Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Murcia

Emplacement

Communauté autonome:
Murcie

Province / Île:
Murcie

Murcia

Une chaîne de montagnes entoure la plaine sur laquelle se déploie Murcie, une ville d'origine arabe dont l'existence est étroitement liée à la plaine fertile bordant le Segura. Les rues de la vieille ville portent le nom des corps de métier qui y étaient établies. Dominant l'ensemble, la tour de la cathédrale est l'un des symboles de Murcie.

Lire la suite

Même si la région est peuplée depuis plus de 2 000 ans, la fondation de la ville de Murcie date de l’an 831, lorsque l’émir de Cordoue, Abd al-Rahman II, ordonna la construction d’une ville fortifiée sur les bords du Segura pour en faire la capitale de la province califale.

Mursiya, de son nom arabe, commence alors à prendre de l’importance, jusqu’à son incorporation au Royaume de Castille au XIIIe siècle. La ville conserve aujourd’hui de nombreux témoignages de son passé arabe. Les vestiges de l’Almunia Real ou seconde résidence des rois arabes, à environ cinq kilomètres au nord de Murcie, en sont l’un des plus beaux exemples. Le musée Santa Clara permet de contempler de nombreux objets provenant de ce site. Des restes de la muraille islamique sont également visibles en plusieurs endroits des plus vieux quartiers de Murcie.

Le centre historique s’étend sur les bords du Segura. Ses rues ont aujourd’hui conservé les noms des corps de métiers qui y exerçaient autrefois leur activité : Platería, Trapería ou encore Vidrieros.

La place Cardenal Belluga réunit deux des joyaux de l’architecture de la ville de Murcie : le palais épiscopal (XVIIIe), à la façade rococo et au patio churrigueresque, et la cathédrale. Cette dernière, dont la construction commença à la fin du XIVe siècle, montre un amalgame de styles différents. L’extérieur est caractérisé par sa façade baroque, d’une grande richesse sculpturale, et sa formidable tour de 92 mètres de haut, tandis que l’intérieur est marqué par la chapelle de Los Vélez, un magnifique exemple du gothique fleuri.

Le baroque de Murcie est largement représenté dans des édifices religieux tels que l’église de la Merced, datant du XVIe et reconstruite au XVIIIe, l’église-couvent Santa Ana, mais aussi les églises Santo Domingo, San Nicolás ou encore San Miguel.

Dans la ville, certains immeubles du XIXe sont également dignes de mention. L’hôtel de ville, le théâtre Romea et le casino, avec sa façade néoclassique et son joli patio de facture arabe, en sont les plus fiers représentants.

Les quartiers San Pedro, Santa Catalina et les environs de la place de Las Flores offrent quelques-uns des endroits les plus pittoresques de la capitale de région. Une agréable promenade qui peut s’achever sur le joli Paseo del Malecón qui trace le lien d’union entre la ville et la huerta.

Murcie est également riche en musées et salles d’expositions. Le musée de la cathédrale abrite un spectaculaire ostensoir de procession de Tolède, tandis que le musée Salzillo contient une précieuse collection de sculptures de procession de cet artiste emblématique du XVIIIe. Le musée archéologique, quant à lui, permet de retrouver les traces des différentes cultures ayant peuplé ces terres, par exemple à travers le trésor de la Finca Pinta, composé de pièces de monnaies musulmanes et chrétiennes. Le musée provincial des beaux-arts, quant à lui, expose entre autres des œuvres de Giordano et Madrazo. La liste des musées est longue, mais les plus importants sont ceux de Santa Clara, de la ville, de San Juan de Dios, de la science et de l’eau, et des moulins à eau, ou encore le centre d’artisanat et le musée taurin.

Fêtes, gastronomie et environs Parmi les festivités et les célébrations populaires de la capitale de Murcie, citons la Semaine Sainte, pendant laquelle il vaut la peine d'assister à la procession des « salzillos », le matin du vendredi Saint. Dans le cadre des fêtes du printemps, les funérailles de la sardine, déclarées d'intérêt touristique international, sont marquées par un spectaculaire défilé de chars.

Mais l’une des traditions les plus profondes de la ville est sans aucun doute le Bando de la Huerta, qui se tient chaque mardi de Pâques depuis plus d’un siècle et demi. Il s’agit en réalité d’un hommage à la gastronomie et au folklore régionaux, à travers des défilés, des spectacles en costumes régionaux, la dégustation de produits typiques et la lecture de poèmes en « panocho » (langage caractéristique de la huerta). Une autre fête populaire est la Romería de la Virgen de la Fuensanta, dans laquelle la Vierge est conduite en procession entre la cathédrale et son sanctuaire, à cinq kilomètres de Murcie.

La gastronomie de Murcie repose sur les excellents fruits et légumes produits par la huerta. Ces délicieuses matières premières permettent d’élaborer des plats typiques comme le pisto huertano (ratatouille à base de poivrons, oignons et tomates), le potage aux pois chiches et aux bettes ou encore le zarangollo (œufs brouillés aux courgettes et aux oignons). Les vins à appellation contrôlée de la région viennent accompagner le tout : Bullas, Yecla et Jumillla.

L’un des principaux attraits touristique de Murcie est son littoral, connu sous le nom de Costa Cálida. Ses quelques 250 kilomètres de côte se distribuent entre la Mar Menor et la Méditerranée pour offrir une infinité de plages où pratiquer tous types de sports nautiques : voile, planche à voile, kayak, ski nautique, plongée sous-marine, etc. Águilas et Mazarrón possèdent quelques-uns des plus beaux fonds marins du pays. Leur transparence et leur visibilité permettent de découvrir la flore et la faune aquatiques, à un endroit où il n’est pas rare de rencontrer des épaves englouties. Carthagène est également un centre d’intérêt touristique où il est possible de profiter du littoral et d’un intéressant héritage historique, mais aussi de visiter le musée national d’archéologie sous-marine.

Tout près de Carthagène, se trouve la Manga del Mar Menor, l'un des principaux centres touristiques de la Costa Cálida. Il s'agit d'une zone très singulière, puisque constituée par une bande de terre étroite s'étendant sur une longueur approximative de 24 kilomètres (depuis la localité de La Punta del Mojón jusqu'à Cabo de Palos), entre la mer Méditerranée et la grande lagune de la Mar Menor. Si vous aimez les sports aquatiques, sa station nautique vous propose une offre complète d'infrastructures et de services, y compris la location du matériel mais aussi des cours ou la réservation de votre hébergement. La Manga del Mar Menor peut aussi être considérée comme un centre de beauté naturelle, grâce aux excellentes propriétés thérapeutiques de ses fameuses boues marines.

L’intérieur de la province, quant à lui, regorge de localités chargées d’histoire comme Caravaca de la Cruz ou Lorca. Cette dernière est marquée par l’abondance de son architecture baroque, que l’on retrouve dans ses églises paroissiales, ses couvents, ses maisons blasonnées et ses palais. L’église collégiale San Patricio et le château de Lorca sont classés monuments nationaux. À quelques kilomètres de la localité se trouve le Parador de Puerto Lumbreras, à mi-chemin entre le Levant et l’Andalousie, excellent point de départ pour la visite de ces deux régions.

La province de Murcie est également riche en paysages et espaces protégés, regroupés dans plusieurs parcs régionaux. Les plages de sable blond, les dunes et les petites criques désertes sur le littoral sont caractéristiques des paysages que l’on rencontre dans les parcs régionaux de Salinas y Arenales de San Pedro del Pinatar, Calblanque, Monte de las Cenizas y Peña del Águila, Cabo Cope y Puntas de Calnegre. Les sierras et vallées de l’intérieur dominent quant à elles les parcs régionaux de Sierra de Carche, Sierra de la Pila, Sierra de Espuña, et Carrascoy y El Valle : autant d’endroits parfaits pour la pratique de sports à faible impact environnemental et la découverte de la nature de la région.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile