Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Iglesia del Santo Sepulcro. Estella, Navarra

Emplacement

Communauté autonome:
Navarre

Province / Île:
Navarre

Navarra

  • x

    Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, premier itinéraire culturel européen et patrimoine mondial. Lire la suite


Sur son passage par la Navarre, le Chemin de Saint Jacques de Compostelle, classé Patrimoine mondial, nous conduit à Estella. La vieille ville médiévale d'Estella, que traverse l'Ega, possède de nombreuses constructions romanes et gothiques, qui témoignent de sa splendeur passée.

Lire la suite

La capitale de la région de Tierra Estella fut peuplée à l'origine par les Romains et les Vascons mais c'est le roi de Navarre, Sancho Ramírez, qui fonda la ville actuelle afin de protéger les nombreux pèlerins qui se rendaient à Saint Jacques de Compostelle. Le fait de se trouver sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle et d'accueillir la cour royale contribueront à l'essor économique de la ville pendant tout le Moyen Âge. L'art roman Les rues médiévales d'Estella sont bordées de constructions de style roman. Au sommet d'un grand escalier, se dresse l'église cistercienne de San Pedro de la Rúa. Les éléments romans de sa structure et de sa décoration sont clairement visibles au niveau du portail et du cloître. Les arcs en plein cintre et les motifs végétaux et figuratifs de la décoration nous conduisent aux chapiteaux historiés de son cloître, où il est agréable de se promener et d'admirer les belles représentations de scènes bibliques. On visitera ensuite le palacio de los Reyes de Navarra, connu également sous le nom de « palacio de los Duques de Granada de Ega ». Il s'agit d'un bel exemple d'architecture civile romane, une des seules de la ville. Outre ses deux étages, remarquons également le chapiteau historié représentant un épisode de la légende de Roldán, un motif peu habituel dans l'art roman. Ses autres chapiteaux sont ornés de motifs végétaux typiquement cisterciens. Il abrite actuellement le musée Gustavo de Maeztu. L'église de San Miguel possède un portail roman très typique. La figure du Christ Pantocrator (représentation du Jésus-Christ de majesté) à l'intérieur de la mandorle et les tétramorphes (figures des quatre évangélistes) en sont les éléments les plus représentatifs, caractéristiques de l'art roman tardif. Une sculpture flamande de style gothique représentant San Miguel et un retable du XVIIIe siècle sont les deux éléments les plus intéressants de l'intérieur. Quant à l'architecture gothique, signalons tout d'abord l'église del Santo Sepulcro et le couvent de Santo Domingo. Le portail de l'église del Santo Sepulcro permet d'apprécier l'évolution du roman tardif au premier gothique. Ce portail arbore douze archivoltes flanquées de deux rangées d'apôtres et un tympan orné de sculptures représentant la vie et la mort du Christ. Le couvent, pour sa part, présente une seule nef allongée. L'Ega sépare la vieille ville en deux parties, que réunit le « puente de la Cárcel » (le pont de la prison). On y observe également des palais Renaissance, comme celui de San Cristóbal (aujourd'hui maison de la culture Fray Diego de Estella) et baroques, comme le Palais de Justice. La plaza de los Fueros, au centre de la ville, accueille le marché traditionnel. On y admirera la façade néoclassique de l'église de San Juan. La place et les rues environnantes accueillent le marché médiéval, à l'occasion duquel les vendeurs s'habillent en costume d'époque et vendent leurs produits de la même manière qu'autrefois. Le couvent de Recoletas, les ruines de San Pedro de Lizarra et la basilique de Nuestra Señora del Puy valent également que l'on s'y attarde. La basilique de Nuestra Señora del Puy, érigée dans les années 1950, est une construction moderne d'inspiration gothique qui abrite une sculpture gothique en argent plaqué de la patronne de la ville. Le paseo de los Llanos, une avenue parallèle à la rivière, nous mène au couvent de Santa Clara et, sur le chemin de La Rioja, à l'église de Nuestra Señora de Rocamador.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile