Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Arcos de la frontera

Emplacement

Communauté autonome:
Andalousie

Province / Île:
Cadix

Cádiz

Située sur un piton rocheux spectaculaire, Arcos de la Frontera est une ville pittoresque de la province de Cadix comprenant de nombreux éléments rappellant son héritage arabe. Sa vieille ville à été déclaré Bien d'intérêt culturel. Les tours, les églises et les splendides miradors offrant une vue sur le Guadalete sont quelques-uns des nombreux attraits qu'offre cette bourgade en plein plein cœur de la Route des Villages blancs. Mais Arcos est aussi un lieu ayant conservé fidèlement ses traditions, notamment au niveau de ses fêtes comme la Semaine sainte, ou de sa gastronomie où le porc ibérique et les produits primeurs occupent une place de choix.

Lire la suite

Elle fut peuplée dès la Préhistoire et c'est au Moyen Âge que les Arabes transformèrent la Médina Ar-kosch en une importante place forte. Plus tard, du fait de sa position stratégique, elle devint la capitale de l'un des royaumes de Taifas. Arcos de la Frontera a hérité de ce passé arabe un dédale de ruelles étroites et escarpées accolées à un promontoire rocheux au pied duquel serpente le Guadalete. La vieille ville, riche en monuments, va de la côte de Belén à la porte Matrona, seul accès encore existant des anciens remparts arabes. La place du Cabildo se trouve plein centre. Celle-ci abrite quelques-uns des édifices les plus remarquables de la ville, comme l'hôtel de ville et le château ducal, forteresse musulmane reconstruite au XVe siècle. Face à ceux-ci se dresse le Parador, situé dans l'ancienne maison du Corrégidor. Murs blanchis à la chaux, grilles et azulejos sont les éléments caractéristiques de l'édifice dont l'architecture typique andalouse s'intègre parfaitement au caractère de la cité. Avant d'abandonner la place, le visiteur pourra accéder à l'un des nombreux miradors de la localité offrant une vue panoramique impressionnante sur les environs. Dans le cadre de l'architecture sacrée, il convient de souligner la basilique Santa María de la Asunción (XIII-XIVe s.) avec sa façade gothique plateresque et sa tour néoclassique. L'édifice ainsi que le bel orgue qu'il recèle ont été classés monuments historiques et artistiques. L'église San Pedro, avec sa façade et sa tour de style baroque et celle de San Miguel, qui a été reconvertie en salle de conférences et d'expositions sont aussi remarquables. Entre le XVe et le XVIIIe s., de nombreux ordres religieux s'installèrent à Arcos de la Frontera, ce qui se reflète dans diverses constructions telles que le couvent de La Encarnación (XVIe s.), celui de La Caridad (XVIIIe s.) ou l'hôpital San Juan de Dios (XVIe s.). Tout au long de la visite, le centre historique dévoilera au visiteur la beauté de l'architecture traditionnelle régionale, avec ses maisons modestes blanchies à la chaux dont les portes ouvertes laissent entrevoir leurs patios fleuris. Vous découvrirez aussi des gentilhommières comme le palais du comte d'El Águila (XVe s.) véritable joyau où se mêlent les traditions du gothique flamboyant et le style mudéjar. Gastronomie, fêtes et environs Les zones maraîchères d'Arcos produisent d'excellents légumes et féculents utilisés dans les plats les plus typiques : le potage de bettes, l' « alboronía » (plat à base de potiron, de pois-chiches et de tomates), sans oublier les plats en sauce de viande ou de poisson. La charcuterie et le jambon ibérique, proviennent exclusivement des montagnes situées à l'intérieur des terres. Et pour couronner le tout, rien de tel qu'un vin A.O.C. de la province de Cadix comme le Xérès-Sherry et la Manzanilla de Sanlúcar de Barrameda qui sont parmi les vins espagnols les plus connus au plan international. L'une des fêtes les plus importantes d'Arcos de la Frontera est la Semaine sainte. Elle a été déclarée d'Intérêt touristique et se termine en apothéose le dimanche des Rameaux avec l' « encierro » du Taureau de l'Alléluia. Arcos de la Frontera constitue un bon point de départ pour parcourir la Route des Villages blancs, avec des localités abritant de superbes maisons blanchies à la chaux comme Ubrique, Medina Sidonia ou Vejer de la Frontera. Cette route vous conduira dans la région montagneuse de Ronda, ainsi que dans les Parcs naturels de la Sierra de Grazalema et de Los Alcornocales. La position géographique exceptionnelle d'Arcos de la Frontera vous permettra de visiter les belles localités de la Costa de la Luz, comme El Puerto de Santa María, Puerto Real (dont la vieille ville a été classée Site historique) ou Chiclana de la Frontera. Vous trouverez dans la partie la plus occidentale du littoral de la province de Cadix, Sanlúcar de Barrameda, célèbre pour sa Manzanilla A.O.C., mais aussi parce qu'elle se trouve aux portes du Parc national de Doñana, qui a été déclaré Patrimoine de l'Humanité. Nous vous recommandons aussi d'autres itinéraires culturels comme la Route du Vin qui vous conduira à Xérès (Jerez de la Frontera) et la Route bétique romaine qui parcourt les villages de la province romaine de l'Empire depuis Santiponce (Séville) jusqu'à Tarifa (Cadix) lieu idéal pour une promenade dans la vieille ville et pour pratiquer la planche à voile.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile