Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Melilla

Emplacement

Communauté autonome:
Melilla

Province / Île:
Melilla

Melilla

Ville d'origine phénicienne, Melilla a été pendant des siècles un port commercial important et un bastion défensif de premier plan. La vieille ville (Ciudad Vieja) contraste avec le reste de la ville, où l'on observe de nombreuses constructions de style art nouveau.

Lire la suite

Les Phéniciens, attirés par sa position stratégique en Méditerranée, s'implantèrent sur le territoire de Melilla (qui correspond par ailleurs à son tracé actuel) au VIIe siècle av. J.-C. La ville, qui s'appelait alors Rusadir, devint un florissant port commercial. Des siècles plus tard, alors colonie romaine, elle devint un centre de communication de premier ordre. C'est sous la domination arabe que Melilla atteignit son apogée, tant sur le plan commercial que défensif. En 1497, elle passa aux mains de la couronne espagnole et devint une place forte de premier plan. Melilla la Vieja La vieille ville fortifiée est la partie la plus ancienne de Melilla (datant du XVIe siècle). On l'appelle « El Pueblo » (le village). Classée Site historique, Melilla la Vieja (la vieille ville de Melilla) était à l'origine composée de quatre citadelles reliées entre elles par des pont-levis. Derrière ses murailles épaisses et au-delà de ses fossés profonds, nous découvrons les ruelles des quartiers les plus anciens de la ville. La citadelle la plus récente se trouve dans l'alcazaba, une forteresse constituée des forts de Grande et Chica, la Victoria et Rosario (du XVIIIe s.)La seconde citadelle se dresse sur le fossé de Hornabeque. La place d'armes, où furent découverts les vestiges de l'ancienne colonie romaine, se trouve au centre de la forteresse. Nous franchissons ensuite le fossé de Santiago et arrivons à la forteresse la plus ancienne (XVIe - XVIIIe siècle). Intra-muros, la plaza de las Peñuelas est entourée de constructions remarquables, comme la chapelle gothique de Santiago. Outre cette chapelle, la citadelle abrite d'autres édifices intéressants, comme le musée de la ville, l'église de la Concepción, la plus ancienne de Melilla (XVIIe siècle) et le bastion de la Concepción, siège du musée des Armées.À partir du XIXe siècle, la ville s'agrandit et inclut trois nouveaux forts militaires dans son nouveau périmètre : le fort de Camellos, de forme circulaire, tout comme son fossé ; le fort de Cabrerizas, de forme rhomboïdale et flanquée de deux tours hexagonales et le fort de Rostrogordo, dont la forme pentagonale cache une place d'armes spacieuse..L'art nouveau à MelillaAutour du port et de l'avenida de Juan Carlos I, le nouveau quartier présente un tracé urbain où nous admirerons, parmi les nombreux commerces et autres bazars, les façades ouvragées et les balcons art nouveau.Autour de la plaza de España, se dressent des édifices de grande valeur, tels que le Palacio de la Asamblea, d'inspiration art déco, la Banque d'Espagne et le Casino militaire. Certaines constructions emblématiques de Melilla reflètent le métissage caractérisant cette « ville aux quatre cultures » (chrétienne, musulmane, juive et hindoue). La mosquée centrale, qui emprunte certains éléments architecturaux à la mosquée de Cordoue, est l'un des plus beaux lieux de culte de la ville. On peut visiter ensuite l'église du Sagrado Corazón de Jesús, située en face de la plaza de las Cuatro Culturas, puis la synagogue de Or Zaruah, au cœur de la vieille ville et, enfin, l'Oratoire hindou.La gastronomie et les environsLe long du littoral de Melilla, nous apprécierons ses jolies plages de sable fin et son port de plaisance moderne, le « Puerto XXI », établi entre l'ancien poste de chargement des minerais et la plage de San Lorenzo. Cette construction récente est pourvue de centaines de bittes d'amarrage destinées aux navires de plaisance ainsi que d'une zone commerciale et récréative. Parmi les nombreuses possibilités existantes, on peut, notamment, apprendre à naviguer à l'École de voile ou pratiquer plusieurs sports nautiques, comme le ski nautique, la planche à voile ou la plongée sous-marine.Parmi les nombreuses possibilités de logement qu'offre Melilla, nous mentionnerons son parador, situé dans le quartier de Ataque Seco, à côté du fort de la Victoria.La gastronomie de Melilla est excellente et très variée. Elle possède des caractéristiques très similaires à la cuisine régionale andalouse. Vous pourrez déguster non seulement d'excellentes fritures de poissons, de délicieux fruits de mer et des spécialités de riz, mais encore des spécialités plus exotiques : les pinchos morunos (brochettes de viande aux épices), l'harira (soupe aux légumes et à la viande) et le couscous. Au dessert, ne manquez pas de goûter aux buñuelos (beignets), au cuscús dulce (couscous sucré), aux empanadillas rellenas (friands fourrés) et aux dátiles rellenos (dattes fourrées).

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile