Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Valldemossa

Emplacement

Communauté autonome:
Baléares

Province / Île:
Majorque

Mallorca

Entre la sierra de Tramuntana et la Méditerranée, se trouve le site de Valldemossa, situé à quelques kilomètres de la « Costa Nord ». La ville, au tracé soigné, est jalonnée de rues escarpées, de façades en pierre et de constructions religieuses intéressantes. le tout est entouré d'une épaisse végétation. Les montagnes de cette région font rapidement place à des plages et des calanques où accostent toutes sortes d'embarcations. Le port de Valldemossa conserve le charme de son ancien port de pêche. Les spécialités culinaires traditionnelles sont élaborées à base de poissons frais et de produits du terroir.

Lire la suite

Le site de Valldemossa, situé à quelque 400 mètres au-dessus du niveau de la mer en pleine vallée de la Sierra de Tramuntana, n'est qu'à 17 kilomètres de Palma. Une partie de ses maisons en pierre s'étend sur le versant de la colline. Les rues en pente mènent à des miradors naturels offrant une vue imprenable sur la région. Le site est entouré de forêts épaisses où abondent les oliviers et les amandiers. Ceux-ci profitent des nombreuses sources qui coulent à cet endroit. La couleur verte des portes et des fenêtres des demeures contraste avec la sobriété de la pierre. De cette même couleur verte sont les azulejos qui recouvrent le clocher de La Chartreuse, probablement la construction la plus impressionnante de l'endroit. Cet ancien monastère, bâti pour servir de résidence à Jaime II, fut habité par les pères chartreux entre 1399 et 1835. Son patrimoine historique se compose de cloîtres, de cellules, de jardins et de musées. On y trouve des reliques ayant appartenu à deux hôtes illustres : Frédéric Chopin et George Sand : des écrits, des partitions, du mobilier, de la correspondance liée à leur séjour sur l'île ainsi qu'un piano « Pleyel ». L'été, des concerts sont organisés dans le cloître et dans les jardins de La Chartreuse, en souvenir de l'illustre compositeur polonais. Le Musée municipalParmi les dépendances de cette construction religieuse, citons l'ancienne pharmacie et l'église, dont les fresques recouvrant les voûtes sont l'œuvre de Miguel Bayeu, beau-frère de Goya. Le site abrite aussi le Musée municipal. Sa collection possède une ancienne imprimerie Guasp et quelques-unes de ses 1450 planches xylographiques. Il expose également des pièces hétéroclites réunies par l'archiduc Luis Salvador d'Autriche (XIXe-XXe siècles). On y trouve également une pinacothèque dont le thème central est la sierra de Tramuntana. Une salle consacrée à l'art contemporain expose des oeuvres de Miró, Picasso et Tápies, entre autres artistes célèbres. Outre le clocher de La Chartreuse, une deuxième tour surplombe les toits de cette localité majorquine : celle de l'église paroissiale de San Bartolomé, qui date du XIIIe siècle. Cependant, la galerie qui longe cet édifice est postérieure à cette date. C'est aussi à Valldemossa que se trouve la maison natale de sainte Catherine Thomas, née dans cette localité. Toutefois, son corps pur soit est conservé au couvent des Canonesas Agustinas de Santa Magdalena de Palma. L'ancienne chartreuse, le palais del Rey Sancho, possède également un donjon, un cloître et une escalier d'accès, qui présentent un grand intérêt historique. Cette ancienne résidence royale a jadis accueilli des écrivains comme Jovellanos, Ruben Darío, Unamuno ou Azorín. Le port de ValldemossaSur le flanc de la montagne où se dresse Valldemossa, nous découvrons un petit ermitage qui offre des vues magnifiques sur le site. Le port de Valldemossa est baigné des eaux de la Méditerranée. Ce petit port de pêche possède une longue tradition marine. La côte, à cet endroit, est longée de pinèdes et de falaises, que baignent des calanques et des plages aux eaux limpide. Son Marroig, sur la pointe Na Foradada, en est un bon exemple. Un vrai paradis pour qui recherche la tranquillité et la nature. De Valldemossa, nous pouvons visiter ensuite les beaux parages de la sierra de Tramuntana et des villes comme Deià, Sóller, Banyalbufar, Santa Maria del Camí et Palma. Des oliviers et des amandiers s'insèrent entre les anciennes demeures majorquines en pierre. Le site de Deià est bâti sur le flanc d'une petite colline avec vue sur la Méditerranée. Sóller possède de belles demeures et des hôtels particuliers dans un décor d'orangers. Un train à l'ancienne nous conduira au port de Sóller, un endroit idéal pour déguster les spécialités majorquines, élaborées à base de poisson et de fruits de mer d'une fraîcheur incomparable. À Banyabufar, les rochers arrivent jusqu'au rivage. On y admirera les cultures en terrasses, caractéristiques des terrains abrupts. À l'intérieur de l'île, on pourra visiter Santa Maria del Camí, fondée au Ier siècle av. J.-C. par les Romains. Elle possède un artisanat très intéressant composé d'articles en fer forgé, de céramique, de broderies, etc.Palma de MajorquePalma est une ville incontournable. La capitale de l'île de Majorque, haut lieu du tourisme, renferme un joli centre historique profondément imprégné de son passé. La cathédrale, le palais de la Almudaina, la halle et la plaza Mayor sont quelques-uns des endroits à visiter. De beaux monuments s'insèrent dans un décor de barques de pêche, de pinèdes et de palmiers. Dans tous ces endroits, nous pourrons déguster la cuisine baléare, reflet fidèle de la cuisine méditerranéenne. Les produits d'appellation d'origine, comme la « sobrasada », le fromage de Mahón et les vins de Binissalem-Mallorca viennent s'ajouter aux spécialités régionales. Le « tumbet » (spécialité à base de pommes de terre, de poivrons frits et d'aubergines avec une sauce tomate), les plats de riz au poisson ou le « pa amb oli » (tranche de pain à l'huile d'olive et aux tomates) constituent des mets typiques à ne pas manquer. Les Baléares nous offrent une variété de produits impressionnante : gibier, poisson, fruits de mer, fruits, légumes. En dessert, rien de tel qu'un morceau d' « ensaimada » (pâtisserie en forme de spirale) suivi d'une liqueur typique (« palo », gin ou aux herbes).

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile