Ibiza

Emplacement

Ibiza

  • x

    Patrimoine mondial, certification octroyée par l'UNESCO.


Ibiza, jadis une importante implantation phénicienne punique, renferme à l'intérieur de ses murailles, de facture Renaissance, un patrimoine intéressant hérité des différentes cultures qui la peuplèrent. Un patrimoine que nous retrouvons aussi bien dans la vieille ville de Dalt Vila que dans la nécropole d'Es Puig des Molins ou encore dans le site archéologique de Sa Caleta. La beauté d'Ibiza est encore accentuée par ses étendues de sable et ses calanques, comme Figueretes, Es Viver ou Talamanca, et son riche écosystème marin où se réfugient de nombreuses espèces animales.

Lire la suite

Ibiza a été classée au patrimoine de l'humanité par l'UNESCO en raison de ses deux atouts principaux : sa biodiversité et son patrimoine. L'antique Ibosim a été fondée par les Carthaginois en l'an 654 av. J.-C. Moins d'un siècle plus tard, elle était devenue une colonie stratégique de la Méditerranée occidentale. L'Ebusus romaine, devenue Yabisah sous le joug musulman, passa ensuite aux mains de Jacques Ier qui la conquit en 1235. Au XVIe siècle, des fortifications ont été construites pour protéger la ville des attaques constantes des pirates. Actuellement, la localité se compose des quartiers de pêcheurs de la Marina et Sa Penya, nom sous lequel est connue la ville basse, et Dalt Vila, zone monumentale située dans la partie haute, et classée au patrimoine de l'humanité. Cette dernière est entourée de murailles de style Renaissance parfaitement conservées, construites sous les règnes de Philippe II et Charles Quint. Elles ont servi de modèles pour la construction d'autres fortifications dans le Nouveau monde. La hauteur considérable de leurs bastions permet de profiter de l'une des plus belles vues sur la ville et le port qui s'étendent à leurs pieds. La ville intramuros La Porte de ses Taules est l'entrée vers l'enceinte fortifiée, avec les jalons que sont l'Hôtel de Ville, situé dans le couvent des Predicadores, l'église Santo Domingo et la chapelle Sant Salvador (située dans le Musée archéologique, sur la place de la cathédrale). La cathédrale, dont la sobre structure gothique datant du XIVe siècle a été remodelée au XVIIIe siècle, s'élève au-dessus de l'ancienne muraille arabe. Un ostensoir en argent doré est l'un des nombreux joyaux d'orfèvrerie qu'elle abrite. Le palais épiscopal, avec sa remarquable porte, s'élève également sur la place de la cathédrale. Le Castell y Almudaina, le bâtiment le plus élevé de la capitale, est un autre monument digne d'intérêt. Son donjon, d'origine chrétienne médiévale, attire immédiatement l'attention. Dans la vieille ville, il ne faut pas manquer de visiter le Musée archéologique, dans lequel est retracée la riche histoire de la ville, à travers une magnifique collection d'objets illustrant 2 000 ans d'histoire. La meilleure façon de découvrir l'architecture populaire d'Ibiza consiste à parcourir à pied les ruelles de la vieille ville, en suivant la promenade Vara de Rey pour atteindre le port, puis en longeant la zone portuaire pour arriver jusqu'au phare de Botafoc. Hormis le quartier des pêcheurs, dans la partie basse de la ville, une autre visite intéressante est la nécropole d'Es Puig des Molins, également classée au patrimoine de l'humanité, ainsi que le village phénicien de Sa Caleta. On y a découvert plus de 3 500 tombes puniques et phéniciennes. Les statuettes de la déesse Tanit et du dieu Bes sont deux des pièces principales. Les terrasses et restaurants du front de mer permettent aux visiteurs de découvrir les meilleures recettes de la gastronomie d'Ibiza. La nuit, la capitale revêt ses habits de fête, avec des cafétérias, des discothèques, des « after » et des « disc-jockeys » qui animent des fêtes exceptionnelles. Les plages et les criques d'Ibiza, notamment Figueretes, Es Viver ou Talamanca offrent non seulement du sable doré, mais aussi des fonds marins qui feront la joie des amateurs de plongée. En effet, ils abritent un grand nombre d'espèces autochtones de la Méditerranée, ainsi qu'une vie marine d'une grande diversité. Notamment, les prairies de Posidonie océanique qui couvrent ces fonds sont classées au patrimoine mondial. Ce mélange de culture et de biodiversité a valu à l'île son classement au patrimoine de l'humanité. Gastronomie et environs La gastronomie d'Ibiza associe une grande variété de spécialités des Baléares et spécifiques de l'île. Ainsi, les produits dérivés du porc occupent une place centrale, en particulier la sobrasada, une charcuterie constituée de viande hachée et épicée. La Frità de Polp et le Bollit de Peix, à base de riz et de poisson sont d'autres plats typiques de la zone. Pour le dessert, nous avons le choix entre le flaó (plat d'origine arabe à base de fromage blanc et de menthe), les orelletes, les madeleines à la pâte feuilletée et aux amandes, ou encore la frígola d'Ibiza, l'une des nombreuses liqueurs produites aux Baléares. La capitale est un bon point de départ pour découvrir l'île d'Ibiza À quelques kilomètres au nord-ouest, nous trouvons la commune de Santa Eulària des Riu, avec l'église située sur le Puig de Missa. Plus loin se trouve Portinatx, un centre touristique où l'on peut profiter des magnifiques criques et des plats de pêcheurs. Enfin, Sant Antoni de Portmanet la commune de Sant Josep abritent certaines des plus belles plages occidentales et se trouvent parmi les lieux les plus animés de l'île.

Fermer




Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile