Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies






Emplacement

Communauté autonome:
Ceuta

Ceuta

Ceuta, une cuisine de l' Atlantique et de la Méditerranée

L'Atlantique, froid, rocheux et fougueux, s'unit à Ceuta avec la Méditerranée, chaude, sablonneuse et tranquille, donnant lieu à une variété gastronomique à base de poisson très intéressante qui satisfait même le goût des plus exigeants :les paresseux turbots d'eaux profondes et sablonneuses ; les anchois argentés, si ressemblants à ceux de Malaga ; les céphalopodes – en particulier les très savoureux calmars-; les doux homards et les langoustes de la Méditerranée, de couleur claire, qui contrastent avec ceux foncés et à la saveur corsée de l'Atlantique. C'est de cet océan que proviennent les merveilleux rougets ; les blanches - quasi transparentes - crevettes roses, appelées "nadas de Padrón" la sole, le bar, le Jean Doré, le mérou, le thon, la bonite et l'espadon du Détroit ; les maquereaux, qui sont à l'origine du surnom des habitants de Ceuta, et tant d'autres espèces qui arrivent plus que fraîches sur nos tables.

Bien que Ceuta ait appartenu au Portugal pendant deux cent cinquante ans, l'Andalousie, du fait de sa proximité - en particulier les régions de Cadix et de Malaga - et sa voisine le Maroc ont laissé dans la cuisine de Ceuta leur empreinte de saveurs, d'arômes et de couleurs. A cela s'ajoute l'excellent accueil des hôteliers qui s'efforcent de satisfaire le client et font tout leur possible pour que le touriste conserve un agréable souvenir de cette ville isolée, l'incitant ainsi à y revenir.

Lire la suite

Famille du marmitako La « melva » (poisson proche de la bonite) à l'étouffée est un plat typique qui, malgré la distance qui les sépare, est apparenté au marmitako basque. Toutefois, il présente quelques différences lui conférant un caractère propre, comme l'utilisation de cumin, d'ail écrasé et d'un court-bouillon confectionné à partir de la peau et des arêtes des poissons, soigneusement filtré. Ce plat est délicieux, avec une saveur marquée, pas trop cuit afin d'éviter que la melva ne se dessèche et ne perde l'attrait de sa texture agréable. Les pommes de terre, les tomates, les poivrons, les oignons et l'huile d'olive sont les autres ingrédients accompagnant ce poisson dont le résultat final ressemble au plat basque.

Recettes à base de poisson Le thon de madrague est exquis. Quelques heures après avoir été pêché, il vous est servi en terrine, avec un sauté de poivrons et d'oignons, accompagné de sauce tomate aromatisée d'épices moulues lui conférant une saveur exotique d'origine maure que vous n'êtes pas prêts d'oublier.
Le gâteau de thon de Ceuta se prépare au bain-marie. Le poisson est finement émietté et mélangé à de la laitue, des œufs durs, des poivrons « morrones » et de la mie de pain, le tout haché menu et assaisonné de poivre noir et blanc. Il est épaissi avec des oeufs battus et décoré de mayonnaise, de poivrons de la variété « morrones » coupés en lamelles, de câpres ou d'olives.
Le maquereau à la « Mar Chica » se prépare avec des tranches de maquereau, de trois centimètres d'épaisseur. Les disposer dans une terrine en terre cuite. Ajouter des carottes, des oignons blancs, des poivrons, du vin blanc, de l'huile, du safran, du vinaigre, du cumin, du laurier et du sel. Laisser cuire à feu doux.

Fruits et desserts Selon la saison, vous trouverez en provenance du Maroc voisin, de petits abricots délicieux, des poires et des pommes, compactes, fermes et savoureuses, du raisin très sucré, des pastèques, des melons, des grenades... et tout type de fruits, dont la chair a la saveur des terres non irriguées.
Les « tresses d'Augustine » (trenzas de Agustina) se préparent à partir d'une pâte à base de farine, de sucre, d'œufs, d'huile et de zestes de citron, d'orange et de mandarine et d'un verre d'anis. Cette pâte est ensuite tressée, frite et trempée dans du miel jusqu'à ce qu'il soit absorbé. Elles sont ensuite garnies d'amandes pilées, de pignons, de fruits confits, de copeaux de chocolat et, parfois, de crème pâtissière. Elles sont délicieuses.
Le restaurant Silva, est une référence gastronomique incontournable dans la ville. Vous pourrez y déguster une carte variée de poissons et de fruits de mer, ainsi que toute la cuisine typique de Ceuta.

Fermer



X Passer à la version mobile