Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Puerto del Rosario

Emplacement

Communauté autonome:
Canaries

Province / Île:
Fuerteventura

Fuerteventura

Baigné par les eaux turquoises et cristallines de l'Atlantique, Puerto del Rosario est une ville commerçante qui attire le visiteur à plus d'un titre. La capitale de Fuerteventura est une ville soignée aux maisons blanches. Son port a une grande importance et son front de mer est très pittoresque. Elle est entourée d'autres localités très typiques et son littoral est pourvu des installations les plus modernes et les plus appropriées pour la pratique de la planche à voile.

Lire la suite

Puerto del Rosario naquit à la fin du XVIIIe siècle en tant que petit village d'éleveurs. Elle se déploya autour de la baie telle que nous la connaissons aujourd'hui. Cette ville, appelée alors « Puerto de Cabras », devint vers la moitié du XVIIIe siècle un port commercial prospère, ce qui contribua à la déclarer, en 1860, capitale de Fuerteventura, qui était jusqu'alors Betancuria.Aisément accessible par voie maritime et aérienne, Puerto del Rosario est aujourd'hui la principale voie d'accès à l'île. Parmi les nombreux attraits de cette ville, mentionnons ses températures agréables toute l'année et ses plages accueillantes, comme celles de Puerto Lajas, Jarugo et Playa Blanca. Cette dernière dispose d'infrastructures modernes, dont des hôtels, des restaurants, des boutiques et des installations sportives. Ces plages sont idéales pour la pratique du surf, de la planche à voile, de la navigation à voile, de la plongée sous-marine ou de la pêche sportive. Culture et patrimoineLes rues blanches et lumineuses de la vieille ville de Puerto del Rosario sont bordées d'édifices remarquables, comme l'église de Nuestra Señora del Rosario et la maison-musée de Miguel de Unamuno, établie dans une demeure du XIXe siècle. Dans cette maison où vécut le célèbre écrivain espagnol, sont exposées des photos, des meubles du début du XXe siècle et d'autres effets de cette époque. Le front de mer est un autre pôle d'attraction de la ville : ses sculptures d'escargots réalisées par l'artiste canarien Juan Bordes l'ont transformé en un véritable musée en plein air. Les environsAprès avoir quitté la capitale, l'île de Fuerteventura nous réserve encore de nombreuses surprises. D'une part, l'aridité de ses sols a entraîné la formation de précipices et d'autre part, son littoral est jalonné de plages paradisiaques de sable fin et de dunes magnifiques faisant face aux eaux turquoises de l'océan. La mer est précisément l'atout majeur de l'île, non seulement en raison de la formidable richesse biologique de ses fonds marins, mais aussi parce que ses eaux sont particulièrement propices à la pratique de la navigation à voile et, surtout, de la planche à voile, un sport qui, chaque année, attire des milliers d'amateurs et de professionnels. L'île de Fuerteventura abrite plusieurs villes touristiques. À l'extrême nord, nous trouvons Corralejo, avec sa longue plage garnie de dunes. Au centre de l'île, à quelques kilomètres seulement de la capitale, nous pouvons visiter Caleta de Fustes. Mais c'est plus au sud, sur la presqu'île de Jandía, que se concentre la plus grande infrastructure touristique de l'île. C'est le cas à Costa Calma, une ville située au bord de la plage de Sotavento, et à Morro Jable. Ces deux localités touristiques disposent d'écoles où tout vacancier qui le désire peut s'initier à la planche à voile et à d'autres disciplines nautiques telles que le surf et la plongée sous-marine.Le faible nombre d'habitants sur l'île a favorisé la préservation d'écosystèmes pratiquement vierges, comme le parc naturel de Corralejo, au nord-est de l'île, qui renferme d'immenses dunes côtières. En face de celui-ci, nous trouvons le parc naturel del Islote de Lobos, avec son précieux habitat composé de nombreuses espèces végétales autochtones. Enfin, au sud, se trouve le parc naturel de Jandía, un espace abritant également de nombreuses espèces animales et végétales insulaires. GastronomieLa gastronomie insulaire se base sur les produits du terroir et sur le poisson frais pêché le long de ses côtes. On peut déguster d'excellentes poissons comme le scare, le chincharre ou le dente, servis frits, grillés ou marinés. Les plats de viande les plus réputés sont le baifo asado (cabri rôti) et le porc au four ou mariné. Sans oublier bien sûr les autres spécialités traditionnelles de l'île que sont le puchero canario (un ragoût typique) et les papas arrugadas (petites pommes de terre ridées cuites avec la peau) accompagnées de mojos (sauces typiques). Le queso majorero (fromage de Fuenteventura), élaboré à base de lait de brebis, est très renommé et jouit même de sa propre appellation d'origine contrôlée. Les seuls vins de la province sont produits sur l'île voisine de Lanzarote. En particulier, ces vins A.O.C. sont obtenus avec le cépage de Malvoisie, qui donne un vin blanc délicieusement doux.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement