Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Monastère de San Juan de Duero. Soria

Emplacement

Communauté autonome:
Castille-León

Province / Île:
Soria

Soria

Soria s'élève dans un site naturel où coule la rivière Duero. Cette ville abrite une riche architecture romane dans ses rues médiévales et de splendides représentations d'architecture civile.

Lire la suite

L'histoire de Soria est liée à l'occupation celtibère de sa ville voisine, Numancia, dont les habitants se défendèrent héroïquement contre le siège de l'Empire romain (II av. J. C.). Plus tard, à cause de sa situation stratégique, la région fut l'objet d'une bataille entre Chrétiens et Musulmans (IX siècle). Après son intégration à la Couronne de Castille, Soria vécut une période de splendeurs sous le règne d'Alfonso VIII (XIIe et XIIIe siècles) et resta pendant tout le Moyen-Age un important centre manufacturier avec sa production de laine.Soria conserve un héritage roman important présent dans son dédale de rues médiévales. Dans le centre historique se trouve l'un des lieux de culte les plus importants de la ville, l'église de Santo Domingo, une très belle construction du XIIe siècle dont le portail est considéré comme l'un des plus beaux de l'art roman.A l'est de la ville, près de la rivière Duero, vous trouverez la Concathédrale de San Pedro. Edifiée à la fin du XIIe siècle et reconstruite au cours du XVIe siècle, elle possède un portail renaissance et trois nefs gothiques. A l'intérieur, vous pourrez admirer de beaux retables, comme le tryptique flamand de la Crucifixion. Les cloîtres, déclarés Monument national, se caractérisent par leurs arcades en plein cintre appuyées sur des colonnes où sont représentées diverses scènes allégoriques.Parmi les édifices religieux romans, remarquons particulièrement l'église de Santa María la Mayor, avec son portail roman et celle de San Juan de Rabanera. Ce lieu de culte du XIIe siècle, montre certaines influences byzantines. A l'intérieur, vous pourrez apprécier cette tendance orientalisante dans l'abside. Un retable réalisé par le sculpteur Francisco de Ágreda et le peintre Baltanás attire également l'attention.La plaza Mayor, de style castillan, est flanquée de divers édifices intéressants : la Maison de los Doce linajes (XVIIe siècle), actuellement occupée par la mairie, l'ancienne maison consistoriale et la Tour de Doña Urraca. En parcourant les rues de la vieille ville, vous découvrirez de nobles constructions comme le Palais de los Ríos y Salcedo, et celui des Comtes de Gómara (XVIe siècle), ce dernier étant déclaré Monument national, véritable joyau de l'architecture civile de Soria. Le Tribunal provincial siège dans cet édifice renaissance duquel vous pourrez admirer la façade en pierre et la grande tour quadrangulaire. L'Alameda de Cervantes constitue la principale promenade de la ville, on y trouve l'ermitage de la Soledad. A l'intérieur se trouve le Christ del Humilladero (du Calvaire), sculpture en bois du XVIe siècle attribuée à Juan de Juni.Ne manquez pas de visiter le Musée Numantino, qui vous permettra de connaître les origines de la ville et le passé de la province grâce à une collection de pièces provenant de différents sites archéologiques. Son fond est constitué de nombreux types d'objets qui vont depuis le Paléolithique jusqu'au Moyen-Age, en passant par du mobilier funéraire de l'époque celtibère ou des céramiques de Numance.Aux alentours de la ville s'étendent les rives du Duero, dont les merveilleux paysages furent la source d'inspiration d'artistes et poètes espagnols comme Antonio Machado. Vous pourrez y découvrir le Monastère de San Juan de Duero, où a résidé l'ancien Ordre des Hospitalarios de Jérusalem. Il a conservé les arcades de son cloître, dont la construction, qui remonte au XIIIe siècle, reflète l'influence musulmane sur le style roman. Proche de ce monastère, sur la rive gauche de la rivière, se trouve l'ermitage baroque creusé dans la roche de San Saturio, patron de la ville. Ce petit lieu de culte du XVIIIe siècle présente un plan octogonal et à l'intérieur il est dominé par un autel de style baroque.Gastronomie La gastronomie de Soria se caractérise par les produits de la viande de porc et l'agneau au four. Elle propose également d'autres plats traditionnels comme les « migas » (à base de pain, ail et porc) et la « caldereta » (ragoût d'agneau). Le beurre est l'un des produits artisanaux les plus typiques de Soria.Pour vous loger, retenez le Parador de Tourisme, situé dans le Parc del Castillo, sur la colline où se trouvait anciennement la forteresse médiévale. Vous pourrez y jouir d'une des meilleures vues panoramiques sur la ville et la rivière.La province de Soria nous propose d'intéressantes routes nous permettant de jouir de magnifiques paysages et d'un important héritage historique et artistique. La Route del Duero nous permettra également de connaître des villes situées sur les rives du Duero. A Almazán, Berlanga del Duero, Burgo de Osma ou San Esteban de Gormaz nous pourrons connaître mieux le passé médiéval de la région. Le Cañón del Río Lobos est un lieu où nature et art s'unissent. Les rives du Jalón nous permettront, elles, de découvrir Medinaceli, Arcos de Jalón ou Santa María de la Huerta, villes possédant d'intéressantes constructions romanes et gothiques. La Route del Moncayo y las Icnitas nous conduira à Numancia, ancienne ville fortifiée celtibère, à San Pedro Manrique y Ágreda, ville où les cultures arabe, juive et chrétienne cohabitèrent durant tout le Moyen-Age. La Route de los Pinares y Urbión nous proposent d'intéressants exemples d'architecture traditionnelle comme c'est le cas à Vinuesa, à Salduero ou Duruelo de la Sierra. Là, vous pourrez monter au Pico Urbión (2.226 m.), à travers des bois de pins et hêtres.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile