Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies






Données de contact

Emplacement

Communauté autonome:
Pays basque

Province / Île:
Biscaye

Reserva de la Biosfera de Urdaibai

  • x

    Réserve de biosphère, reconnaissance par l'UNESCO de certains espaces naturels.

  • x

    Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, premier itinéraire culturel européen et patrimoine mondial. Lire la suite




Description

La ria biscaïenne

Dans la province de Biscaye, entre les caps de Matxitxaco et Ogoño, se déploient douze kilomètres d'étendues de sable qui ont été classées par l'UNESCO, tout comme de nombreux autres écosystèmes, réserve de la biosphère (1984). Des forêts de chênes verts côtoient des zones de végétation aquatique, ce qui rend compte de la valeur écologique de cette ria.

La ria d'Urdaibai constitue l'un des sites naturels les plus intéressants du Pays basque. Des montagnes relativement peu élevées, très escarpées cependant, donnent accès à une vallée qui débouche sur la mer Cantabrique en créant un large estuaire. La plaine cultivée se transforme en marais, tandis que sur la côte, les plages sont entrecoupées de falaises. Aussi, de nombreux biotypes et écosystèmes cohabitent-ils. En ce sens, un exemple remarquable de cette harmonie est la zone humide inscrite dans la Convention de Ramsar, classée Zone de protection spéciale des oiseaux. La diversité qui caractérise ce site se manifeste dans l'existence de forêts de chênes verts, de maquis, de landes, de rochers et de plantes aquatiques. Dans les régions où la main de l'homme est intervenue, il existe des plantations forestières, des prairies et des cultures abritant d'autres espèces animales et végétales. Parmi plus de 600 espèces que compte cette zone, les plantations de chênes verts cantabriques méritent une mention à part. En ce qui concerne la faune, la communauté la plus importante est constituée par des oiseaux, étant donné que cette zone humide est un endroit de passage pour de nombreux oiseaux migrateurs. Cette richesse ornithologique est due à la présence aussi bien d'oiseaux sédentaires que d'oiseaux qui nidifient. Plus de 300 vertébrés ont été répertoriés dans cette réserve de la biosphère. Parmi ceux-ci, mentionnons le vison d'Europe dont subsistent quelques rares exemplaires au Pays basque.

Municipalités

Biscaye (Pays basque)

Bermeo, Gernika


Type d’espace
Réserve de biosphère

Superficie
23000 hectares

Carte

Accès et environs

Informations culturelles

Vingt-deux localités ont été classées réserve de la biosphère dans leur totalité ou en partie. Le paysage est composé de centres urbains chargés d'histoire, de villages et de hameaux traditionnels.

Informations environnementales

Urdaibai compte d'intéressants écosystèmes, comme le système estuarien, le système karstique et le système côtier, composé de plages et de falaises. Ses plantations de chênes verts cantabriques revêtent une grande valeur écologique. Cette diversité de biotypes conforme un écosystème idoine pour un grand nombre d'oiseaux, de reptiles, de poissons, de mollusques, etc. Aussi, la zone des marais a-t-elle été classée Zone de protection spéciale des oiseaux dans le cadre de la Convention de Ramsar.

Renseignements sur les visites

Patronato de la Reserva de la Biosfera (Conseil de la réserve de la biosphère). Depuis Bilbao, en empruntant la route N-634 jusqu'à l'intersection avec la route BI-635, qui traverse la réserve du nord au sud, entre Amorebieta-Etxano et Bermeo. À l'ouest, la route BI-631 relie Mungia à Bermeo. Il existe d'autres routes locales qui parcourent la zone.



X Passer à la version mobile