Emplacement

Alicante-Alacant

La ville méditerranéenne d'Alcoy se dresse au milieu des superbes paysages de deux parcs naturels : la Serra de Mariola et la Font Roja. Située à seulement 54 km d'Alicante et 105 km de Valence, elle se distingue par son patrimoine médiéval et Art nouveau, et ses ponts emblématiques. La place d'Espagne marque le centre de la ville. Dans le quartier médiéval, l'ancien hôtel de ville, le musée archéologique et celui de la fête des « Moros y Cristianos » (Maures et chrétiens) méritent une visite. Dans la direction opposée, si vous empruntez la rue San Nicolás, vous rejoindrez la ville moderniste (Art nouveau). L'agencement urbain actuel est le résultat direct de sa condition de ville pionnière de la révolution industrielle en Espagne, dont le patrimoine artistique a été rattaché à la Route européenne de l'Art nouveau. La Casa del Pavo, le Círculo Industrial, l'ancienne caserne des pompiers et le conservatoire de musique et de danse, mais aussi des exemples d'architecture industrielle comme Papeleras Reunidas et Ferrándiz y Carbonell, sont particulièrement dignes de mention. Le cimetière d'Alcoy vaut également le détour : il fait partie de la Route européenne des cimetières. Ne repartez surtout pas sans avoir dégusté sa délicieuse gastronomie : les « bajoques farcides » (poivrons farcis), la « borreta » (ragout de morue aux pommes de terre et aux épinards), la « olleta alcoyana » (sorte de cassoulet) et la « pericana » (à base de poivrons et poisson séché), mais aussi des friandises comme les « peladillas » (dragées), « torrats », « pinyonets », « nueces azucaradas » (noix) et « pasteles de carne y gloria », ou encore des liqueurs comme l'« herbero » et le « café licor », sans oublier ses « picadetes » pour prendre l'apéritif. Dans les environs d'Alcoy, de nombreuses randonnées sont possibles sur la Voie Verte, dans le Barranc del Cint, El Salt, Els Canalons ou le Racó Sant Bonaventura : des endroits parfaits pour la pratique des sports d'aventure. Fière de ses traditions, les 22, 23 et 24 avril, Alcoy célèbre ses fêtes des « Moros y Cristianos » (Maures et chrétiens) en l'honneur de son patron, saint Georges. La musique et une foule d'activités débordantes d'imagination nous transportent à nouveau au XIIIe siècle, plus précisément en l'an 1276, date de la bataille d'Alcoy.    




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile