Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Emplacement

Communauté autonome:
Asturies

Province / Île:
Asturies

Asturias

  • x

    Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, premier itinéraire culturel européen et patrimoine mondial. Lire la suite


L'urbanisme de Ribadesella est dicté par un pont qui divise son port de pêche en deux. Chaque premier samedi du mois d'août, ce même pont marque la ligne d'arrivée de la fête la plus représentative des Asturies : la descente du Sella en canoë-kayak. D'autre part, sa vieille ville a été déclarée bien d'intérêt culturel.

La ville de Ribadesella, fondée par Alphonse X le Sage au XIIIe siècle, présente un étonnant mélange d'urbanisme médiéval et d'architecture moderniste, sans oublier de superbes plages. La localité comporte deux parties clairement différenciées : l'est, où se trouve la vieille ville, et l'ouest, qui abrite la grotte de Tito Bustillo, l'un des joyaux de l'art rupestre en Europe. Semblable à celle d'Altamira, elle offre un spectacle extraordinaire, non seulement pour ses stalactites, mais aussi pour ses peintures. En été, il est recommandé d'arriver très tôt le matin pour pouvoir la visiter. Le site propose aussi un musée exposant les résultats des fouilles réalisées dans la zone. Dans la vieille ville mentionnons, entre autres monuments, les églises Santa María de Junco et San Esteban de Leces, d'origine romane, la chapelle gothique Santa Ana (XVe) et l'ermitage Renaissance Nuestra Señora de Guía (XVIe). L'hôtel de ville, de style Renaissance et plateresque, et les nombreuses maisons nobles des XVIIe et XVIIIe siècles, sont quant à eux d'excellents exemples d'architecture civile. Au tournant du XXe siècle, un grand nombre de manoirs romantiques, modernistes et éclectiques virent le jour dans le faubourg moderne de la plage Santa Marina, dont la Villa Rosario, une œuvre moderniste de la riche bourgeoisie « indiana ».   




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile