Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Cloître du monastère royal Santa María de Guadalupe

Emplacement

Communauté autonome:
Estrémadure

Province / Île:
Caceres

Cáceres

Guadalupe, dans la région de Las Villuercas (province de Cáceres), est un hameau historique aux rues pavées et aux maisons à l'architecture traditionnelle. Elle possède des édifices d'un grand intérêt, comme le sanctuaire-monastère de Nuestra Señora de Guadalupe, classé Patrimoine mondial. Au départ de Guadalupe, toujours dans la région de Las Villuercas, le visiteur pourra se rendre dans d'autres villes de montagne, comme Cañamero, Logrosán ou Berzocana. Parmi ses nombreux attraits, citons encore la gastronomie, simple mais succulente, qui se caractérise par l'excellente qualité de ses matières premières.

Lire la suite

Au pied de la sierra d'Altamira, La Puebla de Guadalupe est une localité riche en histoire et en monuments. Ce village traditionnel de la sierra, classé site historique-artistique, se déploya autour du sanctuaire-monastère de Nuestra Señora de Guadalupe.Inscrit en 1993 au Patrimoine mondial, le monastère fut bâti au XIVe siècle sur l'ordre du roi Alphonse XI de Castille, en guise de remerciement à la Vierge pour la victoire obtenue dans la bataille du Salado de 1340.Dès sa fondation, il devint l'un des principaux centres de pèlerinage de la Péninsule. Ce village fut aussi le théâtre d'événements importants, comme l'audience accordée par les Rois Catholiques à Christophe Colomb pour lui confier les caravelles qui lui permettraient de partir à la découverte de l'Amérique.Avant d'accéder à l'édifice, on admirera sa somptueuse façade, ornée de belles portes en bronze. L'intérieur renferme deux cloîtres, l'un gothique et l'autre de style mudéjar, où se dresse un pavillon dont le style oscille entre le gothique et le mudéjar.On ne peut manquer de visiter la sacristie du monastère, car elle abrite onze toiles de Francisco de Zurbarán. Il en va de même de la niche de la Vierge, œuvre de Lucas Jordán, qui renferme l'image de Nuestra Señora de Guadalupe, patronne d'Estrémadure.Plaza Santa María, au cœur de la ville, se dresse la fontaine des Tres Caños, qui évoque l'un des grands événements qui ont eu lieu à La Puebla : le baptême des Indiens que Colomb ramena lors de son second voyage en Amérique. Face au monastère, l'ancien hôpital de San Juan Bautista (XVe siècle) abrite de nos jours le parador. Au cours de son histoire, l'édifice a accueilli de très nombreux pèlerins qui se rendaient à Guadalupe. Il a aussi abrité une importante école de médecine fréquentée par quelques-uns des futurs médecins de la cour royale.Jouxtant cette construction, le Colegio de Infantes, où les élèves apprenaient le chant, la grammaire et la théologie, rappelle la splendeur culturelle que connut cette localité par le passé.La calle Mayor relie la partie haute à la partie basse de la ville. Elle constitue l'axe majeur d'un enchevêtrement de rues pavées bordées de maisons à l'architecture traditionnelle. Observons les balcons en bois ainsi que les portiques et les arcades. Parmi les édifices d'intérêt, citons le Colegio de Gramática et l'Ermitage de l'Humilladero (XVe siècle). Ceux-ci se situent dans les environs de la ville. Gastronomie, fêtes et les environsGuadalupe est un haut lieu de la cuisine du terroir. Ses plats se caractérisent par leur simplicité et la haute qualité de ses ingrédients : mentionnons, entre autres, les charcuteries ibériques, l' « ajoblanco » (une soupe à base d'amandes, de pain, d'huile et d'ail), les « migas » (miettes de pain frites au chorizo et au lard), le ragoût d'agneau et le poulet « a lo padre Pedro ». Les vins d'appellation d'origine Ribera del Guadiana accompagnent magistralement toutes ces recettes. Un des fêtes les plus importantes fêtes de La Puebla est celle qui se célèbre en l'honneur de la Virgen de Guadalupe, le 8 septembre. Guadalupe est le point de départ idéal pour partir à la découverte de Las Villuercas, un massif montagneux situé à l'est d'Estrémadure. Sur notre route, nous pouvons visiter de jolis villages de montagne, comme Bohonal de Ibor, Cañamero, Logrosán et Berzocana.Nous pouvons aussi nous rendre dans la région de La Vera, sur la rive du Tiétar, caractérisée par une végétation exubérante. Dans cette région, nous visiterons Hervás, le monastère de Yuste ou encore Jarandilla de La Vera, dont le château-palais est aujourd'hui en parador.Le parc national Monfragüe se situe entre Plasencia et Trujillo. Ce site naturel invite à réaliser l'une ou l'autre excursion, que ce soit à pied, à vélo ou à cheval.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile