Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Cathédrale San Juan Bautista

Emplacement

Communauté autonome:
Castille-La Manche

Province / Île:
Albacete

Albacete

La plus grande ville de Castille-La Manche est entourée de champs d'une grande valeur naturelle. C'est de là que provient son ancien nom arabe : « Al-Basit » (la plaine). En parcourant les rues de la ville, nous découvrirons la vocation commerçante de la ville, la tranquillité que l'on y respire et l'animation des jours de fête, en septembre, une période idéale pour y faire une visite.

Lire la suite

Les amateurs de tradition et d'art de La Manche pourront profiter d'une ville moderne qui garde cependant tout son charme typique. Dans la partie la plus ancienne de cette ville au tracé savamment agencé, se dresse la cathédrale de San Juan Bautista. Il s'agit d'une œuvre de conception gothique mais qui allie différents styles. Les travaux ont duré quatre cents ans, aboutissant à la création d'une chapelle gothique, de quatre grandes colonnes Renaissance, de différents éléments baroques et un d'un portail néogothique. L'ancien monastère de l'Encarnación(XVIe siècle), transformé aujourd'hui en centre culturel, et l'église de la Purísima Concepción sont des merveilles d'architecture sacrée d'AlbaceteLes demeures de la MancheNotre parcours nous mènera également à la Posada du Rosario, l'actuel office du tourisme, où nous pourrons admirer la fusion de styles gothique, mudéjar et Renaissance. Cette ancienne auberge a été classée monument historique-artistique national, car elle est l'exemple typique de ces demeures de style castillan qui abondaient jadis dans toute la région de la Manche.Arrivé à la calle Tejares, nous pourrons visiter quelques maisons typiques d'Albacete, où nous remarquerons la disposition traditionnelle des pièces autour du patio central. Les façades de la Casa de los Picos et la Casona Perona arborent des blasons témoignant de la haute lignée de ses anciens propriétaires. Vous pourrez vous loger, durant votre séjour, au parador d'Albacete, situé dans une « quinta » (une ancienne ferme) typique de la Manche. Son restaurant propose des spécialités régionales, comme le « gazpacho manchego », la perdrix en escabèche ou les « Miguelitos de la Roda » en dessert.La prospérité économique de la région au début du XXe siècle a laissé son empreinte au niveau du Pasaje de Lodares. Nous y trouvons des galeries commerçantes réalisées en fer et en verre et ornées de Renaissance, dans le plus pur style art nouveau.Nous ne pourrons quitter la ville sans faire un tour du côté du parc d'Abelardo Sánchez et sans aller visiter le musée d'Albacete. Les sections consacrées à l'archéologie, aux beaux-arts et à l'ethnologie abritent des collections exceptionnelles. Pour connaître les subtilités du jeu des « bochas », semblable à la pétanque, il convient de se rendre au parc de la Fiesta del Árbol, où l'on a toujours la chance de trouver des joueurs. Gastronomie d'AlbacetePour faire vos courses, rien de tel que se rendre du côté de la calle Ancha. On y trouve aussi bien des centres commerciaux que des magasins d'artisanat populaire, en l'occurrence de coutellerie et d'armes blanches.La plaza d'Altozano est un des forums de la ville, le point de départ idéal pour faire le tour des tavernes et savourer quelques escargots et d'autres plats à base de porc, comme le « lomo de orza » (porc cuisiné dans un récipient en terre cuite) ou les « tajadas de panceta » (tranches de bacon). Tous ces délices sont servis généralement durant les fêtes d'Albacete qui ont lieu début septembre en l'honneur de la Virgen de los Llanos, patronne d'Albacete, classées d'intérêt touristique national.Albacete est idéalement située pour partir à la découverte d'espaces naturels comme les Montes de Chinchilla, le parc naturel des Lagunas de Ruidera et la sierra de Alcaraz, où prend sa source le Mundo. Dans la région septentrionale de la province, s'étend la vallée du fleuve Júcar, parsemée de villages typiques entourés de chênaies et de champs, comme à l'est, les Campos de Montiel, ou au sud-est, le Campo de Hellín y Tobarra, où nous pourrons visiter l'un des sites archéologiques les plus importants de Castille-La Manche : le Tolmo de Minateda. Pour finir en beauté, visitons les localités de Chinchilla et Almansa, qui abritent d'intéressants monuments.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile