Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Arrecife

Emplacement

Communauté autonome:
Canaries

Province / Île:
Lanzarote

Lanzarote

Arrecife, la capitale de Lanzarote, es une belle et paisible ville portuaire située sur la côte est de l'île. On respirera l'ambiance traditionnelle de certains de ses quartiers, comme celui de San Ginés. Quant aux rues de la vieille ville, elles sont très commerçantes. La vie culturelle y est très intense, les musées et les édifices historiques sont présents en très grand nombre. Du côté de la mer, les plages d'Arrecife sont superbes et les installations nautiques de qualité. D'autre part, les amateurs de golf pourront pratiquer leur sport favori en profitant d'un panorama impressionnant sur l'Atlantique.

Lire la suite

L'essor d'Arrecife en tant que ville est étroitement lié à son port et à son rayonnement commercial, ce qui lui permit d'attirer les pouvoirs politique et commercial jusqu'à devenir finalement, en 1847, la capitale de l'île au détriment de Teguise.La ville se développa autour de San Ginés, un petit quartier de pêcheurs implanté sur les bords de l'océan. Au milieu des rues traditionnelles de ce quartier marin, se dresse l'église de San Ginés. Héritière du premier ermitage érigé dans la capitale, elle fut reconstruite au XVIIe siècle, tandis que son clocher, à la forme élancée, date du XIXe siècle.Arrecife possède de remarquables constructions défensives. Sur un îlot situé en face de la vieille ville, se dresse le château de San Gabriel, construit au XVIe siècle pour se défendre des attaques continues des pirates. Classé monument national, tout comme le pont de las Bolas, il est aménagé aujourd'hui en observatoire astronomique.Non loin de là se trouve le château de San José, que le roi Charles III fit construire au sein de la baie de Naos. Ses installations accueillent le siège du musée international d'art contemporain (MIAC), où on peut contempler une précieuse collection d'œuvres du XXe siècle réalisées par des artistes aussi importants que Picasso, Miró, Chillida ou Tàpies.Les rues d'Arrecife sont jalonnées d'autres édifices aussi intéressants, comme la Casa de la Cultura « Agustín de la Hoz », une ancienne demeure nobiliaire de la moitié du XIXe siècle, et la Casa de Los Arroyo, ancienne demeure transformée en Centre scientifique culturel.Le littoralLe littoral d'Arrecife est longé par un vaste front de mer. Son origine volcanique a engendré une grande diversité naturelle au niveau surtout de ses récifs marins (arrecife en espagnol signifiant récif), mais aussi des nombreuses colonies d'oiseaux aquatiques qui nichent dans la zone. La playa del Reducto est un des sites les plus emblématiques de la ville. Cette plage est protégée par la Punta del Camello et l'îlot de Fermina.Les amateurs de sport nautique, comme la navigation à voile ou la planche à voile, profiteront des excellentes installations nautiques présentes en ville. D'autre part, à l'extérieur de la ville, les amateurs de golf pourront pratiquer leur sport favori sur un terrain à 18 trous se nichant dans un environnement volcanique chargé d'exotisme. Le terrain, adapté aux joueurs de tous niveaux, a en toile de fond un panorama impressionnant sur l'Atlantique.La gastronomie et les environsArrecife est une véritable vitrine de la gastronomie de Lanzarote. Les plats de poisson sont les spécialités locales, surtout le scare, qui se prépare en sauce ou en grillade. Il y a aussi le sancocho (sorte de pot-au-feu avec des bananes), les fruits de mer frais et le plat le plus connu des îles Canaries : les papas arrugadas (petites pommes de terre ridées cuites avec la peau), accompagnés de mojos (sauces typiques). Les fromages, jeunes ou vieux, font partie des aliments traditionnels. Pour accompagner ces délicieux mets, rien de tel qu'un bon vin d'appellation d'origine contrôlée Lanzarote, en particulier les vins aromatiques de Malvoisie. La capitale occupant une position stratégique dans l'île, il est aisé d'accéder rapidement à d'autres sites intéressants de Lanzarote. À l'extrême nord de l'île, nous trouvons Haría, un hameau niché dans une vallée fertile entourée de montagnes. Le long de la côte, nous pouvons visiter une grotte appelée la « Cueva de los Verdes » ainsi que Jameos del Agua et le Mirador del Río, deux œuvres de l'architecte natif de Lanzarote, César Manrique.Tout près de là, nous visiterons ensuite Teguise. L'ancienne capitale de Lanzarote possède un riche patrimoine historique au sein de sa vieille ville, avec de beaux exemples d'architecture traditionnelle et nobiliaire. Manrique est présent à Teguise par le biais du Jardin de cactus et la fondation qui porte son nom et qui fut également le lieu de résidence de l'artiste. Vers le sud, apparaissent de jolies villes, comme San Bartolomé, avec sa Casa del Mayor Guerra et sa Casa Ajei ; Tinajo, où on vénère la Virgen de los Dolores, patronne de l'île, dans le sanctuaire de Mancha Blanca et Yaiza, une localité entourée de sites d'origine volcanique d'une rare beauté, comme El Golfo ou Los Hervideros.Quant au littoral, il est jalonné de superbes plages et d'importants centres touristiques, comme Costa Teguise, Playa Blanca et Puerto del Carmen. Mais le plus grand attrait de l'île est sans aucun doute le parc national de Timanfaya, véritable vitrine de l'écosystème volcanique de l'île. La visite inclut une excursion en autocar sur la route « de los volcanos » à partir du centre d'accueil du parc (le « centro de visitantes »). Le parc est entouré à son tour du parc naturel « de Los Volcanes », avec son paysage de cendres et de laves volcaniques s'étendant vers la côte.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile