et ses églises, ainsi que d'autres bijoux architecturaux, comme la concathédrale María Inmaculada et la maison du cordon .

Des milliers de personnes ont déjà vécu l'ambiance particulière de cette ville et ont saisi l'opportunité exceptionnelle d'assister en direct à la reconstruction d'une cathédrale gothique. Contemplez d'en haut l'édifice qui a envoûté Ken Follett. N'attendez pas de le lire dans les livres, vivez-le en personne.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les visites guidées, consultez notre reportage : « Ouvert pour cause de travaux » : la cathédrale de Vitoria dévoile ses secrets




À ne pas manquer


X Passer à la version mobile