Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Circuit dans Avilés, architecture et modernité


Emplacement

Communauté autonome:
Asturies

Province / Île:
Asturies

Asturias
Type d’itinéraire:
Urbaine

Avilés, ville élégante et dynamique aux racines médiévales, se dresse sur la frange côtière centrale des Asturies, sur la rive gauche de la ria du même nom. La visite de la ville est toujours merveilleuse. Mais dès la nuit tombée, les lumières du centre historique sont incontournables.

Lire la suite

Place d’Espagne
Il est recommandé de commencer la visite par la place d’Espagne et l’hôtel de ville, dont la première construction date de 1670. Cette place abrite aussi l’entrée principale du palais du marquis de Ferrera, un édifice nobiliaire du XVIIe siècle transformé en hôtel de luxe. Palais de García Pumarino, chapelle Santo Cristo et parc de Ferrera
Dirigeons-nous désormais vers la rue Rivera, parmi les plus animées et typiques d’Avilés. Le chemin est ponctué du palais de García Pumarino, du XVIIe siècle, et de la chapelle Santo Cristo. À ses côtés s’étend le parc de Ferrera et son extraordinaire paysage doté d’une immense valeur écologique. Place Álvarez Acebal
La place Álvarez Acebal est notre halte suivante. Elle est bordée par le palais Balsera et l’École des arts et métiers, ainsi que par la maison municipale de la culture. Église San Nicolás de Bari, chapelle Ecce Homo et maison d’Arias de la Noceda
Au début de l’emblématique rue Galiana, célèbre pour ses arcades, prenons le temps d’admirer l’église San Nicolás de Bari, un édifice du XIIIe siècle érigé sur ordre de la communauté franciscaine. Poursuivons avec la visite de la chapelle Ecce Homo, du XIXe siècle, et par la maison d’Arias de la Noceda, de la même époque. Palais de Maqua, demeure d’Eladio Muñiz et palais de Camposagrado
Tout proche, entre les rues de la Cámara et Cabruñana, se dresse le palais de Maqua, antichambre de la tapageuse demeure de l’indiano Eladio Muñiz. Sur le chemin de la ria, le palais de Camposagrado est un bel exemple du baroque des Asturies. Chapelle Alas et église Padres Franciscanos
La chapelle Alas s’inscrit, au contraire, dans le style roman. À ses côtés, l’église Padres Franciscanos est dotée d’une fontaine encadrée par les plus hauts emblèmes d’Avilés. Ancienne église Sabugo et place du marché
Le quartier marin de Sabugo, ancien village de pêcheurs, abrite l’ancienne église de Sabugo. La prolongation vers la rue de la Cámara donne sur la singulière place du marché, un magnifique exemple de l’architecture métallique de la fin du XIXe siècle. Théâtre palais Valdés
Prenons désormais la direction de la rue du palais Valdés pour découvrir cet édifice érigé au début du XXe siècle, et aujourd’hui reconstruit. Niemeyer Centre
Concluons la visite par ce centre culturel, exemple architectural fondamental et authentique symbole de modernité. À cinq minutes de la vieille ville d’Avilés, c’est un présent de l’architecte en remerciement du prix Prince des Asturies. Ses différents espaces architecturaux accueillent de passionnantes expositions.  

Fermer



Parcours


À ne pas manquer



X Passer à la version mobile