Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Château des Templiers

Emplacement

Communauté autonome:
Castille-León

Province / Île:
León

León

  • x

    Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, premier itinéraire culturel européen et patrimoine mondial. Lire la suite


Ponferrada, la capitale de la région du Bierzo, est l'une des étapes principales du Chemin de Saint Jacques de Compostelle passant par la province de León. La vieille ville de Ponferrada s'étend au pied d'un imposant château fondé par les Templiers.

Lire la suite

Les origines de Ponferrada remontent à l'époque romaine, alors citadelle. À partir du XIe siècle, avec l'essor que connurent les pèlerinages à Saint Jacques de Compostelle, surgit une bourgade du nom de Pons Ferrata, située sur la route même du Chemin de Saint Jacques de Compostelle. Elle reçut ce nom du pont en fer qui la traversait. En 1178, le roi de León, Fernando II, plaça cette florissante bourgade sous la protection de l'Ordre du Temple. Les Templiers se servirent des remparts romains originaux pour y construire un château. Ce château, dans lequel ils s'établirent, protégeait les pèlerins. Ceci favorisa la croissance démographique et le développement commercial de la zone. Le châteauLe château surplombe le Sil et domine la vieille ville. La construction de cette forteresse médiévale, au plan polygonal, débuta vers la fin du XIIe siècle. On y accède du côté sud, en franchissant un pont-levis qui surplombe le fossé. La façade principale est flanquée de deux grosses tours reliées entre elles par un double arc en plein cintre. Plusieurs pièces entourent un grand patio intérieur, comme la salle d'armes et les écuries, sans oublier le donjon et d'autres salles, comme celles de Malpica, de Cabrera, de Malvecino, etc.Au pied du château, s'étend la vieille ville, à laquelle on accède par la calle del Reloj. C'est le long de cette rue que se dresse la tour de l'horloge, construite sous le règne de Charles Ier, au XVIe siècle, sur l'une des portes des anciens remparts. À côté de la tour de l'horloge, nous trouvons le couvent des Madres Concepcionistas. Cet édifice, à deux étages, fut construit en maçonnerie sèche par Francisco Samper à partir de 1565. Nous y remarquons sa façade, qui renferme une niche contenant l'image de la Purísima Concepción.La fin de cette rue nous conduit à la plaza de la Encina, un lieu traditionnel de transactions commerciales. Sur cette place se dresse la basilique de la Encina, l'une des œuvres religieuses les plus intéressantes de la ville. Elle fut construite en style Renaissance en 1573, alors que sa tour baroque, construite par après, date de 1614. À l'intérieur, outre la sculpture de la Virgen de la Encina, nous pouvons admirer quelques retables, dont celui du maître-autel, réalisé par Mateo Flores au XVIIe siècle.Dans la partie basse de la vieille ville, nous découvrons l'Hospital de la Reina, de style Renaissance, et l'église baroque de San Andrés, laquelle abrite un Cristo de los Templarios.Le Museo del BierzoLe Museo del Bierzo, situé dans la calle del Reloj, occupe l'ancienne prison de la ville. Une petite visite s'impose. On y découvre de nombreux témoignages du patrimoine historique de Ponferrada et de sa région, qu'il s'agisse d'objets, d'outils et œuvres d'art en tout genre. Le rez-de-chaussée, consacré aux implantation primitives depuis le Paléolithique inférieur jusqu'à la fin de l'époque romaine, présente une collection d'ustensiles en pierre et de pièces de céramique, entre autres. Remarquons également, correspondant à cette période, une salle consacrée aux villes fortifiées, à savoir de petits centres urbains préromains, très nombreux dans toute la région. Du Moyen Âge, le musée conserve une intéressante collection de sculptures, de peintures et de pièces d'orfèvrerie. Cette exposition reflète également les transformations socioéconomiques qu'a connues le Bierzo au cours des derniers siècles, en particulier l'essor de l'industrie minière. La visite du musée se termine par les salles présentant différents aspects de la région, comme le paysage, la faune ou la flore. Ponferrada possède un autre joyau architectural, situé à l'extérieur de la ville. Il s'agit de l'église de Santo Tomás de las Ollas, de style mozarabe, construite au Xe siècle. Construite sur plan rectangulaire, elle présente un portail de style roman (XIIe s.). À l'intérieur, remarquons le chœur, un ensemble original composé de neuf arcs outrepassés et dont le niveau supérieur est surmonté d'un polygone irrégulier à onze côtés. Les environs et la gastronomieOn découvrira autour de Ponferrada d'autres endroits intéressants. L'un d'entre eux est le monastère de San Pedro de Montes, construit au VIIe siècle et restauré à plusieurs reprises. Remarquons l'église monacale de style roman avec quelques ajouts du dix-huitième siècle. Il est construit sur plan en basilique, avec trois nefs, et conserve à l'intérieur plusieurs retables et images.À quelques kilomètres au sud, se trouve l'église de Santiago de Peñalba, qui fait partie du monastère fondé par San Genadio au IXe siècle. L'église, de style mozarabe, possède une seul nef avec deux chapelles annexes reliées par des arcs outrepassés. Ponferrada est une des étapes du situé le long du Chemin de Saint Jacques de Compostelle, qui traverse la province de León et passe par des endroits tels que l'Hospital de Órbigo, Astorga, Cacabelos, le monastère de San Miguel de las Dueñas et Villafranca del Bierzo. Dans cette localité, le parador accueille les voyageurs.La province de León possède sur son territoire l'un des plus beaux sites naturels de toute la cordillère cantabrique : le parc national des Picos de Europa, qui traverse également le territoire des Asturies et de la Cantabrie. La Ruta del Cares ou le Naranco de Bulnes offrent à la vue des visiteurs des paysages parmi les plus spectaculaires des Picos de Europa. Las Médulas, classées Patrimoine mondial, présentent un paysage singulier de terre rougeâtre, nous ramenant à l'époque où les Romains réalisaient l'extraction de l'or, ce dès le Ier siècle av. J.-C.En tant que capitale du Bierzo, Ponferrada est une formidable vitrine de ce qui se fait de mieux dans la région sur le plan gastronomique. Mentionnons le botillo : un saucisson de porc assaisonné de paprika et fumé que l'on sert avec des cachelos (pommes de terre bouillies) et des légumes. Ce plat se doit d'être accompagné de vins du Bierzo, qui possèdent leur propre appellation d'origine.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile